Le Méchant Qui Danse PELOT120

PIERRE PELOT

Le Méchant Qui Danse


Aux éditions RIVAGES NOIRS

1056

Lectures depuis
Le jeudi 26 Aout 2011

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
le méchant qui danse

sur
Amazone
fleche

Pierre PELOT




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Saint-Hiel est un village des Vosges, dans la région de Remiremont. Ce samedi de fin d’été, la fête locale bat son plein au parc Buche. Menuisier charpentier âgé de 38 ans, Jocco est occupé dans son atelier. En présence de son père, le Vieux, il bricole pour son ami Jean-Marie, dit Pépète. Enceinte proche d’accoucher, son épouse Marie-Ange (Mi-Ange, du même âge que Jocco) se repose dans leur maison attenante. Nés de son premier mariage, les enfants de celle-ci (Nicolas dit Col, Fany et Toni) sont à la fête de Saint-Hiel. Soudain, Jocco est abattu d’un coup de feu, qui brise une vitre de son atelier. Un tir à longue distance, voilà ce que diront plus tard les gendarmes. S’apercevant de la mort du paisible Jocco, son ami Pépète alerte Mi-Ange. Elle téléphone bientôt aux secours. Il faut aussi prévenir ses enfants qui sont au village, ce dont se charge Pépète.

En ce début de nuit, Mi-Ange part en guerre, à bord de sa voiture, une arme dans la boite à gants : “Elle reprit pied dans la colère de cette idée fixe qui la portait depuis quelques heures, vivante, en équilibre, et qui devait encore la soutenir le temps nécessaire. Tout ce qu’elle devait faire s’inscrivit en clair, avec une netteté extraordinaire, dans son cerveau.” Son fils aîné Col (Nicolas, 19 ans) et sa fiancée Annette ont rejoint les proches de Jocco et Mi-Ange dans la maison familiale. Tous sont déboussolés, à commencer par Pépète. Col a déjà compris les intentions de sa mère. Elle a de bonnes raisons de soupçonner les trois frères du défunt Gérard, père de ses trois premiers enfants. La famille Malheur, une tribu qui n’a jamais pardonné à Mi-Ange la mort de Gérard. Elle a été jugée et acquittée, mais ils ont proclamé qu’ils élimineraient cette salope.

Col n’ignore pas la mauvaise réputation de sa mère. On lui a assez seriné qu’elle couchait avec tout le monde. Mi-Ange, la fille Donas, c’était pas grand-chose de bon. Elle avait refait sa vie avec Jocco, brave type pacifique et sérieux, que les enfants de Malheur appréciaient. Aucune raison de le buter, c’est ce que pensent Pépète et le Vieux. Mi-Ange se rend dans un quartier HLM de Remiremont, chez l’oncle Joseph Malheur. Elle affronte la compagne de celui, car il est absent. De son côté, sa fille Fany (et son jeune frère Toni) recherchent leur oncle Marcel-Paul, entrevu à la fête de Saint-Hiel. Col espère retrouver Mi-Ange avant qu’elle ne commette un carnage. Pendant ce temps, au village, un solitaire misogyne n’aime guère ces festivités qui troublent son quotidien. Après une altercation stupide, il apprend le meurtre de Jocco…

Parmi les romans noirs de Pierre Pelot, “Le méchant qui danse” est une de ses histoires parmi les plus intenses. Publié au Fleuve Noir en juin 1985, ce roman a été réédité chez Rivages/Noir en septembre 2000. Aujourd’hui encore, la force de cette intrigue vient certainement de son contexte quotidien. L’héroïne en est une femme qui a vécu un premier mariage dramatique, quelque part en France. Elle aspire à la paix, alors que d’autres continuent toujours à lui faire la pire des réputations. Rancune absurde et injuste d’un clan qui l’a mal traitée. Pour elle, l’heure des comptes est venue. Une réaction humaine et logique, puisqu’on la prive du bonheur tranquille qu’elle espérait. C’est aussi une réaction exacerbée, car cette femme est enceinte. S’agit-il d’absoudre son comportement violent ? Non, puisque son fils va tenter de l’empêcher d’aller trop loin. Non, car il peut y avoir une explication différente à ce qui s’est produit ce jour-là.

Pour des gens normaux, mais sachant d’avance qui sont leurs adversaires, une telle situation exceptionnelle ne se gère pas de façon aseptisée. Elle se règle face à face, dans un tourbillon de colère ou de rage, sans temps de réflexion. Dans la vraie vie, l’essentiel des actes criminels émanent de l’entourage des victimes. Pierre Pelot ne l’oublie pas, il en fait même la base de cette affaire. Un roman puissant, tel un de ces faits divers où un dérapage fatal a entraîné une situation hors norme. Lecteurs, donc témoins, nous n’avons nullement le droit de juger les actes.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
pierre pelot



Après Le Bout Du Monde

Du Plomb Dans La Neige

Givre Noir

La Couleur De Dieu

Le 16ème Round

Les Caïmans Sont Des Gens Comme Les Autres

Les Normales Saisonnières

Les Promeneuses Sur Le Bord Du Chemin

L’été En Pente Douce

Maria

Noires Racines

Roman De Gare

Si Loin De Caïn

livrenpoche
Chercher pierre pelot



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.88 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest