Monstres à L'état Pur MOLFINO305

MIGUEL ÁNGEL MOLFINO

Monstres à L'état Pur


Aux éditions OMBRES NOIRES


Visitez leur site

249

Lectures depuis
Le jeudi 4 Octobre 2013

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
monstres à l'état pur

sur
Amazone

fleche
fleche

Miguel Ángel MOLFINO




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

En Argentine, Estero del Muerte (le Marécage du Mort) est un village endormi, où vivote une population agricole autour de la culture cotonnière. Le bazar La Agrícola est le seul commerce local, où l'Ours – chef de gare et postier – passe son temps avec le patron. Aux environs, se trouve la ferme de la famille Hordt. Âgé de dix-huit ans, le jeune Miroslavo y habite avec son père, d'une rudesse méprisante, et sa mère au caractère éteint. Leur ouvrier sourd “Vingt Pesos” est un Toba. C'est avec ce vieil Indien que Miro a développé sa nature contemplative. Un jour, le garçon voit arriver à la ferme un duo d'inconnus. Ils vont abattre Hordt et sa femme. Miro a peut-être entendu les coups de feu, sans comprendre comment le double meurtre a été perpétré. Quelque peu schizophrène, Miro culpabilise, se demandant si c'est lui qui a tué ses parents.

Avec l'aide de “Vingt Pesos”, Miro nettoie les traces sanglantes et enterre les cadavres. Le jeune homme fait de l'auto-stop pour quitter le village, tandis que l'Indien retourne à sa petite vie. Toutefois, la disparition de la famille Hordt a été signalée. Venu de Noguera, le commissaire Velarde interroge les rares habitants du coin, dont l'Ours qui les a prévenus. Gros propriétaire et usurier, en conflit avec Hordt, Don Francisco Uría n'est pas de ceux que le policier inquiétera. Si Velarde a une conception personnelle de la loi, il ne s'attaque pas aux notables. Quand, par ailleurs, il apprend qu'un braquage de transport de fonds se prépare dans son secteur, Velarde n'irait pas soupçonner l'avocat Maciel. C'est pourtant lui qui prépare le coup, avec ses deux comparses. Il n'hésitera pas à buter celui qui a averti la police, ni à modifier ses plans en conséquence.

Miro a été pris en auto-stop par Hansen, sexagénaire à l'allure robuste. C'est un trafiquant d'armes, qui transporte sa marchandise dans un cercueil blanc d'enfant. Tous deux vont loger à Barranqueras, dans un hôtel appartenant à la belle Lucrecia. Hansen doit juguler les crises spasmodiques de son jeune protégé, espérant en faire son partenaire. Pour sa part, Miro “avait décidé de se laisser porter, les évènements le conduiraient où que ce soit. Cet Hansen, vulgaire et grossier, dangereux et imprévisible, s'était imposé comme un Moïse qui l'entraînait vers son destin.” Le commissaire Velarde a retrouvé les corps des parents Hordt. Maltraitant la jeune Milka, d'Estero del Muerte, ainsi que “Vingt Pesos”, le policier véreux suspecte Miro d'être l'assassin. Tandis qu'il traque Miro et Hansen, c'est une fusillade avec la bande de Maciel qui oblige le duo à fuir la région...

L'axe central du récit, c'est le parcours du jeune Miro, son “éducation au crime” jusqu'à un final pétaradant. Il suit une sorte de voie royale afin d'appartenir à la race des desperados. Toutefois, c'est en priorité une magnifique galerie de portraits que nous a concocté l'auteur. Dans une région aussi insolite que la province argentine du Chaco, ils semblent pulluler, ces personnages singuliers. Les gens modestes du village d'abord, issus d'origines internationales. Le couple Hordt, certes victimes, mais on ne s'avisera pas de les plaindre. Il y a aussi ces policiers (car Velarde n'est pas le seul méchant de sa corporation) ou cet avocat, pour lesquels la loi n'est qu'une vague notion, qu'ils adaptent selon leur propre version. Et puis Hansen, brave type dans le fond, peut-être le moins monstrueux de tous. Oui, il fait un usage fréquent de son arme, juste une question de survie.

Par les décors, on est tenté de parler de western, ou de road-story. Pourquoi pas, mais en réalité, c'est le chassé-croisé des protagonistes qui apparaît excitant dans la narration. Un petit monde s'agite sous nos yeux et, malgré leur noirceur d'âme, ces héros cyniques nous font largement sourire. En outre, on devine l'attachement de Miguel Ángel Molfino à cette région. Un roman étrangement fascinant car, dès les premières pages, on sent qu'on va prendre du plaisir à suivre cette histoire. Une fois encore, la collection Ombres Noires a déniché un auteur fort convaincant.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com


Une autre lecture du

Monstres à L'état Pur

de
COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE

Paysages désertiques, bandits de grand chemin, flics corrompus, justiciers au passé trouble, vengeance et duel final : Monstres à l'état pur est un western argentin, un road movie initiatique.

Estero del Muerto, province du Chaco, est un village misérable, ignoré des hommes. Jusqu'au jour où trois coups de feu claquent à la ferme de la famille Hordt.

Caché sur le toit de la grange familiale, Miro, adolescent fragile, vient d'assister à l'assassinat de ses parents. Paniqué, il s'enfuit puis est pris en stop par Hansen, un mystérieux trafiquant d'armes qui va l'utiliser comme couverture durant sa prochaine livraison. Il entreprendra son éducation criminelle tandis que Lucrecia l'initiera au sexe. Le jeune homme, en proie à des crises de dédoublement, s'accuse du meurtre de ses parents et devra faire un choix: rester un fermier pauvre toute sa vie ou devenir hors-la-loi.

Pendant ce temps, l'ignoble inspecteur Evaristo Velarde enquête et se rapproche...

 

Monstres à l'état pur a été finaliste du prix Memorial Silverio Canada du festival Semana Negra à Gijon en 2011.

 

Miguel Angel Molfino (1949) a été détenu comme prisonnier politique du temps de la dictature des généraux (de 1976 à 1983). Il s'est exilé au Mexique durant plusieurs années et vit aujourd'hui dans la région du Chaco, en Argentine. II est reconnu pour ses recueils de nouvelles et ses haikus. Monstres à l’état pur est son premier roman. II est considéré comme “le plus américain des romanciers argentins ”.

 

livrenpoche
Chercher miguel Ángel molfino



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
4.97 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar