Le Roi Des Juifs TOSCHES27

NICK TOSCHES

Le Roi Des Juifs


Aux éditions ALBIN MICHEL


Visitez leur site

689

Lectures depuis
Le mardi 15 Fevrier 2006

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
le roi des juifs

sur
Amazone

fleche
fleche

Nick TOSCHES




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER
Arnold Rothstein est mort à New York le 6 novembre 1928, à l’âge de 46 ans. L’avant-veille au soir, il jouait au poker avec des amis au Park Central Hotel. Après quoi, il fut la cible de coups de feu. Arnold était issu d’une famille juive, venue de la lointaine Bessarabie. Sans doute ignorait-il l’histoire culturelle si ancienne de son peuple. Commerçants s’étant installés en Amérique au milieu du 19e siècle, les Rothstein devinrent d’authentiques new-yorkais. En ce temps-là, la ville était peu sûre. Dans ses quartiers mal famés, se côtoyaient les échoppes de textile, les bistrots et les bordels. Mais on y était plus libre. Abraham, dit Abe le Juste, père d’Arnold, fut un homme influent dans sa communauté religieuse. Encore que sa légende soit probablement enjolivée.
Arnold Rothstein s’affichait homme d’affaires. En effet, il possédait plusieurs sociétés, générant beaucoup d’argent. C’était surtout un joueur. Il créa une maison de jeu à Saratoga, fut propriétaire d’une écurie de chevaux de course, truqua le championnat de base-ball. La justice ne prouva pas son implication dans cette magouille, ni dans d’autres cas. Sans se mouiller, Arnold finança des trafics de drogue. Les futurs chefs de la mafia italo-américaine furent ses amis. Les corrompus de la mairie de New York l’appréciaient. Il produisit aussi des spectacles à Broadway. Son personnage inspira de grands écrivains. À cause de son douteux dernier testament, contesté par la famille, sa succession fut compliquée.
A cette époque, l’antisémitisme progressait. Si Abe le Juste montrait une pieuse sagesse, le seul Dieu d’Arnold était l’argent. Il profita du manque de réglementation dans ce pays neuf pour en amasser ; au besoin, il contourna la loi. Sa carrière en eaux troubles peut expliquer sa mort. A moins que sa maîtresse, la belle Inez Norton (qui succéda à la défunte Bobbie Winthrop) ait été la cause de ce meurtre. On ne le saura jamais, car on n’enquêta guère. New York vivait alors entre fric et trafics, corruption et crime…

« Ne croyez rien, sauf si ça vient de moi » nous répète l’auteur. Démêler la vérité de l’invention dans cet inextricable récit serait illusoire. Nick Tosches est un magnifique bluffeur sarcastique, autrement dit un véritable écrivain. Ce livre est fascinant. S’agit-il d’une biographie ou d’un roman ? d’un prétexte pour raconter le passé de New York, pour évoquer sa population juive ? S’agit-il de se souvenir de tous ceux qui méprisaient la légalité ? Il est improbable qu’un modeste commentaire suffise à traduire cette puissante originalité. Les romans noirs de Tosches sont de belle qualité. Celui-ci est inclassable, déroutant, passionnant. En un mot : remarquable !



Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
nick tosches



Les Pièges De La Nuit

livrenpoche
Chercher nick tosches



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.69 euros au format Kindle
9.94 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar