Les MARTIN LESMARTIN

LES MARTIN

Indiana Jones Jr Et La Princesse Fugitive


Aux éditions HACHETTE


Visitez leur site

61

Lectures depuis
Le mercredi 7 Mai 2020
136_1

Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

Indiana Jones and The Princess of Peril – 1991. Traduction de Stanislas de Thou. Illustrations d’Erik Juszezak. Collection Bibliothèque Verte Série N°582. Editions Hachette. Parution février 1992. 160 pages.

ISBN 9782010188381.

En route vers la Géorgie ! Mais pas celle des Etats-Unis !

Juillet 1913. Comme il le prévoyait, Indy s’ennuie dans le train. Il voyage en compagnie de son père, le professeur Henry Jones, qui l’oblige à lire un ouvrage sur l’histoire des Etats-Unis d’Amérique alors qu’il préférerait se plonger dans Règlements de compte à O.K. Corral, un roman qu’il a emmené en cachette.

Ils se rendent en Géorgie, à la demande d’un mystérieux correspondant qui leur paie leur voyage et leurs frais occasionnés par ce déplacement jusqu’au bout de l’Europe. Mais d’abord ils doivent se rendre à Saint-Pétersbourg et enfin Indy trouve un intérêt à ce voyage ferroviaire. Une diversion leur est proposée car ils doivent changer de train.

En effet l’écartement des rails en Russie est différent de celui du reste de la ligne qu’ils viennent d’emprunter. Et, au grand plaisir d’Indy, ils vont finir le reste du trajet séparément et jouir chacun d’un compartiment. Seul ! Indy en salive d’avance. Il va pouvoir se plonger dans son livre préféré sans recevoir de réflexions désagréables de la part de son père. Sur le quai, des policiers demandent à vérifier le contenu des malles des voyageurs, quitte à les démolir si personne n’est là pour obtempérer.

Seulement, lorsqu’il veut s’assoir sur son lit, il réveille un jeune garçon qui s’était déjà installé. Des explications s’imposent et naturellement le jeune Ivan, qui semble effrayé, va pour entamer son récit alors qu’un policier est chargé de vérifier les passagers et leurs passeports. Heureusement le contrôleur qui le précède sauve Indy et son compagnon des griffes policières en précisant qu’il est le fils du professeur Henry Jones. Le célèbre professeur Henry Jones. Cela vaut mieux qu’un passeport.

Alors Ivan narre son épopée. Il étudiait en Suisse, et parle couramment le Français, l’Anglais et d’autres langues. Son père fait partie d’un groupe d’opposants au Tsar Nicolas II, un tyran, mais il a été arrêté, dénoncé par une taupe infiltrée dans l’organisation. Indy explique que lui et son père se rendent en Géorgie, après une courte étape à Saint-Pétersbourg. Au nom de Géorgie, Ivan se trouble.

Indy propose alors à Ivan de l’aider jusqu’à leur destination russe, et son père, toujours plongé dans ses grimoires et autres lectures, accepte d’autant que la courte conversation qu’il a avec Ivan l’amène à penser que la présence de ce compagnon qui est fort éclairé sur la Russie ne pourra qu’être bénéfique à l’édification de son fils.

A Saint-Pétersbourg, Indy décide de visiter la ville en compagnie d’Ivan mais bientôt ils se rendent compte qu’ils sont suivis par deux barbus. Ils parviennent à leur échapper non sans mal et Ivan rejoint son lieu d’hébergement.

Le professeur Henry Jones a rendez-vous avec un nommé Kipiani, son généreux correspondant qui doit le conduire jusqu’à Tiflis voire plus loin, afin que le professeur Henry Jones puisse effectuer des recherches historiques et rédiger un livre. C’est là qu’Indy est confronté à la surprise de sa jeune existence. En effet Kipiani leur présente une jeune fille qui doit effectuer le voyage en leur compagnie. Elle s’appelle Tamara, en référence à Tamar, une ancienne reine de la Géorgie. Or, Tamara n’est autre qu’Ivan !


Naturellement Indy va vivre des aventures palpitantes, périlleuses, en Géorgie et jusqu’à Bakou, en compagnie de Tamara. Car Tamara est destinée à régner de par son ascendance.

Roman d’aventures dont le jeune Indiana Jones, dit Junior par son père, appellation qui ne lui convient guère et le hérisse parfois, est le héros, mais également roman historique

En effet, Les Martin, qui a écrit de nombreux romans dans la série Indiana Junior ainsi que pour la série juvéniles X-Files, ne se contente pas d’écrire les péripéties subies par son jeune héros, mais il revient souvent sur l’histoire de la Russie, de la Pologne, de la Géorgie et de l’Azerbaïdjan, notamment la révolte de 1905, et sur les différentes religions de ces pays, dont le Zoroastrisme.

Plaisant et didactique mais sans être pour autant d’une pédagogie barbante, Indiana Junior et la princesse fugitive est une plongée intéressante dans la jeunesse d’Indiana Jones dont la vocation est déjà d’être archéologue. Cette histoire a été publiée en 1991, soit quelques mois après la démolition du mur de Berlin et au moment de la dissolution de l’URSS, revenant sur quelques faits marquants. Ce qui constitue l’une des missions du professeur Henry Jones, sur les instances du Géorgien Kipiani :


Le gouvernement russe, qui nous a annexés voici un siècle, s’acharne à nous faire oublier notre passé. Il veut nous persuader que nous sommes des Russes et non des Géorgiens. Il nous ment sur ce que nous sommes, et il veut nous faire vivre dans le mensonge ! C’est pourquoi je tiens à ce que vous découvriez la vérité, et je compte sur vous pour l’écrire dans un livre. Que notre peuple retrouve la mémoire de son glorieux passé !


Une demande, un souhait qui animent encore aujourd’hui de nombreux pays de par le monde, ayant eu à subir invasions, annexions et colonisations.








PAUL MAUGENDRE

livrenpoche
Chercher Les MARTIN



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar