Le Mort Aux Quatre Tombeaux MAY287

PETER MAY

Le Mort Aux Quatre Tombeaux


Aux éditions LE ROUERGUE

578

Lectures depuis
Le vendredi 11 Mai 2013

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
le mort aux quatre tombeaux

sur
Amazone
fleche

Peter MAY




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

En 2006, l’Écossais Enzo Macleod s'est installé depuis déjà quelques années à Cahors, tout en enseignant à l'université de Toulouse. Avec sa queue-de-cheval et sa mèche blanche, son allure trop décontractée, sa sacoche en toile pendue à son épaule, il ne passe pas inaperçu. De son épouse écossaise, il eut une première fille, Kirsty, vivant maintenant à Paris. Veuf de sa seconde épouse, il éleva seul sa deuxième fille Sophie, désormais jeune adulte. Aujourd'hui prof de biologie, Enzo Macleod fut pendant sept ans un des experts de la police de Glasgow. Lors d'une soirée entre amis, il est question d'un livre du journaliste Roger Raffin, traitant de sept crimes non-élucidés. Le cas le plus curieux peut-être, c'est la disparition de Jacques Gaillard, dix ans plus tôt.

Promis a une belle carrière en politique, cet Énarque fut conseiller du Premier ministre. Jalousé par de moins brillants, prié de s'éloigner du pouvoir, il se consacra alors à sa passion du cinéma. Animant une émission de télévision sur ce thème, il resta toutefois professeur à l'ENA. Vers la fin du mois d'août 1996, Gaillard disparut sans laisser de traces. La police ne sembla guère motivée pour le retrouver, les médias ne se passionnèrent pas, et l'affaire tomba vite dans l'oubli. Ce qui convenait fort bien au monde politique, préférant que l'histoire ne fasse pas de vagues. Dix ans plus tard, la Ministre de la justice Marie Aucoin garde encore un œil sur ceux qui, tel Roger Raffin, voudraient relancer ce dossier. En une décennie, les moyens techniques ont évolué.

Enzo Macleod compte sur l'ADN s'il parvient à découvrir de nouveaux indices. Ainsi que sur Internet, qui fournit bon nombre de renseignements dont on ne disposait pas quelques années auparavant. Pour l'aider à utiliser le web, Enzo Macleod engage la jeune étudiante Nicole, quitte à risquer des frictions avec le père campagnard de celle-ci. Des heurts, l’Écossais en connaît aussi avec Bertrand, le petit ami de sa fille Sophie, un type sérieux pourtant. Et ses relations sont tendues avec sa fille Kirsty, avec laquelle il ne peut renouer. Enzo Macleod compte néanmoins des amis, qui vont l'aider pour enquêter : le journaliste Raffin, bien sûr, et l'ex-compagne de celui-ci, la psychanalyste Charlotte. L’Écossais s'avoue bientôt attiré par la jeune femme.

Profanée en août 1996, l'église parisienne Saint-Étienne-du-Mont est le premier jalon des investigations d'Enzo Macleod. C'est la découverte d'une malle dans les Catacombes, qui lui offre de premiers indices. Le crâne retrouvé à cette occasion est identifié comme celui de Gaillard, par l’Écossais et par un médecin du Quai de la Rapée. Les particules de sang dans l'église sont aussi celui du disparu, l'ADN le prouve. Quant aux objets dans la malle, grâce à Nicole et à Internet, ils conduisent Enzo Macleod jusqu'à un musée toulousain de l'Hôtel-Dieu Saint-Jacques.

Nouvelle malle, avec des membres de Gaillard, et encore plusieurs objets énigmatiques. “Les yeux fixés sur la cantine ouverte, Enzo savait, lui. Il avait compris que cette ignoble découverte ne faisait qu'ajouter quelques pièces supplémentaires au puzzle, et marquait seulement le début d'une macabre chasse au trésor, visant à retrouver les restes dispersés d'un homme assassiné.” Malgré la Garde des Sceaux et le juge censé s'occuper de l'affaire relancée, Enzo Macleod poursuit ses propres hypothèses. Elle le mènent, entre autres, d'Hautvillers en Champagne jusqu'à Paris, dans un périple très certainement dangereux pour lui et pour ses proches...

L'auteur montre tôt dans le récit, que c'est un jeu de piste auquel il nous invite. Un roman d'enquête, aucun doute là-dessus. Toutefois, loin de la tranquille énumération successive d'indices, de la progression parfois mollassonne du vieux policier fatigué ou du détective amateur tâtonnant, ce suspense apparaît beaucoup plus pétillant. C'est évidemment dû à son héros, Écossais peu conformiste. Ironique et obstiné, rebelle à l'autorité (du président de son université ou de la ministre de la Justice), limier infatigable visitant tous les lieux pouvant lui offrir quelques éléments, Enzo Macleod n'en a pas moins une vie privée.

On ne doute pas qu'il va devenir intime avec Charlotte, ni que ses filles joueront un rôle au cours de l'affaire. Ce qui ajoute, çà et là, des scènes souriantes ou plus nerveuses. L’Écossais ne ménage pas sa peine (ni les voyages) pour comprendre les motivations des assassins. Afin de gagner un pari, et de prouver ainsi qu'il est toujours à la hauteur, lui, l'ancien expert à Glasgow. Voilà une histoire très séduisante, où se multiplient péripéties et mystérieuses découvertes. Vraiment, il est fort excitant de suivre cette enquête.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
peter may



Les Disparus Du Phare

livrenpoche
Chercher peter may



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.73 euros au format Kindle
9.99 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest