On T'aura Prévenue PATTERSON54

JAMES PATTERSON

On T'aura Prévenue


Aux éditions L'ARCHIPEL


Visitez leur site

946

Lectures depuis
Le mardi 1 Avril 2009

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
on t'aura prévenue

sur
Amazone
fleche

James PATTERSON




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Âgée de 26 ans, Kristin Burns vit à New York. Elle espère que sa passion pour la photographie lui permettra de faire carrière dans ce métier. Pour le moment, elle est employée chez Michael et Penley Turnbull. Elle s’occupe de leurs enfants, Dakota et Sean, qu’elle adore sincèrement. Kristin est la maîtresse de Michael Turnbull, 42 ans. Il pense à divorcer d’avec son agaçante mais riche épouse Penley. Kristin est actuellement victime de démangeaisons, d’hallucinations, et de cauchemars hurlants qui troublent ses relations de voisinage. Ce matin-là, elle photographie une scène à la sortie du Falcon Hotel : on évacue quatre cadavres dans des housses mortuaires. Curieusement, on ne donne plus tard aucun écho à cette affaire dans les infos à la télé. Autre anomalie : sur ses clichés, les housses des cadavres semblent translucides.

Penley Turnbull arrange un rendez-vous pour Kristin avec un célibataire, Stephen. Mais la jeune femme est plutôt préoccupée par des rencontres quelque peu inquiétantes. Frank Delmonico, un flic de la Criminelle, parait s’intéresser de près à elle. Lors d’une soirée avec ses amies Beth et Connie, Kristin est abordée par un homme à queue-de-cheval, qui lui recommande la prudence. Tandis qu’elle continue à prendre des photos dans les rues, Kristin tombe sur son père. Lui aussi l’incite à faire attention, sans autre précision. Étrange, puisque le père de Kristin est mort depuis douze ans. L’ex-psy de la jeune femme n’a aucunement l’intention d’aider cette patiente capricieuse. Après avoir remarqué l’aspect spectral, fantomatique, de ses nouvelles photos, Kristin imagine son appartement envahi de cafards. Et ses cauchemars ne cessent pas.

Après avoir surveillé Michael et sa famille en visite chez ses beaux-parents dans le Connecticut, Kristin s’introduit clandestinement de nuit chez les Turnbull. Elle prend Michael en photo, mais le cliché sera encore surprenant. L’homme à queue-de-cheval lui donne un violent ultime avertissement. Brièvement hospitalisée, Kristin note la présence d’un pédiatre qu’elle a connu. Or, ce médecin pédophile a été assassiné près de quatorze ans plus tôt. Le policier Delmonico semble la suspecter pour les quatre meurtres du Falcon Hotel. Kristin s’aperçoit que la vie intime de Penley n’est pas si limpide. Elle la prend en filature, afin de fournir des preuves à Michael…

Ça pourrait ressembler à l’un de ces romans actuels ayant pour héroïne une jeune citadine déboussolée, incapable de maîtriser les évènements. Par la voix de Kristin, le récit est plein de vivacité, comme il se doit. Mais l’auteur est trop expérimenté pour ces bluettes, aussi sympathiques soient-elles. Cette fois, c’est une histoire proche des meilleurs romans de Stephen King que nous raconte James Patterson. Avec un contexte plus souriant, plus décalé peut-être, mais où se multiplient bizarreries et questions sans réponse. Une certaine irréalité de la vie new-yorkaise s’y prête, bien sûr. C’est avec une remarquable virtuosité que l’auteur nous entraîne dans cette intrigue diablement bien construite. S’écartant un peu du thriller traditionnel, Patterson reste tout aussi convaincant et passionnant.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com
 

livrenpoche
Chercher james patterson



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest