Des Voisins Qui Vous Veulent Du Bien SERS102

CAROLINE SERS

Des Voisins Qui Vous Veulent Du Bien


Aux éditions PARIGRAMME (NOIR 7.5)

596

Lectures depuis
Le samedi 15 Novembre 2009

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
des voisins qui vous veulent du bien

sur
Amazone
fleche

Caroline SERS




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Jeune couple parisien, Bénédicte et Rodolphe Verneuil s’installent dans un immeuble proche de la rue de Bagnolet, où ils ont acheté leur appartement. Le déménagement puis les travaux de finition créent de petites tensions entre eux. Ils sont bien accueillis par leurs serviables voisins du dessus, Antoine et Laura, impliqués dans le milieu associatif. Le lendemain, de retour après quelques achats de bricolage, Bénédicte trouve un chat égorgé à la porte de leur immeuble. Laura lui explique qu’il s’agit d’un acte d’intimidation des promoteurs visant le quartier, et qu’il est inutile de prévenir la police. Bénédicte réalise que, issue d’une conformiste famille bourgeoise catholique, elle n’est pas vraiment en phase avec Laura. Celle-ci prône la solidarité, afin que le quartier conserve sa tradition populaire. Peu après, un incendie détruit le bar d’à côté, causant une victime. Ce Paulo était un poivrot connu et plutôt apprécié dans le secteur.

Le policier Nicolas Gardent enquête sur l’incendie criminel du bar. Bénédicte n’ose pas lui dire qu’elle a vu les patrons de l’endroit déménager des tables et du matériel juste avant. Quand Rodolphe reçoit le livre Le sexe pour les nuls, il croit à une mauvaise plaisanterie de sa femme. Il s’agit bien d’une commande par Internet, depuis leur adresse IP. Les petites fâcheries du couple se transforment en disputes. Bénédicte vérifie leurs comptes bancaires, notant de curieuses anomalies. Dans le quartier, les avis sont partagés sur l’incendie et le décès de Paulo. Les promoteurs immobiliers voulant moderniser sont toujours incriminés. Bénédicte se décide à contacter Nicolas Gardent, lui parlant cette fois des objets déménagés du bar incendié. Le policier reste sceptique, d’autant que c’est son collègue et ami Karim, de la Criminelle, qui est désormais chargé de l’affaire. Laura, qui ne cache pas son hostilité contre la police, est dans les parages quand Bénédicte sort du commissariat. Elle se montre indiscrète, en particulier sur les questions bancaires du couple.

Plus tard, Bénédicte constate que certains objets ont été déplacés dans l’appartement. Une nuit, un autre immeuble est incendié dans la rue. Celui-ci ayant fait cinq victimes, le voisin Antoine crée un collectif solidaire contre les promoteurs. Quand Bénédicte s’aperçoit qu’on s’est fait passer pour elle auprès de sa banque, elle porte plainte. Lors d’une soirée avec des amis, l’un d’eux avait effectivement souligné les risques d’Internet. Les sommes détournées sont minimes, mais il est préférable de suspendre sa ligne WiFi. Le policier Nicolas Gardent est toujours peu convaincu par les témoignages de Bénédicte, nouvelle arrivée dans ce quartier. À la Criminelle, l’équipe de son ami Karim poursuit l’enquête. Tandis qu’entre Bénédicte et son mari les relations se dégradent, la situation apparaît de plus en plus tendue autour de la jeune femme…

Ce roman s’apparente aux meilleurs titres de George-J.Arnaud, lorsqu’il traitait du thème de la maison, du quartier. Quand s’y produisent des incidents mal expliqués, l’ambiance dans ces microcosmes peut susciter une certaine paranoïa. Si on s’accommode de rumeurs et médisances, comment réagir face à de possibles faits criminels ? Chacun n’ayant pas le même degré socioculturel que son voisin, ça peut engendrer une suspicion mutuelle. Des doutes qui risquent de s’insinuer même au sein d’un couple. Cette histoire pose aussi la question de certains comités, associations plus obscures qu’efficaces. Venue d’un milieu confiné, Bénédicte connaît des difficultés à s’adapter à une nouvelle ambiance. D’abord spectatrice, elle est vite impliquée dans les évènements. On s’interroge avec l’héroïne, et on se passionne pour ses mésaventures. Fluide et fort bien construit, le récit est réellement entraînant.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com
 

livrenpoche
Chercher caroline sers



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest