Novembre Mortel, De La Hunaudaye à Auray VADIS11

SYLVIE VADIS

Novembre Mortel, De La Hunaudaye à Auray


Aux éditions ASTOURE


Visitez leur site

577

Lectures depuis
Le jeudi 30 Septembre 2005

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
novembre mortel, de la hunaudaye à auray

sur
Amazone
fleche

Sylvie VADIS




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER
Divorcée, Marie-Jeanne Paémé est médecin dans la région de Plancoët, Côtes d’Armor. Elle est agressée lors d’un rendez-vous avec son amant Brian, dans la forêt de la Hunaudaye. Visiteur médical habitant Auray (Morbihan) Brian a été assassiné avant l’arrivée de Marie-Jeanne. Les gendarmes locaux ne la croient pas coupable. Ils admettent une mise en scène destinée à l’incriminer. Plus fragile qu’elle ne le montre, Marie-Jeanne a besoin du soutien moral de sa nièce Sophie. Après d’étranges appels téléphoniques, elle reçoit un courrier anonyme expédié d’Auray. Ce sont de photos de Brian et d’elle, prises en cachette.
Les gendarmes mènent activement l’enquête. Le témoignage de la jeune femme qui déjeuna avec Brian, peu avant le meurtre, les éclaire sur ce séducteur. Marie-Jeanne a un ami à Auray, Bertrand, élu municipal. Avec Sophie et lui, elle se renseigne sur son défunt amant. Au club de basket qu’il dirigeait, la secrétaire est hostile. Cette Carine se dit la fiancée de Brian. Un coup d’œil aux archives de la mairie prouve qu’elle ment. Elle était seulement très attirée par lui. Ce n’est pas elle qui, chaque mardi soir, rejoignait Brian à son domicile. Quand Marie-Jeanne et Sophie y font une visite clandestine, la maison de Brian a été saccagée.
Les gendarmes de Plancoët poursuivent leur enquête à Auray. Ils possèdent déjà des indices. Ils interrogent Carine, qui leur fournit des alibis. Bertrand connaissait trop peu Brian pour les aider. Ils recherchent « Lilas », l’amante du mardi soir.

Voilà un bon petit roman d’enquête, très entraînant. Ni meurtres en série, ni suspense glauque, juste une intrigue bien pensée dans la tradition du genre. C’est la vie de la victime qu’il faut explorer pour identifier l’assassin. Ambiance et personnages étant crédibles, l’affaire s’avère vite captivante. L’auteur esquisse de jolis faux-semblants. Sans oublier une part d’humour avec, entre autres, d’improbables patronymes. On espère de futures aventures de cette héroïne, car ce premier roman est fort agréable.
Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
sylvie vadis



Aout Mortel Baie Des Ebihens

livrenpoche
Chercher sylvie vadis



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.69 euros au format Kindle
9.94 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest