Les Justes WALLACE56

MICHAEL WALLACE

Les Justes


Aux éditions MA EDITIONS


Visitez leur site

675

Lectures depuis
Le samedi 23 Juin 2013

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
les justes

sur
Amazone

fleche
fleche

Michael WALLACE




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Blister Creek est un petit village de huit cent habitants, niché dans une vallée l'Utah. Sans fuir la civilisation, on vit ici quelque peu à l'écart du monde. Ce village a été fondé par des mormons de l’Église de la Seconde venue du Christ. Ceux-ci ne veulent pas être confondus avec ceux de Salt Lake City. Car si l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a renoncé depuis longtemps à la polygamie, les fondamentalistes de Blister Creek pratiquent toujours le mariage plural. Par exemple, la famille du patriarche Taylor Kimball compte six épouses, et une vingtaine d'enfants. Ainsi que ses deux fils adultes, Gideon et Taylor Jr. On remarque qu'il y a plutôt davantage de femmes que d'hommes, à Blister Creek. Sans doute parce que certains jeunes, ne voyant guère d'avenir dans cette communauté, s'en sont éloignés. On les nomme les Garçons Perdus, les considérant comme des parias. Le manque d'éléments masculins oblige à engager des ouvriers Mexicains illégaux.

À Calgary, dans l’État d'Alberta au Canada, le village d'Harmony est similaire à Blister Creek, peuplé par les mêmes mormons polygames. Cette communauté est dirigée par le patriarche Christianson. Son fils aîné Jacob, 26 ans, est étudiant en médecine à Calgary. Il masque à peine sa tiédeur religieuse, lui qui est plus proche du monde réel. Sa sœur Eliza est encore adolescente. Ainsi que le veut la tradition, on pense déjà à son futur mariage. Cela n'enchante guère la jeune fille, qui voudrait faire des études, comme Jacob. Leur frère Enoch a été exclu de leur Église, devenant un des nombreux Garçons Perdus. Il a fini par trouver un job à Las Vegas, qui est à moins de trois cent kilomètres de Blister Creek. Un gouffre moral et spirituel existe entre ces deux endroits. Quant un meurtre est commis chez les mormons, le Prophète Joseph demande que ce soit Jacob Christianson qui vienne enquêter, afin d'écarter les autorités. Il sera accompagné de la jeune Eliza.

Amanda Kimball, une des épouses du patriarche, a été égorgée aux abords de Blister Creek. Si elle n'a pas été violée, Jacob s'aperçoit qu'on lui a d'abord coupé la langue, ce qui rappelle un rituel typique de leur religion. Taylor Kimball accuse les ouvriers mexicains, hypothèse improbable pour Jacob. Parmi ces virils étrangers, Eliza n'est pas insensible au charme du bel Eduardo. Toutefois, le rôle de la jeune fille consiste à observer les femmes du village. La mûre Charity domine les épouses Kimball. Eliza interroge plus volontiers sa propre demie-sœur Fernie Kimball, à laquelle la victime hésitait à faire confiance. Enoch Christianson aurait été vu à Blister Creek récemment. Étrange, puisqu'il n'a plus le droit d'y revenir. Jacob et Eliza le contactent en se rendant au Caesar's Palace de Las Vegas. Difficile de lui faire dire ce qu'il sait, avant qu'il s'enfuie. Après avoir été menacés, le frère et la sœur retournent à Blister Creek. Découvrir quel juteux trafic est manigancé par certains de ces mormons s'avère fort dangereux...

Le film “Witness” (1985) avait pour cadre une communauté amish, avec son rejet absolu de la modernité. Les mormons fondamentalistes décrits par Michael Wallace sont un peu moins rétrogrades. Bien qu'ils aient des relations avec l'extérieur, la plus stricte religion reste omniprésente dans leur vie. Les autorités fédérales gardent un œil sur ces “Églises”, tolérées tant qu'elles ne transgressent qu'une seule loi, la polygamie étant interdite aux États-Unis. Outre les règles religieuses visant la perfection, excluant sans merci les jeunes supposés moins forts, le mariage est obsessionnel dans cette secte. Des unions multiples qui n'empêchent probablement pas la consanguinité. Leur mode de vie sévère peut cacher des pratiques très peu honorables, la nature humaine étant partout autant faillible. Si un meurtre est commis en leur sein, on imagine que ces sectes agissent comme ici.

Eliza ne réalise pourquoi on les reconnaît alors qu'ils ont une allure ordinaire. Elle ne comprend pas que c'est leur arrogance, leur air supérieur qui les trahit. Réaliste, son frère compare leur communauté à des lions : “Une troupe de lions consiste en une poignée de mâles, souvent des frères, et un grand nombre de femelles. − Oui, et ce sont les femelles qui chassent, comme nous qui faisons tout le travail ici, quoi” réagit Eliza. Si l'intrigue est intéressante et bien menée, on retient en priorité le portrait d'une communauté insolite, atout majeur de ce suspense. On nous dit que l'auteur en est issu, ce qui explique qu'il en parle avec moult détails crédibles.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com
 

livrenpoche
Chercher michael wallace



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.88 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar