Le Secret D’eulalie Corne ZOLA11

GORDON ZOLA

Le Secret D’eulalie Corne


Aux éditions LE LEOPARD DEMASQUE


Visitez leur site

462

Lectures depuis
Le samedi 15 Aout 2010

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
le secret d’eulalie corne

sur
Amazone

fleche
fleche

Gordon ZOLA




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Le reporter Saint-Tin séjourne chez le capitaine Aiglefin, au Moulin Tsar, près de Cheverny. Il projette un voyage en Égypte, afin de retrouver la trace de ses parents. Son périple attendra, car de mauvaises surprises agitent la demeure de l’ex-éclusier Aiglefin. Un huissier se présente, accompagné des propriétaires légaux du moulin. L’irascible capitaine s’énerve illico contre l’homme de loi, son chétif client et la blonde compagne sophistiquée de celui-ci (“l’étoile du chétif”). Dehors, les importuns ! Exit, le intrus ! Selon Saint-Tin, il y a forcément une erreur. Pourtant, peu après, deux dames arrivent au moulin. Les sœurs Piaf (Pia et Meredith) se disent également héritières des lieux. Qu’est-ce que ce pataquès ? Saint-Tin et le capitaine demandent des explications au notaire ayant traité le dossier. Sachant que l’acte de propriété a curieusement disparu, le journaliste devine la position pas claire du notaire.

De retour au Moulin Tsar, Saint-Tin et Aiglefin constatent la disparition du majordome Archibald Tringue. Des traces de lutte indiquent qu’il a été enlevé. Au grenier, le capitaine découvre une photo ancienne. On y voit une égérie de la révolution russe guidant le peuple. Cette Eulalie Corne n’est autre que la grand-mère de l’ex-éclusier. Certes, fier de ses origines, le capitaine Aiglefin se savait le descendant d’exilés russes proches du tsar Nicolas II. Mais il n’imaginait pas qu’une de ses aïeules fut une rouge révolutionnaire bolchevique. Saint-Tin fouille à son tour le grenier. Il y découvre une insolite maison de poupée, ainsi qu’une matriochka. Mais ce sont surtout les Mémoires d’Eulalie qui peuvent les aider à dénouer l’imbroglio. Saint-Tin consulte un héraldiste, chez qui il remarque le blason authentique de la famille du capitaine. L’expert possède un autre élément de la matriochka trouvée dans le grenier. Et un indice de plus, un !

Quand le policier Truchot entre en scène, venu enquêter sur l’enlèvement du majordome, le vieil antagonisme entre le capitaine et lui se réveille à coups redoublés. La lecture des Mémoires de l’aïeule, racontant ses déboires face au pirate Yvan Drésonproff, apporte une piste sérieuse. Le trio s’apprête à affronter les suspects, mais risque la séquestration. Quelque peu décati et délirant, le perroquet Lou jouera-t-il un rôle dans cette histoire ?…

Cette série supposée humoristique a ses adeptes, soit. Est-ce rodique ? Non, ce n’est pas rodique. C’est plutôt pénible à lire. Il ne faudrait pas y voir l’héritage de San-Antonio ou de Michel Audiard. Les copies chargées manquent toujours de cette saveur innovante, de cette originalité créative, de finesse aussi. “Je suis assermenté — Moi aussi, je suis assez remonté” ou “Les voyages forment la jaunisse”, cumul pléthorique de plaisanteries lourdingues ayant leur place dans les cours d’écoles, plus discutables dans les romans. Ça nous garantit que le mot “écrivaillon” n’est pas près de disparaître de nos dictionnaires. “Les deux apparitions se ressemblaient comme les deux gouttes d’eau de la main droite, comme on dit chez les auteurs qui écrivent trop vite…” On aimerait que G.Z. fasse ici preuve d’autodérision, mais on en doute. Loin des romans populaires de qualité correcte, ce neuvième épisode (réservons le mot Opus aux symphonies bien orchestrées) des aventures de Saint-Tin n’a rien d’excitant. Évitons de nous attarder sur ce livre sans grand intérêt.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com
 

livrenpoche
Chercher gordon zola



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
4.97 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar