Bella Ciao QUINT24

MICHEL QUINT

Bella Ciao


Aux éditions FLEUVE NOIR


Visitez leur site

1062

Lectures depuis
Le mardi 21 Aout 2013

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
bella ciao

sur
Amazone

fleche
fleche

Michel QUINT




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Ce roman de Michel Quint marque la fin d’une époque : celle de la collection Spécial Police du Fleuve Noir après près de quarante ans de bons et loyaux services.

Pourtant, d’après les renseignements que j’avais pu obtenir auprès de la maison d’édition à l’époque, il ne s’agissait que d’une simple mise en sommeil de cette collection qui avait furtivement changé de nom, devenant Polices tout simplement depuis quelques mois. La collection repartira de plus belle m’avait-on signifié, mais avec des manuscrits sélectionnés avec plus de rigueur que lors des dernières années.

Pour en revenir à Michel Quint, et à son roman, que dire… Que si tous les manuscrits qui avaient été édités les derniers mois précédents la fin de cette collection avaient été du même tonneau, nul doute que Spécial Police devenue Polices aurait eu encore de beaux jours. Que plus qu’un roman policier, c’est un roman littéraire dans lequel l’auteur joue.

Il jour avec les mots, il poétise, il se fait plaisir dans l’écriture espérant, et réussissant, amener du plaisir au lecteur.

Michel Quint ne se contente pas d’aligner les mots les uns à la suite des autres. Il les choisit comme un diamantaire distingue ses plus belles pierres et les enfile une à une, construisant ses phrases en douceur, les ciselant. Et d’un seul coup le lecteur s’aperçoit qu’il est en train de commettre une hérésie : il se laisse bercer par les mots, l’histoire étant reléguée au second plan, alors que dans tout roman d’aventures c’est justement l’histoire qui prime. Alors, tant pis, on pardonne à Michel Quint de nous avoir démontré qu’un romancier de fiction policière sait aussi écrire, et qu’il manie avec aisance la langue française.

Ray, qui anime quotidiennement un jeu radiophonique, découvre sa femme Bella assassinée, sauvagement mutilée. Qui est le criminel ? Une bande de terroristes, comme l’aimerai le faire croire une lettre envoyée aux journaux, thèse retenue par le commissaire Favreau ? Ne serait-ce pas plutôt un ex-candidat auquel l’animateur du jeu radiophonique aurait manqué ? Un secret a-t-il été dévoilé inconsciemment ? Mais pourquoi s’en prendre à Bella, qui vivait recluse dans son appartement et qui, il faut le dire, ne manquait pas de beauté, de charme, de séduction, mais était aussi affligée d’une innocente sottise. Une ravissante idiote en quelque sorte.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
michel quint



Billard à L’étage

Close-up

Fox-trot

J'existe à Peine

La Dernière Récré

La Folie Verdier

Le Comédien Malgré Lui

Les Amants De Francfort

Mauvaise Conscience

Sanctus

Si Près Du Malheur à Lille

Triste Comme Un Enfant

Veuve Noire

livrenpoche
Chercher michel quint



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.88 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar