La Jegado, L'empoisonneuse Bretonne MEAZEY86

PETER MEAZEY

La Jegado, L'empoisonneuse Bretonne


Aux éditions ASTOURE


Visitez leur site

528

Lectures depuis
Le mercredi 23 Aout 2007

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
la jegado, l'empoisonneuse bretonne

sur
Amazone
fleche

Peter MEAZEY




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Hélène Jégado mérite de figurer parmi les grandes criminelles de l’Histoire judiciaire. Elle naît en 1803 dans le Morbihan. Durant de longues années, elle est cuisinière dans des presbytères, ou employée chez des bourgeois. Ce n’est qu’en 1851, à Rennes, que la justice s’intéresse finalement à Hélène Jégado. Pourtant, dès l’âge de trente ans, les morts suspectes se multiplient sur son parcours. Deux premières séries d’empoisonnements chez des curés font des victimes. On craint le choléra, sans soupçonner Hélène. On la qualifie de "miraculée qui porte la poisse". 

Dans chaque bourgade où elle passe, on devrait s’étonner d’autant de décès. Si la rumeur populaire s’inquiète, on ne s’en préoccupe ni chez les notables bourgeois, ni chez les autorités. Après quelques méfaits dans un couvent et d’autres morts suspectes, on se méfie quand même d’Hélène Jégado. En 1841, elle s’installe à Rennes. Les crimes commis avant cette date vont bénéficier de la prescription. Cette femme sale et alcoolique, qui vole du linge et du vin chez ses employeurs, va être l’auteur de nouveaux meurtres. Elle feint de bien s’occuper, avec piété, des gens qu’elle empoisonne.

 Après avoir fait plusieurs victimes dans le personnel d’une auberge rennaise, c’est chez un homme de loi qu’elle sévit. Cette fois, Hélène est d’abord accusée de vol domestique, avant que des morts suspectes soient démontrées...

  Ce cas judiciaire n’est pas une fiction, mais sa singularité rend cette affaire romanesque. Avec environ trois douzaines de victimes en dix-huit ans, Hélène Jégado détient un record mondial du crime au féminin. Conteur talentueux, Peter Meazey retrace sans dramatiser cette série meurtrière. Il nous adresse un sourire complice, soulignant la naïveté des uns, l’incompétence des autres. Son analyse de la société de l’époque apparaît très juste. Il nous fait comprendre que la “monstruosité” de l’accusée n’explique pas tout. Vivante et exacte, cette reconstitution est absolument passionnante.
Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com
 

livrenpoche
Chercher peter meazey



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.73 euros au format Kindle
9.99 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest