Mort D'un Orfèvre NABB8

MAGDALEN NABB

Mort D'un Orfèvre


Aux éditions 10/18


Visitez leur site

891

Lectures depuis
Le mardi 4 Octobre 2006

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
mort d'un orfèvre

sur
Amazone

fleche
fleche

Magdalen NABB




Une lecture de
SOPHIE COLPAERT

SOPHIE COLPAERT
Dans la chaleur écrasante de juillet la stazione Pitti est submergée des appels de la signora Giusti, une vieille dame de quatre-vingt-onze ans qui a coutume de se répandre en plaintes sur le voisinage. Les carabiniers savent bien comment vont les choses, mais si personne ne se déplace et qu’il arrive malheur à la signora, tous les journaux du pays se déchaîneront contre eux avec de gros titres en gras les accusant de tous les maux. L’adjudant Guarnaccia se propose de passer chez la signora en effectuant sa tournée des hôtels. Après avoir déblatérer tout son saoul, la vieille dame consent à donner la vraie raison de ses nombreux appels : elle a entendu du bruit dans l’appartement d’à côté, une violente dispute. Le logement, inoccupé depuis des années, appartient à Tom Goossens, un orfèvre flamand qu’elle a pratiquement élevé et qui ne manquait jamais de venir saluer sa mammina à chacun de ses passages à Florence. Alerté par un nouveau bruit, l’adjudant décide de pénétrer dans l’appartement et découvre Tom Goossens mourrant. Tout semble indiquer un suicide et l’orfèvre rend l’âme en murmurant quelques mots : « Ce n’était pas elle ». L’adjudant ne peut s’empêcher de penser que cet homme a été assassiné mais on n’ouvre pas une enquête sur une simple conviction. Il faut des preuves. Que venait chercher Tom Goossens à Florence ? Qui attendait-il dans cet appartement ? Et pourquoi sa belle-mère, qu’il chérissait tant, refuse-t-elle de le voir depuis dix ans ? La réponse à toutes ses questions se trouve au cimetière, dans une tombe dont on ne pensait pas qu’elle serait réouverte un jour…

Au fil de son récit, dans une ambiance chargée de suspense, Magdalen Nabb distille ces petits riens qui font la vie italienne et florentine. Ce sont ces divergences de vies et de vues entre italiens du nord et du sud, cette fierté florentine qui rend si difficile l’intégration des nouveaux habitants ou encore ces flots de touristes qui donnent à la ville des airs de Tour de Babel. Outre de palpitantes scènes de chasse-à-l’homme dans les rues de Florence, Magdalen Nabb excelle à trousser d’inoubliable personnages. Cette seconde enquête de l’adjudant Guarnaccia est ainsi placée sous le signe des « gars de Pordenone », deux jeunes carabiniers aux joues roses qui apportent une irrésistible note de fraîcheur.
 

livrenpoche
Chercher magdalen nabb



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
4.97 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar