En Cavale !. WOZENCRAFT21

KIM WOZENCRAFT

En Cavale !.


Aux éditions L ARCHIPEL

583

Lectures depuis
Le mardi 22 Juillet 2009

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
en cavale !.

sur
Amazone
fleche

Kim WOZENCRAFT




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

 collection Thriller. (Wanted, 2004) traduction de Sebastian Danchin.

Diane, jeune femme flic de la police municipale se trouvant en dehors des limites de son territoire, assiste presque au meurtre en direct de trois adolescents. Lla jeune flic est déchargée de son enquête au profit de Gib Lowe, le shérif de Bolton, Texas. L’enquête rapidement menée se solde par l’arrestation d’un jeune drogué d’origine afro-américaine et mexicaine, Rick Churchpin, mais Diane est persuadée que le véritable coupable court encore. Elle avait vaguement aperçu un homme blanc détaler. Quelques mois plus tard, la mère de Rick est assassinée et Lowe s’accapare l’affaire prétendant qu’il y a corrélation entre les deux meurtres. Diane a beau protester, elle est déboutée. Pis, ayant assisté à une soirée organisée par un de ses collègues des stups, à laquelle participait un infiltré mangeant à tous les râteliers, celui de la police et celui des dealers, elle se réveille chez ce collègue connu pour son intempérance, avec un mal de tête carabiné. Le policier la reconduit chez elle afin qu’elle puisse se reposer avant de prendre son service mais peu après des fédéraux s’introduisent avec fracas dans son appartement et découvrent un petit sac contenant de l’héroïne dans son réfrigérateur. Malgré ses dénégations elle est jugée coupable et doit purger vingt ans de détention dans la prison fédérale de Sundown, Etat de New York. Gail, sa codétenue, se morfond depuis vingt ans dans sa geôle, et alors qu’elle avait l’espoir de bénéficier d’une libération conditionnelle, à cause d’un procureur hargneux elle vient de se voir signifier une prolongation de douze ans. Les relations entre les deux femmes au début sont assez tendues, mais bientôt elle s’entendent pour s’évader. Même lorsque Gail apprend que Diane est une ancienne policière. A la faveur d’un barbecue organisé dans la cour de la prison à l’occasion de la célébration de la Fête de l’Indépendance, les deux prisonnières parviennent à fausser compagnie à leurs gardiens et aux chiens qui sont lancés à leurs trousses. Mais les embûches se dressent sur le chemin de la liberté. La suspicion de Diane envers les anciens amis de Gail, des révolutionnaires gauchistes suspectés d’avoir voulu organiser un attentat, alimentent la tension entre les deux femmes qui en outre appréhendent d’être arrêtées à chaque fois qu’elles discernent un ou des flics dans les parages. De toute façon Diane n’a qu’une idée en tête, prouver son innocence.

Kim Wozencraft, que l’on avait découvert en France grâce à son docu-roman Rush, édité chez Fixot en 1990, nous propose, outre une cavale haletante de deux femmes qui plus ou moins injustement soupçonnées pour des faits dont la culpabilité n’a pas été prouvée, des réflexions parfois désabusées, parfois sous forme de coups de griffes sur la société américaine. Ainsi, dissertant sur les bienfaits de l’eau, comparant l’eau du robinet de l’eau de source, deux protagonistes déclarent qu’ “ il faut faire attention aux nitrates et aux pesticides dus à l’agriculture. Peut-être précisa Chris. Aujourd’hui ils font des tests pour tout. Ouais, sauf pour être candidat à la Maison Blanche. ” Précisons que ce roman a été édité en 2004 aux Etats-Unis. Restons dans le domaine de l’agriculture avec cet autre extrait : “ …La bombe avait été fabriquée avec des engrais trouvés dans le commerce. (p. 255). Je me suis surtout demandé pourquoi on utilisait des explosifs en guise d’engrais ”(P. 255). Voilà qui nous fait penser au drame d’AZF à Toulouse. Enfin, pour enfoncer le clou, et démontrer que les Etats-Unis, chantre de la démocratie, n’appliquent pas toujours leurs idéaux imposés au reste du monde : “ Je comprends que tu veuilles te présenter comme une prisonnière politique, certaines personnes sont capables de l’accepter. Mais pas un juge, ni les membres d’une commission de libération conditionnelle. Jamais ils n’accepteront d’entendre ça. Pour eux, il n’y a pas de prisonniers politiques aux Etats-Unis. ” Un roman pas aussi fort que Rush, mais intéressant donc à plusieurs points de vue, avec une intrigue qui tient la route et surtout ce personnage de Diane, qui entrée dans la police municipale un peu par erreur, ,e pense justement qu’à déjouer les pièges des policiers lancés à leurs trousses, et désire refaire sa vie en étudiant le droit.
Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
kim wozencraft



En Cavale !

livrenpoche
Chercher kim wozencraft



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
4.97 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest