Pizza Sur La Touffe MIZIO80

FRANCIS MIZIO

Pizza Sur La Touffe


Aux éditions LA BRANCHE


Visitez leur site

821

Lectures depuis
Le mardi 16 Mai 2007

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
pizza sur la touffe

sur
Amazone
fleche

Francis MIZIO




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER
Bernard Ozimi est cinéaste. Depuis plusieurs décennies, il ne réalise que d’obscures œuvres esthétisantes, vaguement pornos. Sa conception artistique, c’est “l’explosé-mélangé”. Le montage de ses films laisse perplexe les critiques. Son thème obsessionnel, ce sont les légumes. Ils sont au centre de tous ses navets. A 71 ans, il tourne « Pizza sur la touffe », son ultime improbable chef d’œuvre. Sa carrière ne passionne guère le dernier journaliste acceptant de l’interviewer. Pourtant, Ozimi va trouver le financement, afin de terminer le tournage en apothéose. Pour quelqu’un voulant dilapider sa fortune, rien de mieux que le cinéma expérimental.
Louis-Charles de Telmar est le roi des procéduriers, un intégriste des plaintes absurdes. Ayant parfois gagné dans des cas saugrenus, il veut se surpasser. En plaidant pour la dignité des légumes, par exemple. On découvre le cadavre de Telmar dans le bac à compost d’un jardin ouvrier. Le lieutenant de police chargé de l’affaire s’intéresse plus à la nouvelle fliquette du service qu’à l’enquête. Son côté macho n’impressionne pas vraiment sa jeune collègue. Après un dîner ensemble, le policier confond “intimité” et “intimidé”. Concernant le meurtre de Telmar, il trouve aisément la bonne piste.
Fidèle à la devise « La beauté sera convulsive ou ne sera pas », Ozimi veut que son film s’achève sur un “grand final pétaradant”. Il a désormais les moyens de produire son délire légumier. L'enquête suit son cours...

Grincheux par nature, les critiques pourraient rappeler à l’auteur qu’il avait annoncé (dans son livre « Buffet à volonté », 2003) se retirer définitivement de la “polartique”. En réalité, qu’il continue à écrire est une bonne nouvelle. Puisque, par anagramme, Mizio et Ozimi ne font qu’un, le montage “migrainogène” des scènes est évidemment en désordre. Soulignons les enchaînements astucieux des séquences. Notons un clin d’œil à « La belle de Fontenay » de J.B.Pouy (cadavre dans un jardin ouvrier). La satire du cinéma intello- hermétique est un régal. Les personnages (la victime, le flic, le mécène) sont savoureux. D’un humour mordant, ce puzzle narratif est plutôt original, plein de fantaisie.
Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
francis mizio



Sans Temps De Latitude

Tout Ce Qui Tombe Du Ciel

Twist Tropique

livrenpoche
Chercher francis mizio



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
4.97 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest