GUDULE GUDULE

GUDULE

Agence Torgnole Frappez Fort


Aux éditions SYROS


Visitez leur site

37

Lectures depuis
Le vendredi 27 Juin 2020
140_1

Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

Couverture de Miles Hyman. Illustrations intérieures de Véronique Deiss. Collection Souris Noire Plus N°18. Editions Syros. Parution avril 1991. 80 pages.

ISBN : 9782867385896

Hommage bis à Gudule, décédée le 21mai 2015….

A treize ans, Fanny est une gamine sans problème qui poursuit tranquillement ses études en classe de cinquième.

Seulement, Fanny, si elle habite dans une banlieue où les bandes d’adolescents s’amusent à semer la pagaille, n’apprécie pas du tout le sort réservé aux gamins, à certains gamins. Elle voit trop souvent, comme ce samedi, des parents qui excédés, passent leurs nerfs sur leurs enfants en leur octroyant généreusement baffes, torgnoles, gifles et autres remontrances physiques en plus des verbales.

Cela la met hors d’elle, ça l’horripile, la fout en colère, au point qu’elle se demande comment aider les pauvres maltraités, leur venir en aide. L’idée n’est pas longue à germer dans sa tête d’enfant choyée par ses parents. Elle demande à son père de lui prêter la cabane au fond du jardin, celle où il entreposait ses outils de jardinage et qui est à présent désaffectée et mal en point.

Le père ne pose pas de questions, il a confiance en Fanny, et celle-ci, munie d’une autorisation donnée sans restriction, nettoie et retape le cabanon afin d’y installer un bureau. Elle l’aménage sommairement d’un vieux bureau et de quelques objets dont un vieux ventilateur de plafond à pales, de feuilles de papier et de crayons, et inscrit sur un carton l’en-tête de son échoppe de détective : Agence Torgnole.

Elle écrit sur des petites feuilles de papier un slogan susceptible d’attirer les clients puis elle distribue ses tracts dans le supermarché aux gamins victimes de maltraitance. Il n’y a plus qu’à attendre les clients.

Justement, l’un des gamins qu’elle a vu le matin même se faire réprimander, toque timidement à la porte. Elle ne l’entend qu’à la deuxième tentative. Première erreur à corriger : elle ajoute Frappez fort sur la pancarte punaisée à la porte. Elle met en confiance le petit Jérôme en lui proposant un verre de grenadine, s’enquiert de ce qui l’amène, et elle se fera rétribuer en bonbons selon un tarif étudié au plus juste.

Elle distille ses conseils, après mûres réflexions, car les cas qui se présentent, s’ils subissent tous les mêmes conséquences n’en possèdent pas les mêmes causes. Jusqu’au jour où Antoine lui demande de donner une leçon à son père. L’œil d’Antoine s’orne d’une magnifique auréole violacée. Son père a pris la mauvaise habitude de boire et le soir, pour la moindre peccadille, ses poings entrent en action. Un point c’est tout.

Seulement ce qu’envisage Antoine n’est pas du tout du goût de Fanny, qui cherche une solution acceptable et finit par aider l’adolescent.


Non sans humour, Gudule traite le sujet délicat de l’enfance maltraitée, mettant en scène une gamine bien dans sa peau et qui aimerait aider ses congénères.

Gudule insère la dose d’empathie nécessaire sans tomber dans le misérabilisme, écrivant un roman humaniste et tendre. Si la morale est sauve, faut bien pour ce genre de romans, quelques scènes ne manquent pas de saveur, de piquant, voire d’héroïsme de la part de Fanny.

L’épilogue pourrait sembler être trop beau pour être vrai, mais est assez vraisemblable pour captiver et absorber l’intérêt des jeunes lecteurs. Tout ne se termine pas mal dans la vie, alors il n’y a pas de raison pour que dans les romans, cela diffère. Il faut savoir rester optimiste.








PAUL MAUGENDRE

Autres titres de
GUDULE



La Bibliothécaire
Mémé Est Amoureuse !

livrenpoche
Chercher GUDULE



 
 



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar