Les Amants De Francfort QUINT12

MICHEL QUINT

Les Amants De Francfort


Aux éditions HELOISE D'ORMESSON


Visitez leur site

1313

Lectures depuis
Le jeudi 26 Aout 2011

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
les amants de francfort

sur
Amazone

fleche
fleche

Michel QUINT




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Âgé de trente-cinq ans, Florent Vallin dirige les éditions En Colère. Il a quitté sa ville de Lille depuis quelques années, s’installant à Paris. Il reste en contact avec son épouse Clémence (née Debaisieux) et leur fils Maxime. Enseignante, la femme de Florent est aujourd’hui gravement souffrante. Clémence fut autrefois adoptée enfant par la famille Vallin, au décès prématuré de ses parents. Les Vallin et les Debaisieux étaient très proches. Florent lui-même a perdu son père très tôt. Proche des milieux d’affaires allemands impliqués en politique, Gérard Vallin fut exécuté en 1977 par la RAF, la bande à Baader. Si elle a désormais l’esprit désorienté, la mère de Florent a bien géré la fortune du défunt, que son fils a investi dans l’édition. À Paris, il est assisté par l’indispensable et fantasque Zina, une pulpeuse Roumaine qui contribue à la réussite des éditions En Colère.

Bien qu’éprouvant une certaine répulsion pour l’Allemagne, Florent participe à la Buchmesse, le salon du livre de Francfort 2009. Cet évènement ne s’adresse pas qu’aux lecteurs, c’est un pivot du marché international de l’édition. À l’hôtel, Florent rencontre des personnages insolites. Tel Sandor, un homme sans âge qui fait partie du décor. Quand il raconte un épisode de ses milles vies, n’importe quel témoin comprend vite que c’est un écrivain qui n’écrira jamais un seul livre. Dommage pour les éditeurs qui le sollicitent. Agent littéraire, Fitz est au service d’un important groupe d’édition. Sous ses airs de dandy léger, l’homme sait tout de son microcosme. Par pragmatisme autant que par sympathie, Fitz tient à faire des affaires avec Florent. Il lui présente la belle Lena Vogelsang, dont le jeune éditeur tombe illico amoureux. Florent et Lena deviennent vite amants.

Sans s’en cacher, la cynique Lena vise le rachat des éditions En Colère. Dans un premier temps, Florent accepte la cession de droits pour des traductions. C’est avec Zina que Lena règlera les détails concrets. Cette nuit-là, un couple est assassiné dans le même hôtel, découvert par la femme de chambre Magda. Le pittoresque Sandor pourrait être inquiété par les enquêteurs. Le couteau fétiche de Lena n’est finalement pas l’arme du crime. La jeune femme en fait cadeau à Florent avant qu’il ne rentre à Paris. Il ne peut éviter un séjour à Lille, car l’état de santé de Clémence nécessite une opération à l’issue incertaine. Clémence sent le besoin d’exhumer les souvenirs de la famille Debaisieux, dont elle connaît mal l’histoire.

Durant la guerre, son aïeul Louis séjourna en Allemagne pour le STO, mais il évoqua peu la période en question. Parmi les documents de la succession Debaisieux, il semble y avoir des lacunes, des pièces manquantes. Aux archives lilloises, Florent trouve quelques rares précisions. Existe-t-il un lien entre l’énigme Louis Debaisieux et le meurtre de son propre père, longtemps plus tard ? Possible, car les milieux politico-économiques allemands abritaient d’anciens proches du nazisme. Clémence étant convalescente mais pas guérie, Florent programme un voyage en Allemagne. Fitz en sera l’organisateur; la germanophone Zina accompagnera son patron et ami. Entre Berlin et Munich, la quête de vérité s’annonce compliquée. Il est même possible qu’à Francfort, on finisse par connaître l’assassin du couple d’éditeurs lors de la Buchmesse 2009...

Il ne faudrait pas réduire Michel Quint au best-seller qui lui donna accès au grand public en 2000, “Effroyables jardins”. Dès 1984, il publia des romans noirs de qualité dans la veine du néo-polar, très appréciés de nombreux lecteurs, déjà. De chez Fleuve-Noir à Rivages/Noir, en passant par les éditions Joëlle Losfeld et divers autres éditeurs, il peut revendiquer une belle carrière d’écrivain. Il ne renie nullement les œuvres de ses débuts. D’ailleurs, dans le présent livre, son héros se qualifie d’éditeur de romans noirs : “des romans certes intimes, peuplés de gens ordinaires, mais traversés par l’Histoire ! Le tragique n’y est pas sentimental, même si l’amour est un composant du récit, il y est politique, économique, historique, social.” Cette seule phrase suffit à indiquer dans quel esprit Michel Quint a écrit “Les amants de Francfort”. Autre probable clin d’œil de l’auteur, quand il évoque un manuscrit soumis à Florent, intitulé “Épaves” : c’est le titre d’un classique du roman noir, de David Goodis.

Quant à l’intrigue, riche en détails et présentant des destins maudits, elle est ici fatalement tortueuse, tourmentée comme l’histoire de l’Allemagne et de l’Europe. Le nazisme, édulcoré par le besoin de paix, a été gommé sous des formules lisses. Un sale affairisme a gagné l’élite allemande, entraînant les exactions de la RAF (Bande à Baader) et autres mouvements activistes des années 1970. Nul ne veut plus s’en souvenir sauf si, c’est le cas de Florent, des éléments personnels interrogent toujours. Le contexte ne se limite pas là, il y est aussi beaucoup question du monde de l’édition. Polar inclassable, peut-être ? Ce roman dense d’un écrivain chevronné est un vrai feu d’artifice, où s’entrecroisent toutes les couleurs du mystère, tous les sentiments.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com


Une autre lecture du

Les Amants De Francfort

de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Il existe de petits plaisirs dans la vie qu’il faut entretenir et partager. Ainsi le bonheur de retrouver quelqu’un que l’on connait depuis de longues années, près de trente ans, et que l’on fréquente par procuration. Ainsi Michel Quint que je revoie toujours avec le même contentement mais trop épisodiquement, se rappelle à mon souvenir par romans interposés. Je retrouve dans son dernier ouvrage cette ambiance, ce maniement des mots et des phrases qui permet de discerner le style qui a fait le succès de cet auteur. Son essence, sa Quint essence si je puis me permettre ce mauvais jeu de mots. Mais contrairement à ses précédents romans et pour reprendre une phrase que j’avais utilisée pour chroniquer quelques-uns de ses livres, écrivant Michel Quint se vautre dans l'écriture alliant au rêve un hyperréalisme débridé, dans Les Amants de Francfort il se montre plus réservé, plus discret, moins hyperbolique dans ses descriptions.

Le Salon du livre ou Foire du livre de Francfort est la plus grande manifestation littéraire du monde, la plus vieille aussi puisqu’elle remonterait à l’époque de l’invention de l’imprimerie par Gutenberg et bien évidemment elle draine bon nombre d’auteurs, d’éditeurs, de tous les membres de la confrérie du livre et de l’écrit. Florent Vallin petit éditeur parisien, patron des éditions En Colère, ne peut manquer ce rendez-vous annuel qui se déroule au mois d’octobre. Il souhaite que des confrères allemands et américains s’intéressent à son catalogue afin de conclure quelques contrats de traduction bénéfiques pour lui et ses auteurs. Pourtant il possède un contentieux avec l’Allemagne. Son père y a été assassiné en 1977 alors qu’il était en déplacement professionnel.

Sous les auspices, tutélaires ou non, de Fitz, un agent américain qui barbote dans les milieux littéraires et de Sandor, un vieil homme qui se réclame de Vlad Tepes et considère qu’il est la Hongrie à lui tout seul, ancien agent de sécurité exerçant une fonction indéterminée dans l’hôtel de luxe où est hébergé tout ce petit monde, Vallin fait la connaissance d’un couple, Hermann et Ilse, qui se propose de parler affaires avec lui, contrats à la clé. Il aperçoit également une jeune femme en rouge, Léna, avec laquelle il fait plus ample connaissance au cours d’un buffet organisé en l’honneur du livre et de ses représentants. Ils sont irrésistiblement attirés l’un vers l’autre, et l’aimant les pousse à devenir amants. La nuit même alors qu’ils batifolent dans la chambre de Vallin, Hermann et Ilse sont assassinés à coups de couteau.

Vallin possède ses bureaux à Paris et emploie une secrétaire d’origine Roumaine, Zina, qui partage son bureau et éventuellement sa couche. Sa femme Clémence dont il est séparé et son fils Maxime, âgé de dix ans, sont toujours à Lille. Il leur rend visite de temps à autre, sans plus. Clémence et lui se sont connu tout jeune, ils ont été élevés ensemble, leurs pères étant amis. Lorsque le père de Clémence est décédé, par la faute d’un camion se trouvant par hasard sur son passage, les parents de Vallin ont recueilli la gamine. Puis le père de Vallin est mort assassiné en Allemagne, et sous son corps a été retrouvé un vieux journal annoté par Baader. Alors affirmer que Vallin père a été tué par des hommes de la RAF, Rote Armee Fraktion, plus connue sous la dénomination de Fraction Armée Rouge ou plus communément la bande à Baader, vient tout de suite à l’esprit des policiers et des journalistes.

Clémence est atteinte d’une tumeur au cerveau. Une opération est envisagée, mais elle veut auparavant résoudre le mystère de son grand-père Louis, et retrouver des documents lui appartenant. Or parmi les dossiers en leur possession, et en les décryptant, Clémence et Vallin se rendent compte d’une anomalie. Louis Vallin, qui était ouvrier zingueur avant guerre aurait été, non pas enrôlé de force dans le STO, mais qu’il se serait mis à disposition comme volontaire demandant à travailler dans une ferme. Mais il manque un dossier que Vallin se promet de récupérer.

Quand la petite histoire se catapulte avec la grande, trois périodes s’érigent avec leur lot de mystères. Louis travaillant en Allemagne durant la guerre, le père de Vallin se faisant tuer en Allemagne dans des conditions mal définies, Vallin lui-même ayant une liaison en Allemagne avec une femme qui lui donne un prochain rendez-vous qu’un an après, et le couple assassiné à l’aide d’un couteau. Luna en possède un mais celui-ci comporte des traces de sang frais, qui s’avère être le sien, et d’autres traces qui sont trop vieilles pour l’impliquer dans ce meurtre.

Michel Quint nous entraîne dans un récit qui pourrait être un drame familial recueilli auprès de personnes ayant subi ce genre d’avatar, et aménagé avec un suspense supplémentaire. Bon nombre d’hommes ayant été enrôlé dans le STO l’ont-ils été de force ou par convenances personnelles ? Et combien de meurtres ont été imputés à la bande à Baader et autres terroristes à tort. Michel Quint reprend le thème de la mémoire, l’explore, la triture et tient son lecteur en haleine, l’envoutant avec une écriture travaillée et qui semble pourtant si limpide. Et ces pans de l’histoire collent à la mémoire collective et individuelle comme l’adhésif au doigt du capitaine Haddock.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
michel quint



Bella Ciao

Billard à L’étage

Close-up

Fox-trot

J'existe à Peine

La Dernière Récré

La Folie Verdier

Le Comédien Malgré Lui

Mauvaise Conscience

Sanctus

Si Près Du Malheur à Lille

Triste Comme Un Enfant

Veuve Noire

livrenpoche
Chercher michel quint



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
5.28 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar