Un Ange Passe à Memphis VILLARD71

MARC VILLARD

Un Ange Passe à Memphis


Aux éditions RIVAGES NOIRS

1200

Lectures depuis
Le mercredi 22 Juin 2012

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
un ange passe à memphis

sur
Amazone
fleche

Marc VILLARD




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Il s’agit d’un recueil de six nouvelles de Marc Villard, grand maître du genre, des textes d’une nerveuse noirceur. “Un ange passe à Memphis” est le premier récit de ce livre. Nous sommes au printemps 1968. Tandis que la cause des Noirs rassemble de plus en plus d’Américains, les manifestations se multiplient. Martin Luther King est la principale voix guidant ce peuple réclamant de vrais droits. En privé, le pasteur King et le révérend Ralph Abernathy sont loin d’être des saints. Malgré les dangers qu’il sent planer, investi par sa mission, King continue à porter les espoirs des Afro-Américains.

Dans l’ombre, l’agent du FBI Mariano a obtenu un feu vert officieux de J.Edgar Hoover. S’appuyant sur un truand et sur un militant raciste, il concocte un plan pour abattre le révérend King. Ils engagent un tueur professionnel nommé Winter, sur lequel ne doit peser aucun soupçon. Le pigeon sera James Earl Ray, un type plutôt paumé. Il va acheter l’arme et s’installera non loin de l’hôtel où logent Martin Luther King et son entourage. Quelques années plus tard, le journaliste noir Alex Gordon enquête sur plusieurs villages laissés à l’abandon dans le Dakota du Nord. Ce serait à cause d’un courtier véreux, qui a toujours eu le soutien des banques. Alex suit la piste de cet homme, d’Oklahoma City à Amarillo. Ce Walker, qui n’a plus grand-chose à perdre, finira par lui avouer un épisode de son passé.

Les autres nouvelles prennent principalement pour décor le quartier de Barbès, à Paris. C’est le cas de “Branchés à la source”. Julien est un lycéen de dix-sept ans, vivant largement en autonomie. Boxeur amateur de bon niveau, il a pour petite amie Fadela. Alors que la mère de Julien est hospitalisée suite à l’incendie de son logement, une prof du lycée est retrouvée assassinée. Le jeune homme a été vaguement témoin de la fuite du meurtrier.

Parmi les gangs de Barbès, celui de Kobé est un des plus actifs. Quand un policier des Stups est buté par erreur, ses collègues intensifient la surveillance des bandes déjà connues. Celle de Kobé, mais également celle de Sami Arari. Toutefois, suivre les conversations enregistrées de certains truands peut entraîner des quiproquos. Momo le clodo est assez discret, mais il espère avoir quelque chose à négocier. Le dealer Kobé a une raison familiale de vouloir coincer l’assassin de Nadia Guellil. Tout à ses combats de boxe, le jeune Julien côtoie indirectement cet univers glauque.

Situé dans les mêmes quartiers, “Petite mort sortie Rambuteau” nous offre un kaléidoscope d’images autour de Dan. Ce flic borderline s’est lancé dans la traque d’un tueur en série, qui s’attaque à des jeunes femmes d’origine arabe. Pendant ce temps, un certain Oscar se dope à la musique de jazz. Comme si Oscar voulait ainsi calmer une énigmatique excitation. “La bouche ouverte” présente un chassé-croisé de personnages, autour de Sara, jeune prostituée black, et d’un cercueil. Les deux autres textes sont intitulés “Le chauffeur” et “Cinoche”. Des standards soul, blues, jazz et autres, la musique est toujours présente dans ces nouvelles. Rythmes syncopés, qui accompagnent les ambiances fiévreuses, les scènes où la noirceur l’emporte sur la clarté colorée. Galerie de personnages à vif, ces textes de Marc Villard s’avèrent percutants.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com


Une autre lecture du

Un Ange Passe à Memphis

de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Adepte du texte court dont il s’est fait une spécialité, Marc Villard est sujet aux TOC : Thèmes Obsessionnels Compulsifs. Parmi ces thèmes récurrents, Paris, mais pas n’importe quels quartiers. Un itinéraire qui part des Halles et de la Rambut’ (la rue Rambuteau), se prolonge gare de l’Est, Gare du Nord, Barbès puis se scinde en deux, une ligne remontant vers la porte de Clignancourt, l’autre vers la Porte de la Chapelle. Et tout au long de ce trajet le lecteur rencontre ce petit monde composé de prostituées, de revendeurs et de fournisseurs de drogue (ceux qui privilégient la langue anglo-saxonne disent les dealers), les flics pourris, les clubs de jazz (le New Morning principalement sis rue des Petites écuries ou le Duc des Lombards, non loin des Halles et du Châtelet), ou tout simplement le jazz afin d’illustrer musicalement le décor.

Petite mort sortie Rambuteau (1ère édition Editions Autrement), Le Chauffeur (1ère édition dans le collectif Paris Noir chez Asphalte), ou encore Branchés à la source, La bouche ouverte et Cinoche (tous trois inédits), ne dérogent pas à cette règle qui se nourrit de ses phantasmes.

Penchons nous sur Petite mort sortie Rambuteau.

Une deuxième victime vient d’être découverte, et il faut faire vite pour découvrir le meurtrier. A son tableau de chasse, il est pratiquement certain qu’une troisième sera recensée rapidement. Dan était sur place. Il est flic et carbure à la Dexedrine. Il pense bien un peu, parfois, à Brigitte, sa femme, et Lulu, son fils, mais son obsession, c’est Joss, une prostituée avec laquelle il essaie de décompresser. De décharger son spleen, sa hargne, sa haine. Une empreinte est relevée, conduisant à un casseur fiché mais qui n’avait jamais auparavant été suspecté de meurtre. Oscar est musicien de jazz, batteur au chômage. Il traîne aux Halles, à la recherche d’un improbable contrat, un remplacement qui le remettrait à flot. Il était talentueux, mais a sombré à cause de la dope, de l’alcool. Une nouvelle victime et les chemins de Dan et d’Oscar vont se croiser. Pour le meilleur et pour le pire.

Dans La bouche ouverte, parole est donnée à plusieurs personnages qui tour à tour narrent l’histoire, Sara la première. Sara, une Noire, cumule les emplois de prostituée, pour assurer sa subsistance, et de peintre, pour donner des couleurs à sa vie. Sa vie bascule le jour où elle reçoit une lettre du Congo lui annonçant que sa grand-mère est morte. Et bien évidemment des petits malins vont profiter de cette aubaine pour glisser de la coke dans le cercueil de l’aïeule, direction Paris. Et les emmerdes.

Branchés à la source met en scène le jeune Julien, dix-sept ans, boxeur amateur dans une salle de boxe parisienne non loin de La Chapelle. Mauvaise journée pour l’ado. Alors qu’il était à l’école l’immeuble où il vit est la proie des flammes et sa mère, gravement brûlée, a été transportée à l’hôpital. Ensuite alors qu’il sort de l’hosto, il aperçoit dans un square un homme en train de perpétrer un meurtre. Le lendemain il apprend que sa prof de dessin s’est fait suriner de deux coups de couteau. Le drame qu’il a discerné la veille au soir. Et le voilà entraîné dans une sombre histoire à laquelle sont mêlés Fadela, sa copine, quelques flics et des grossistes de drogue.

Cinoche narre les rêves d’une jeune fille, Nicole, qui pensait accéder au monde du cinéma. Pour cela elle s’était vieillie, avait affirmée au producteur qu’elle était majeure. Seulement elle ne savait pas qu’elle mettait la main, le pied, et surtout les cuisses dans une usine de petits films pornos. Cela ne va pas lui porter chance à la gamine qui venait tout droit de Nantes et pensait se faire de l’argent de poche et peut-être connaître la gloire. Elle est retrouvée morte déposée dans la rue Saint-Denis. Mais l’affaire ne s’arrête pas là.

Avec Un ange passe à Memphis, Marc Villard nous emmène aux Etats-Unis et plus précisément à Atlanta, puis à Memphis et enfin à Fargo dans le Dakota du Nord. Quatre branquignols, manipulés comme il se doit mais pas par n’importe qui, par J. Edward, recherchent un supertireur afin de perpétrer un meurtre. La cible n’est autre que Martin Luther King. Quelques années plus tard, Alex Gordon, un journaliste noir de Fargo, enquête sur de mystérieuses affaires d’immobilier. Des gens abandonnent leurs maisons, par villages entiers. Pourquoi, c’est ce qu’il va s’attacher à trouver. Un scoop qui peut lancer sa carrière.

Les personnages de Marc Villard sont en général des losers, soit en français des paumés, des perdants, qui ne connaissent pas la rémission. L’auteur sait nous entraîner dans des affaires banales, des dérives, des meurtres et des histoires de drogues sans que nous ne soyons jamais déçus. Il capte l’attention, même si l’impression de déjà lu, le sentiment de connaitre ce genre de sujet maintes fois exploré, étreint le lecteur. Car Marc Villard sait décrire une ambiance, dépeindre ses personnages, mettre en scène des situations morbides, renouveler le genre. Comme s’il arpente jour et nuit les rues, s’intègre à la population locale, se fond dans le décor. Il possède sa griffe à nulle autre pareille et sait l’imposer.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
marc villard



Ballon Mort

Corvette De Nuit

Dégage !

El Diez

Harmonicas Et Chiens Fous

Hound Dog A Fait Un Rêve

I Remember Clifford

Jean-michel De Brooklyn

Juarez 1911

La Dame Est Une Traînée

La Fille Des Abattoirs

La Fille Des Abattoirs - Recueil De Nouvelles -

La Pierre Noire

La Vie D'artiste

Le Sentier De La Guerre

Petite Mort Sortie Rambuteau

Quand La Ville Mord

Rebelles De La Nuit

Sharon Tate Ne Verra Pas Altamont

Si Tu Vois Ma Mère

Tessa

Zina Et Lechien

livrenpoche
Chercher marc villard



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.84 euros au format Kindle
4.91 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest