Arthur Conan Doyle MC_CEARNEY302

JAMES MC CEARNEY

Arthur Conan Doyle


Aux éditions LA TABLE RONDE


Visitez leur site

541

Lectures depuis
Le dimanche 29 Juillet 2013

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
arthur conan doyle

sur
Amazone

fleche
fleche

James MC CEARNEY




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Arthur Conan Doyle est l’exemple type de l’auteur littéraire vampirisé par le personnage qu’il a créé. Un personnage dont il voulait absolument se détacher mais qui lui a collé aux basques toute sa vie comme une sangsue qui n’aurait pas son compte de globules rouges. Un personnage dont il pensait se débarrasser à bon compte en le poussant dans les chutes de Reichenbach mais qu’il fut obligé de ressusciter sous la pression de l’opinion publique, sous celle de sa mère, mais également de pressants besoins d’argent. Ce personnage, cette créature, vous l’avez deviné, se nomme Sherlock Holmes.

Un Sherlock Holmes qui a fait suer sang et eau à son géniteur mais qui lui a permis d’atteindre la consécration littéraire, ce que justement Conan Doyle n’a jamais supporté. Malgré ses efforts pour écrire des livres ambitieux et historiques, ceux-ci n’ont jamais obtenu le succès auquel il était en droit d’escompter. Sauf peut-être sa série de nouvelles consacrées au Brigadier Gérard.

James Mc Cearney, Ecossais, maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Paris, présente et dévoile un Conan Doyle inconnu, inattendu, toujours partagé entre son goût pour la science mais aussi pour le spiritisme, l’irrationnel, un écrivain ambivalent, déchiré, enthousiaste, naïf, aux préjugés parfois fortement ancrés, visionnaire et conservateur, courageux, sportif, défendant avec fougue ses idées mais détestant la politique politicienne.

Mc Cearney ne se contente pas d’être le biographe de Conan Doyle, il analyse également à travers l’auteur ses personnages et ses romans.

Il est généralement convenu que Sherlock Holmes a été créé sur le modèle de Bell, un professeur que Conan a eu à Edimbourg. C’est exact mais également plus complexe : c’est un personnage de fiction fait de contrastes et de contradictions. Quant au personnage de Watson, c’est un peu Conan Doyle lui-même transposé.

A travers cette biographie extrêmement fouillée, passionnante, précise, critique, Conan Doyle est présenté tel qu’en lui-même, sans fards. Mc Cearney ne se veut être ni l’apologiste, ni l’encenseur d’un auteur paré de toutes les qualités. Non, il le fait revivre avec ses qualités certes, mais aussi ses défauts. Un homme qui prône le divorce sous certaines conditions mais ne comprend pas l’action et le mouvement des Suffragettes ; un scientifique qui s’emballe devant une photographie représentant des fées ; un sportif accompli, un grand voyageur qui délaisse un peu sa femme et sa famille. Tout en aimant sa femme et lui restant fidèle, il s’éprend avec passion d’une jeune femme.

Conan Doyle, c’est tout ça et bien plus encore et Mc Cearney a écrit un bien beau et grand livre qui donne envie non seulement de relire les aventures de Sherlock Holmes mais aussi les autres œuvres de ce grand littérateur.

Léger reproche que je ferais à cette biographie, c’est le manque de documents iconographiques ainsi qu’une chronologie en fin de volume. Tout petit reproche eu égard au magnifique travail d’analyse et de synthèse effectué par James Mc Cearney qui a écrit le livre en français. Donc un ouvrage qui n’a pas subi, comme cela arrive parfois, les outrages de la traduction et en fait un livre de référence.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/
 

livrenpoche
Chercher james mc cearney



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
5.28 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar