Sur Un Air De Navarro TOPIN38

TITO TOPIN

Sur Un Air De Navarro


Aux éditions LA BRANCHE


Visitez leur site

1333

Lectures depuis
Le mardi 11 Octobre 2006

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
sur un air de navarro

sur
Amazone

fleche
fleche

Tito TOPIN




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER
Jacques Benchimoun, dit Bentch, est un flic parisien quadragénaire. A l’hôtel “American Cup”, il va profiter du week-end du 14 juillet avec sa conquête de la semaine, Carla, 25 ans. Mais il a oublié les préservatifs. Il en cherche vainement dans le quartier : distributeur vide, pharmacie en rupture de stock, pas de capote à son commissariat. Enfin, un chauffeur de taxi lui en vend deux boites. Quand il rentre à l’hôtel, Carla a été abattue dans la chambre. Il n’est pas question pour Bentch de signaler ce meurtre à ses collègues policiers ; ni d’en parler à Alice, l’étudiante-réceptionniste, ou à Ray Chandler, l’écrivain américain logeant à l’hôtel.
Le mari cocu de Carla a été prévenu anonymement qu’elle se trouvait ici avec Bentch. Celui-ci calme l’excité et le confie au lieutenant Lepape, qui le place en garde à vue. Bentch prétend que Carla est partie. Sortir le cadavre n’est pas simple, aussi le cache-t-il dans la chambre voisine inoccupée.
Le lendemain matin, un chauffard tente d’écraser Bentch. Ce n’est pas le cocu, toujours retenu par la police. Quand il réalise que le même type l’a pris en filature, Bentch tire sur le véhicule de l’homme sans pouvoir l’arrêter. Ce n’était donc pas Carla qui était visée, mais lui-même. Bentch se rend chez Lepape, seul collègue qui puisse probablement l’aider. Entre-temps, le cadavre de Carla a été découvert. Alice a alerté les flics. Pour Sanchez, la policière de service, Bentch est hautement suspect...

Bien que court, ce roman d’action souriant est riche en palpitantes péripéties. Le tempo vif n’empêche pas l’auteur de nous présenter de savoureux personnages. Evoquant ses romans foisonnants, elliptiques et syncopés, Claude Mesplède résume ainsi : "Tito Topin montre tout et à toute vitesse" (Dictionnaire des Littératures Policières, Ed. Joseph K). On retrouve ici le parfait savoir-faire de ce romancier inventif dans une aventure drôle et entraînante. Le créateur de Navarro ne peut manquer de faire un clin d’œil à la série-télé qu’il initia. Et un autre, plus littéraire, à l’écrivain Raymond Chandler auquel le titre parodique rend hommage.
[Le n°7 de la collection "Suite Noire"]
Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com


Une autre lecture du

Sur Un Air De Navarro

de
L A

L A
Depuis « Bentch Et Cie », nous soupçonnions Jacques Benchimoun, flic parisien et quadragénaire, d'être aussi et avant tout un coureur de jupons. « Sur un air de Navarro » nous en fournit la preuve !
Dans l'hôtel où il s'installe avec Clara, les réceptionnistes parlent de lui en ces termes :

« -Bon, tu ne risques pas d'être dérangée. La plupart des clients sont partis je ne sais où. Il reste l'Américain, le photographe anglais et son petit ami black, le commissaire Bentch...
- Ah, il est venu ce week-end ? Avec la même ?
- Oh non! Une nouvelle. Il m'a demandé, devine quoi ?
- Je ne sais pas. Une bouteille de champagne ? - Ça, c'est normal. Non, devine.
- Dis-moi.
- Des préservatifs. »
Des préservatifs ! C'est autour d'eux que le drame se noue. A la pharmacie la plus proche, il ne reste plus de préservatifs, pas plus d'ailleurs qu'au commissariat ! Heureusement, le chauffeur de taxi, qui le ramène à l'hôtel, accepte de lui en céder quelques-uns. Quelques-uns qui ne lui serviront à rien, puisque de retour dans sa chambre, il découvre Clara raide morte.
Pour se sortir de ce mauvais pas Bentch n'a pas d'autre solution que d'identifier le meurtrier, mais pour ce faire, il doit rester libre de ses mouvements.
Alors débute une sorte relecture du film « Mais Qui A Tué Harry ? ». Après avoir été l'objet de ses désirs, cette femme devient un objet d'embarras dont il doit se débarrasser

Ce court roman, des plus hilarants, ne manque pas de rebondissements et constitue à l'évidence un auto clin d'œil de l'auteur qui n'hésite pas à se moquer de lui même lorsqu'il fait dire à un chauffeur de taxi -vendeur de capotes-
« - Vous ne pourriez pas baisser la musique ?
- Je peux, mais c'est pas raisonnable. Vous reconnaissez cet air ?
- Oui. Un truc à la télé.
- Le générique de Navarro. Avec ça en permanence, si je fais une connerie et qu'un flic m'arrête, il écoute la zizique, il reconnaît l'air de la série qu'il préfère, et il me laisse filer. »

Autres titres de
tito topin



55 De Fievre

Bentch Blues

Bentch Et Cie

Cool, Bentch

De Gaulle N’est Pas Un Auteur De Polar

Des Rats Et Des Hommes

L'exil Des Mécréants

Libyan Exodus

Métamorphose Des Cendres

Parfois Je Me Sens Comme Un Enfant Sans Mère

Photo Finish

Shanghai Skipper

Un été 22

livrenpoche
Chercher tito topin



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar