L'encre Et Le Sang THILLIEZ139

FRANCK THILLIEZ

L'encre Et Le Sang


Aux éditions POCKET


Visitez leur site

868

Lectures depuis
Le jeudi 5 Juillet 2013

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
l'encre et le sang

sur
Amazone

fleche
fleche

Franck THILLIEZ




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Un roman inédit de Franck Thilliez et Laurent Scalese. 

William Sagnier vient de débarquer à Honk Kong. Ville fourmilière, une des plus étranges et des plus étourdissantes du monde. Kowloon, ses néons aux idéogrammes bigarrés, ses milliers de gratte-ciels, ses quartiers plus décrépits aussi. Dont Chunking Mansions, ce gigantesque immeuble, grouillant d'une population modeste. Et de l'autre côté de la baie, l'île de Honk Kong abritant des populations très aisées, comme à Victoria Peak. William Sagnier, banal professeur de physique âgé de vingt-huit ans, n'est pas venu ici faire du tourisme. Il conçoit sa présence à Honk Kong tel un ultime voyage. Vérification faite, son identité semble plutôt être William Sa, né à Villeneuve-lès-Avignon, le 30 mai 1982. Ce qu'il a prévu, c'est d'exploser la tête de Jack Malcombe et de Cassandra Brandström. Beau couple de quadragénaires, ça oui. Pour William, une sacrée paire de salopards, surtout.

Cassandra Brandström est une éditrice française, aussi soucieuse de son apparence que du succès de ceux qu'elle publie. Auteur naïf d'un bon thriller, William Sa fut manipulé par cette jolie femme. Il finit par lui livrer un futur best-seller exceptionnel. Ouvrage intitulé “Bloody Sea”, vendu à trois cent mille exemplaires en France, traduit dans vingt pays, figurant au classement des meilleures ventes du New York Times. Un roman signé par Jack Malcombe, auteur déjà célèbre vivant dans une propriété protégée de Victoria Peak, gardée par des dobermans. Trahi par Cassandra et Malcombe, William Sa est porté par sa rage jusqu'à chez Jack. Le pauvre bougre ne parviendra pas à ses fins. Retour vers les quartiers pouilleux de Kowloon, guère d'argent en poche. Tout juste assez pour louer une chambre sale, après s'être acheté une machine à écrire abîmée.

Cet engin insolite possède un pouvoir bizarre, et même incroyable. Il suffit de taper avec cette machine pour influer sur le cours des évènements. L'ayant bientôt vérifié, William Sa comprend le parti qu'il peut en tirer. Il va cruellement se venger du duo qui a accaparé son œuvre. S'approprier la magnifique maison de Jack Malcombe ne pose aucun problème à William, puisqu'il l'a écrit sur la vieille machine. Pas plus que de ridiculiser publiquement Cassandra Brandström et le pseudo-auteur, lors d'une dédicace à Hong Kong. William va plus loin encore, mais l'inspecteur Cheng s'en mêle. Vu ses méthodes, Cassandra ne lui a sans doute pas menti en accusant William Sa. Pour ce dernier, modifier le scénario via sa machine à écrire n'est sans doute plus suffisant. Car rôde autour de lui, un genre de momie “tout de noir vêtu, avec son feutre, son visage bandé et ses lunettes de soleil”...

Ce court roman d'une grosse centaine de pages permet un retour aux fondamentaux, au roman de divertissement. Non, le but n'est pas de porter un regard sociétal sur le monde de l'édition, de dénoncer ceux qui signeraient des best-sellers écrits par d'autres. Certes, ça existe et ça nourrit quelques pros, qui laissent la star dont le nom figure en couverture assurer la promo du livre. Des bouquins “vus à la télé” s'adressant à des “acheteurs”, plus qu'à de véritables lecteurs, très souvent. Là n'est pas le sujet de ce suspense. D'autant que les admiratrices-teurs de Franck Thilliez sont accros à ses sombres intrigues fort bien ficelées. C'est une histoire purement rocambolesque, légèrement teintée de Fantastique, que Scalese et Thilliez nous ont concocté. Tous deux s'amusent, faisant quand même en sorte que le récit tienne ses promesses. C'est donc une intrigue à lire au second degré afin de sourire avec eux. Honk Kong n'est-elle pas une de ces villes où tout peut se produire, même l'improbable ? Péripéties mouvementées et ambiance mystérieuse sont au rendez-vous, pour un court polar très distrayant, fort sympathique à lire.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com
 

livrenpoche
Chercher franck thilliez



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.84 euros au format Kindle
4.91 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar