Saigne Pour Moi ROBOTHAM88

MICHAEL ROBOTHAM

Saigne Pour Moi


Aux éditions JCLATTES


Visitez leur site

592

Lectures depuis
Le mercredi 27 Avril 2012

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
saigne pour moi

sur
Amazone
fleche

Michael ROBOTHAM




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Quelle réaction auriez-vous si vous ouvriez votre porte à une jeune fille que vous connaissez et qui se présente à vous ensanglantée ? C’est à ce spectacle auquel est confrontée Julianne laquelle appelle immédiatement Joe O’Loughlin, son mari dont elle est séparée. Mais Sienna Hegarty, la gamine de quatorze ans, s’enfuit. Joe part à sa poursuite et la retrouve près de la rivière dans un état catatonique. Les ambulanciers sont rapidement sur place et emmènent la gamine ainsi que Joe qui est mal en point par sa course effrénée. Joe est atteint de la maladie de Parkinson, et parfois il ne peut contrôler ses membres. Mais il ne pense pas à son état, il est sous le choc. Sienna est la meilleure amie de sa fille Charlie et comme sa mère travaille de nuit, elle couche assez souvent chez lui, enfin ce qui était chez lui.

Le corps de Ray Hegarty, un ancien policier qui a créé sa propre petite entreprise de sécurité, est retrouvé mort, assassiné. Les soupçons se portent immédiatement sur Sienna, mais Joe n’abonde pas dans cette hypothèse émise par Ronnie Cray, la responsable du service d’enquête criminelle.

Joe est un psychologue qui a abandonné son cabinet et travaille depuis à temps partiel dans un lycée. Il collabore occasionnellement avec la police et il se trouve doublement impliqué dans l’enquête sur la mort de Ray Hegarty. Sienna est l’amie de sa fille Charlie, mais elle possède des antécédents douloureux. Sa sœur Zoe a été agressée quelques mois auparavant et depuis elle est en chaise roulante. Son tourmenteur est suivi psychologiquement par Joe. Son frère Larry est une petite frappe qui fréquente un parti néo-nazi. Quant à Sienna, Joe s’est aperçu qu’elle procédait à des scarifications sur ses membres, et ce genre d’automutilation n’est pas anodin.

Sienna, tout comme Charlie, fait partie d’une petite troupe théâtrale de l’école. Joe s’aperçoit lorsqu’il se rend à l’une des dernières répétitions que Sienna semble subjuguée par son professeur d’art dramatique Gordon Ellis. Les voisins, qui sont toujours quelque peu à l’affût, signalent qu’ils ont aperçu Sienna et Gordon s’embrasser dans la voiture du prof. D’ailleurs Ray et Gordon auraient eu des mots. Ce n’était qu’une impression selon celui-ci. Peu à peu en interrogeant les uns et les autres, en les forçant à se dévoiler, en étayant ses questions grâce à sa persuasion psychologique, Joe en apprend de belles. Ray Hegarty était peut-être un bon policier, estimé de ses collègues, mais Joe est persuadé que chez lui, en cachette de sa femme, il procédait à quelques privautés avec ses filles. Mais Gordon Ellis n’est pas net non plus. Lui aussi aurait eu des relations avec des jeunes filles, dans un collège précédent. Et sa femme est plus jeune que son âge avoué. Leur fils Billy, que Sienna allait garder de temps à autre, est issu d’un précédent mariage mais la femme de Gordon a disparu un beau jour, sans laisser de traces.

Joe, malgré Ronnie Cray qui ne veut pas qu’il mette son nez et ses oreilles dans cette affaire, Joe s’implique et demande à un ami ancien inspecteur de la police métropolitaine en retraite depuis cinq ans de l’aider. Vincent Ruiz accepte de quitter Londres et de fouiner à Bath et ses environs sur les lieux du drame, ainsi qu’à Bristol, plus loin même s’il le faut.

Est-ce à cause de cette enquête dans laquelle il est impliqué par la bande, est-ce parce que sa maladie le perturbe, est-ce parce qu’il est séparé de sa femme Julianne et qu’il vit seul en compagnie de son chien et d’un petit chat, est-ce parce que le soir il s’installe sur le muret en face de la maison où habitent sa femme et Charlie, est-ce parce qu’il a une brève liaison avec Annie Robinson, une prof de l’école, est-ce parce que sa femme sort avec un autre homme, est-ce parce que lorsqu’il s’exprime pour définir le profil psychologique d’un protagoniste ou lorsqu’il converse avec lui qu’il utilise des mots qui ne sont pas issus du langage amphigourique de sa profession, est-ce parce que la résurgence néo-nazie s’invite dans cette affaire, est-ce parce que ce sont des gamines perturbées et abusées qui sont le centre d’intérêt de cette histoire, est-ce pour toutes ces raisons que Joe O’Loughlin est sympathique ? Oui, car si Parkinson lui joue des tours, c’est un battant, et il continue son enquête contre vent et marée. Il sera blessé moralement, physiquement, il connaîtra bien des déboires, il sera meurtri, mais le lecteur n’aura pas vu passer le temps, car malgré les 500 pages, il n’existe quasiment pas de temps morts.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/
 

livrenpoche
Chercher michael robotham



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest