L'oeil Du Totem NIELSEN18

JOHN-ERICH NIELSEN

L'oeil Du Totem


Aux éditions HOH


Visitez leur site

853

Lectures depuis
Le mardi 28 Novembre 2007

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
l'oeil du totem

sur
Amazone

fleche
fleche

John-erich NIELSEN




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

A Edimbourg, une étudiante australienne âgée de vingt ans est égorgée dans St Andrew Square. Elle venait d’assister à un match de rugby, avec deux couples d’amis. La jeune femme est la fille unique de Robert Culloch, le magnat de la presse anglophone, ami du Premier Ministre. On fait pression sur le commissaire Wilkinson pour que l’affaire aboutisse rapidement. L’inspecteur Sweeney en est chargé. Il rencontre le père de la victime, autoritaire milliardaire trop pressé. Le policier retient trois hypothèses plausibles : une jalousie sociale ou amoureuse, la piste d’un détraqué sexuel, ou bien un héritage convoité. Si, malgré une apparente tentative de viol, on n’a pas trouvé de sperme, on dispose d’ADN de salive. Le séquençage d’ADN indique qu’il s’agirait d’un aborigène. Sans doute est-il venu assister au match de rugby. Mais ni la vidéo- surveillance de Murrayfield, ni les caméras d’Edimbourg n’ont trace d’un aborigène suspect.

  La police australienne signale des crimes similaires. Sweeney se rend sur place, où il est accueilli par le lieutenant Wang. Celui-ci a enquêté sur des meurtres comparables. Bien que manquant de preuves, il reste convaincu de la culpabilité du berger aborigène Terry. Wang conduit par avion Sweeney dans le bush, au ranch Avermore. La famille Avermore défend leur employé Terry, dont l’Ecossais découvre qu’il est sourd-muet. Le jeune Billy Avermore considère Terry comme son frère. Il l’amène avec lui pour assister à certains matchs internationaux de rugby. A Edimbourg, l’arme du crime a été retrouvée. Un témoin confirme que c’est bien Terry qui l’a achetée. Les policiers retournent au ranch... 

 C’est la cinquième aventure du jeune policier Sweeney, l’Ecossais à la barbe rousse hirsute, toujours muni de son dictaphone et de sa canne de golf fétiche. Il s’agit d’un roman d’enquête traditionnel, avec de nombreux sourires (dont l’humour particulier de Jim Wang) et quelques moments plus graves. Cette fois encore, l’auteur a choisi un décor peu ordinaire, au cœur du bush australien. Le nœud de l’intrigue est un grand classique du genre. Servi par une narration naturelle, le récit est entraînant. Voilà un petit suspense bien agréable.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com
 

livrenpoche
Chercher john-erich nielsen



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

0.99 euros au format Kindle
4.47 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar