La Théorie Du Chaos ROSEN116

LEONARD ROSEN

La Théorie Du Chaos


Aux éditions CHERCHE-MIDI


Visitez leur site

537

Lectures depuis
Le mercredi 19 Septembre 2013

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
la théorie du chaos

sur
Amazone
fleche

Leonard ROSEN




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Henri Poincaré est l'homonyme de son aïeul, célèbre mathématicien (1854-1912). Policier pour Interpol à Lyon depuis environ trente ans, Henri Poincaré est proche de la retraite. Sa santé justifierait qu'il cesse ses activités, qu'il passe du temps dans leur ferme rénovée de la Dordogne viticole avec son épouse Claire, artiste peintre, ou qu'il voit davantage leur fils Étienne et sa famille. Pourtant, il a encore récemment livré un ex-criminel de guerre bosniaque, au Tribunal Pénal International. Et il coordonne la sécurité autour d'un sommet de l'Organisation Mondiale du Commerce, actuellement à Amsterdam. Il est entouré de Serge Laurent, collègue d'Interpol et ami de longue date, ainsi que de l'intrépide flic Paolo Ludovici, partisan de méthodes musclées. La commissaire hollandaise Gisele de Vries complète le dispositif. Ce qui n'empêche pas que se produise un attentat à l'explosif.

C'est le mathématicien trentenaire James Fenster qui en a été victime dans sa chambre d'hôtel. Ce génie des raisonnements matheux devait faire un exposé au congrès de l'OMC. L'explosif utilisé provient des techniques spatiales. Antiquaire aux États-Unis, l'ex-fiancée de Fenster logeait non loin de là. Madeleine Rainier a autorisé l'incinération après autopsie de la victime, ce qui la rend assez suspecte. Les policiers se demandent s'il y a un lien entre cette affaire et deux autres attentats, l'un à Milan ayant causé six morts, et l'autre à Barcelone où une jeune femme a été exécutée. Serge Laurent est chargé de ce double cas, qui mettrait en cause une secte meurtrière. Organisés en cellules autonomes, les Soldats de l'enlèvement prêchent une théologie apocalyptique. Le sommet de l'OMC a aussi attiré un personnage controversé, l'économiste péruvien Eduardo Quito.

Interrogé par les policiers, Quito se montre cordial. Il défend l'idée que l'économie doit revenir aux peuples indigènes. Il étudia avec Fenster la modélisation mathématique du comportement humain. Poincaré apprend alors que le criminel de guerre emprisonné Stipo Banoviæ a lancé un contrat sur la famille du policier. La menace est à prendre au sérieux. Ludovici va tenter de trouver la piste des exécutants. Les proches de Poincaré sont mis sous protection policière. Lui-même doit poursuivre son enquête aux États-Unis.

Il vérifie que les Soldats de l'enlèvement y sont très actifs. La jeune prof Dana Chambi, disciple de Fenster et admiratrice de l'aïeul de Poincaré, est réticente à lui répondre. Par l'avocat du défunt, l'enquêteur apprend quelques détails biographiques sur l'enfance de Fenster. Une visite à l'appartement de la victime ne fait que renforcer la part énigmatique des recherches du jeune mathématicien. Son mécène depuis ses études, le financier Bell, n'espérait pas de contreparties concrètes de sa part, semble-t-il. En France, malgré les précautions, les émissaires de Banoviæ ont sévèrement touché les membres de la famille Poincaré. Le policier d'Interpol doit trouver la force de réagir, de poursuivre l'enquête...

Même si l'on est réfractaire à l'esprit mathématique, si modélisations et équations ne nous évoquent pas grand chose, ce roman n'apparaîtra pas abscons à la majorité des lecteurs. Certes, la science des maths y tient une bonne place, à travers certaines utopies socio-économiques ou statistiques. Quant à en tirer des raisonnements fiables, c'est illusoire. Par exemple, seul un mathématicien peut chercher à comparer la structure des cristaux d'un alliage avec les divisions administratives françaises. Absurde, puisque les choix des humains ne se traduisent pas systématiquement par des formules chiffrables. En outre, la réalité historique nous l'enseigne : le chaos est plus sûrement créé par les décisions de personnes malveillantes, même peu nombreuses, que par des stratégies mathématiques.

Cette intrigue, à l'enquête assez complexe, comporte tous les ingrédients du thriller. Avec, il faut l'avouer, une certaine dureté de ton. Le policier Poincaré et les siens sont impliqués cruellement dans un aspect sanglant de l'affaire. Néanmoins, on suit avec intérêt son périple parsemé de pistes incertaines, visant à reconstruire une sorte de puzzle autour de James Fenster, la victime initiale.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com
 

livrenpoche
Chercher leonard rosen



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
4.97 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest