Comuna 13 WARD125

PHILIPPE WARD

Comuna 13


Aux éditions IMAJN’ERE


Visitez leur site

349

Lectures depuis
Le mardi 30 Mars 2021

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
comuna 13
sur
Amazone


fleche
fleche

Philippe WARD




Une lecture de
L A

L A  
La Colombie : les Incas et la légende de l’Eldorado ; les paramilitaires qui assassinent les anciens des FARC, et les narcotrafiquants et sicarios.
La Colombie : le café, les haciendas, les trafics, le dollar et les armes
Medellín et l’ombre portée de Pablo Escobar, le souvenir de Grisela Blanco et la volonté de construire un avenir pacifié.

Sébastien Rafeou : policier français que des accusations de corruption ont conduit en Colombie où après avoir été garde du corps, il est devenu guide touristique à Medellín.
Anna Lucia : une vieille dame qui vit dans le quartier Comuna 13 où elle propose aux touristes de déguster un jus de canne à sucre
Maribel Cifuentes : la petite-fille d’Anna Lucia, ancienne combattante des FARC, pressentie par le parti comme candidate à la mairie de Medellín.

Un jour, Anna Lucia remet un étrange et précieux pendentif à Sébastien Rafeou. Puis, elle lui promet de lui fournir de plus amples explications le lendemain. Mais le lendemain, en guise d’explications, Sébastien Rafeou découvre le cadavre atrocement mutilé d’Anna Lucia. Et c’est à l’enterrement de celle-ci qu’il rencontre Maribel Cifuentes.
De Medellín à Bogota en passant par Salento pour finir à Facatativa avant de s’envoler pour Lima, Sébastien et Maribel vont fuir l’armée de tueurs qu’a lancée à leurs trousses le redoutable Lozano, le petit-fils de l’empereur de l’émeraude. Fuir et faire face, car ils refusent de lui « donner » le pendentif ainsi que le soleil, aux inscriptions mystérieuses, qu’ils ont découvert.

Oscillant entre le Dashiell Hammett et George Lucas, entre Sam Spade cherchant Le Faucon maltais et Indiana Jones l’Arche d’Alliance, Philippe Ward convie le lecteur à une traversée sous les balles de la Colombie. La règle est simple : tenir le lecteur en haleine grâce à un rythme qui ne supporte pas les temps morts même s’il conjugue avec naturel violence, trahison, sentiments et romance.
Sébastien et Maribel ne peuvent compter que sur leur propre force et leurs alliés ne sont jamais qu’un futur danger. Par contre, pour cette traversée, le lecteur peut compter sur le talent captivant à la plume d’un auteur à l’éclat d’un blockbuster.

Une autre lecture du

Comuna 13

de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Collection I Cal ana. Hors Série 77. Editions Rivière Blanche. Parution 1er mars 2021. 280 pages. 20,00€. Existe en version numérique : 4,99€.

ISBN : 978-1-64932-053-7

Guide touristique, un métier de tout repos ?

A cause d’indélicatesses dénoncées par l’IGPN, Sébastien Rafeou a été obligé de quitter son emploi de policier et de dire adieu à sa retraite. Alors il s’est expatrié en Colombie devenant en premier lieu garde du corps, ce qui ne le changeait guère de son premier emploi, puis il a trouvé le bon filon en devenant guide touristique à Medellin.

Les touristes ne manquent pas et il connait les endroits susceptibles de les intéresser comme le Graffiti tour, ainsi dénommé pour les nombreuses fresques picturales qui ornent les murs. Ainsi, à chaque fois qu’il les entraîne dans Comuna 13, un quartier déshérité de Medellin, il ne manque d’effectuer une pause chez Anna Lucia qui prépare le meilleurs jus de canne à sucre de la ville, voire du pays, le vendant un prix dérisoire.

Ce jour-là, Anna Lucia remet à Sébastien un bijou, un pendentif dans lequel est inséré une émeraude. Puis elle lui de venir la rejoindre le lendemain car elle veut lui confier un secret concernant Griselda Blanco.

Ouvrons une parenthèse : Griselda Blanco, la première narcotrafiquante, présentée comme le mentor de Pablo Escobar, a été assassinée à Medellin le 3 septembre 2012 par des inconnus en moto qui lui logent deux balles dans la tête. Fermons la parenthèse.

Le lendemain, Sébastien, se rendant au rendez-vous fixé par la vieille dame, découvre son cadavre. Il assiste à son enterrement et rencontre Maribel Cifuentes, la petite-fille d’Anna Lucia. Il lui parle de son pendentif et ils sont d’accord pour envisager que le bijou aurait pu être offert par Griselda Blanco à son amie.

Maribel est une ancienne des FARC, et elle est profondément antifasciste. Elle désire se présenter à la mairie de Medellin afin d’y faire le ménage. Seulement, un personnage convoite lui aussi le trésor présumé de Griselda Blanco. Il aborde Sébastien et lui met le marché en main. Non seulement il désire le pendentif mais le trésor de Griselda, persuadé qu’Anna Lucia lui a fait des confidences.

Ce personnage n’est autre que Lozano, le petit-fils de l’empereur de l’émeraude, mais il n’a pas la stature de son aïeul. Ce qui ne l’empêche pas d’être toujours accompagné de ses gardes du corps et de ses sicaires.

Débute alors une véritable guerre entre Lozano et ses hommes, et l’équipe constituée par Sébastien et Maribel. Sébatien et Maribel trouvent des alliés de circonstance, mais sont-ils fiables ? C’est à l’usage qu’ils pourront en juger.

Et le lecteur les suit de Medellin à Bogota en passant par Salento pour finir à Facatativa, échappant aux tueurs lancés à leur poursuite, eux-mêmes à la recherche d’un improbable trésor. Sébastien démontre qu’il n’a pas perdu ses réflexes d’ancien policier et tout naturellement, une histoire d’amour se greffe sur cette trame.

A début de cette intrigue, le lecteur a l’impression d’avoir déjà lu maintes fois ce genre d’histoires de tueurs, de courses poursuites, de trésors et de trafiquants. Mais Philippe Ward renouvelle habilement le thème pour offrir, entre fiction et réalité, un opus qui hypnotise au fur et à mesure que l’on entre dans cette succession de péripéties mouvementées.

Cela aurait pu pencher vers un petit côté fantastique, le thème s’y prêtait, avec les bijoux d’origine Muiscas ou Chibcha, du nom de la peuplade indigène qui vivait dans les hautes terres de la Colombie au temps de l’invasion espagnole.

Documenté sans être un guide touristique ou historique pesant, Comuna 13 est un bon roman d’action, d’aventures, agréable à lire et qui au fur et à mesure du développement de l’intrigue devient de plus en plus envoûtant.

Mais il est dommage que subsistent quelques coquilles typographiques, que ne peut relever un logiciel de correction orthographique, parfois savoureuses telles que celle-ci :

Maribel gémit de plus en plus fort, sans se retenir et jouit d’un seul cou.

Pour se procurer cet ouvrage, rien de mieux que se rendre sur le site de l’éditeur en pointant le curseur de votre souris sur l’un des liens ci-dessous :

https://www.riviereblanche.com/nouveautes-hs77-comuna-13.html

https://www.riviereblanche.com/ebooks-comuna-13.html

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
philippe ward



16, Rue Du Repos

Artahe, Le Dieu-ours

Danse Avec Le Taureau

Le Maître Du Nil

Mascarades

Meurtre à Aimé-giral
livrenpoche
Chercher philippe ward



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar