Mort à L’hameçon GOUGH392

LAURENCE GOUGH

Mort à L’hameçon


Aux éditions FLEUVE NOIR


Visitez leur site

303

Lectures depuis
Le samedi 9 Fevrier 2019

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
mort à l’hameçon
sur
Amazone


fleche
fleche

Laurence GOUGH




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE  

Death on a N°5 hook – 1988. Traduction de Laetitia Devaux. Collection les Noirs N°41. Editions Fleuve Noir. Parution le 01 mars 1998.

ISBN : 978-2265061774

Une pêche miraculeuse ?

Lors d’une partie de pêche en solitaire, l’inspecteur Willows découvre le cadavre d’une jeune fille dans un cours d’eau à l’ouest de Vancouver. Les renforts locaux déclinent rapidement l’identité de la morte, Naomi, qui s’est enfuie du domicile paternel un an auparavant. Elle arbore un tatouage et un photomaton est glissé dans la poche de son short représentant un adolescent supposé être son petit ami.

Félix Newton, milliardaire californien quelque peu barjot, confie le soin à Mannie, un tueur névropathe, de supprimer certaines personnes. Il s’acquitte de sa première mission –surveillé à son insu par Junior – en lardant de coups de couteau dans une camionnette aménagée en bordel ambulant un ado faisant le tapin. Claire Parker, l’équipière habituelle de Willows, découvre le cadavre en sortant d’un restaurant où Orwell aurait bien aimé la baratiner. Il s’agit du gamin représenté sur la photo. Des revues pornographiques trouvées dans le véhicule permettent de remonter les traces du tueur. La commerçante qui a vendu les magazines décrit Mannie, et les vêtements dont il s’était affublé pour perpétrer son forfait sont retrouvés près de la plage. Claire et Willows ont la confirmation auprès de prostituées que les deux adolescents vendaient leurs corps sans être sous la coupe d’un proxénète. Une contractuelle que courtise Orwell lui apprend qu’elle a été baratinée par un quidam – Junior en l’occurrence – spécialiste du pliage de papier, transformant le P.V. qu’elle lui avait mis en animal. Ce qui met la puce à l’oreille de Willows et Claire puisqu’un billet de 100 $ a été retrouvé soigneusement plié dans la fourgonnette. Félix est contrarié par la découverte du corps de Naomi et peu satisfait du travail de Mannie. Carly qui vit avec un ex-jockey fait partie de la liste à éliminer. Mannie s’introduit dans l’appartement du couple après avoir tué leur chien et un comparse afin de récupérer une cassette vidéo compromettant Félix. A son retour, Carly, est alertée par des traces de sang sur le palier et s’enfuit. Le père de Naomi se suicide, confessant dans une lettre le meurtre de sa pécheresse de fille. Par le double du P.V. Willows situe l’adresse de la propriétaire du véhicule. Il s’agit de Misha. Sa demeure est surveillée et Junior pris en filature. Il se rend chez Mannie, filé par les policiers. Arrivé sur place il tire sur les flics et est grièvement blessé. Mannie tente de s’enfuir et est rattrapé par Willows. Le policier l’abat croyant être menacé.

Le roman de Laurence Gough est intéressant mais incomplet puisque plusieurs pistes ne sont pas explorées et que des zones d’ombres subsistent à l’épilogue, même si des pistes sont évoquées, par exemple l’avenir que se réserve la peu scrupuleuse Misha. Mais que devient par exemple la fameuse cassette vidéo ? Et le récit est parfois encombré de trop de détails ou de marques publicitaires dont n’a rien à faire le lecteur francophone. Mais la traductrice doit-elle couper dans le vif, c’est un autre débat.

[PM]

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
laurence gough



Ligne Dure
livrenpoche
Chercher laurence gough



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar