L'ombre Du Soleil MAURIN48

CHRISTELLE MAURIN

L'ombre Du Soleil


Aux éditions FAYARD


Visitez leur site

1068

Lectures depuis
Le jeudi 2 Decembre 2005

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
l'ombre du soleil

sur
Amazone
fleche

Christelle MAURIN




Une lecture de
ERIC GROSS

ERIC GROSS
Un des gardiens du château de Versailles fait une macabre découverte lorsqu’il commence sa journée à sept heures : il voit un cadavre étendu au centre du bosquet de la Colonnade. Il s’agit d’une jeune femme de vingt-deux ans aux longs cheveux bruns ; elle a été bâillonnée avant d’avoir été tuéer d’une balle en plein front. D’après ses papiers, la victime se nomme Marie Métivier et habite tout près de Versailles. Apparemment on ne lui a rien dérobé.
Quelques jours après ce meurtre, on retrouve le cadavre d’une autre jeune femme dans la chapelle du château ! Cette fois la victime a de longs cheveux blonds et a été déposée sur l’autel. Elle a également été tuée d’une balle en plein front. Mais cette fois la situation est plus délicate : la victime est Louise Salvi, la fille du responsable des fontaines et des installation hydrauliques.
Les deux autopsies révèlent des traces de somnifère et des meurtrissures post-mortem. Les résultats des études balistiques montrent que la même arme a été utilisée et qu’elle a déjà servi lors du braquage d’une station-service près de Corbeil deux ans plus tôt.
Mais déjà la presse s’empare des deux affaires. « Meurtres à la cour du Roi-Soleil » titre-t-elle. Maurel, l’irascible commissaire divisionnaire, n’en croit pas ses yeux. Il est furieux : la réputation de la police est en jeu. Il tient à ce que le commissaire Axel Beaumont boucle très rapidement ces deux enquêtes. Il ne faut surtout pas que ces deux meurtres donnent une mauvaise image de Versailles.
Il est pratiquement impossible de franchir les grilles du parc, hautes de plus de quatre mètres. Or aucune effraction n’est constatée. Le commissaire Axel Beaumont, de la Police judiciaire de Versailles, décide donc de commencer son enquête en interrogeant toutes les personnes susceptibles de détenir les clefs des grilles du château. Il est persuadé que le tueur est intimement lié au château de Versailles.
Bientôt un troisième cadavre est découvert devant le petit château de Trianon. Anaïs Charenton, trente-deux ans, mariée et mère de famille, a également été tuée d’une balle dans la tête. Comme les deux victimes précédentes, elle avait avalé un somnifère. On lui a également arraché quelques touffes de cheveux.
Axel Beaumont comprend qu’il doit faire vite, très vite : s’il n’a pas identifié l’auteur des crimes dans une semaine, le commissaire divisionnaire lui retire l’affaire. Il contacte alors Christian Jaquetti, psychologue expert au pénal. Avec l’aide d’un profileur, il gagnera sûrement du temps.
Axel Beaumont parviendra-t-il à résoudre le mystère qui entoure ces crimes avant qu’un quatrième meurtre ne soit commis ? Le serial killer est-il un malade mental qui tue parce qu’il en éprouve le besoin, un psychopathe poussé au crime par sa haine des femmes ou encore un mythomane qui se prend pour la réincarnation du roi Louis XIV ? L’auteur des crimes cherche-t-il à se venger de quelqu’un ayant un rapport avec le château de Versailles ? Les suppositions ne manquent pas.
L’ombre du soleil est un thriller passionnant au suspense garanti. En prime, il a pour cadre un lieu unique et enchanteur. Un vrai plaisir !

Une autre lecture du

L'ombre Du Soleil

de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER
Le commissaire Axel Beaumont, 42 ans, enquête sur une série de meurtres au château de Versailles. Toutes les victimes sont des femmes, endormies grâce à un somnifère, tuées par balle, puis maltraitées post-mortem. Les cadavres ont été déplacés, posés en des points précis. La première victime est trouvée un matin dans le parc du château, pourtant clos la nuit. Découverte près de la chapelle, la deuxième était la fille d’un responsable du domaine. La troisième gisait près du Trianon. La quatrième était dans le lit royal de Louis XIV.
Les policiers interrogent les employés du château, supérieurs comme subalternes. Personne n’admet avoir égaré ses clés. Pourtant, l’assassin en possède obligatoirement un double. Malgré la sécurité renforcée après le second crime, la série continue. S’il se sent attiré par la belle Marie, assistante restauratrice d’œuvres d’art, le commissaire Beaumont suit toutes les pistes possibles. Celle des clés le mène à un voleur médiocre, dont le complice fut le petit ami de la 2e victime. Bien qu’il se cache, ce dernier est bientôt arrêté.
Beaumont s’inquiète pour Marie, qui pourrait fort bien figurer parmi les prochaines victimes. S’il émet plusieurs hypothèses, le profileur consulté par la police estime que le suspect incarcéré n’est pas l’assassin. La mort de la 4e femme le confirme. Celle-ci était une amie de l’adjoint de Beaumont, le commandant Massart. Ce policier est connu pour sa misogynie confinant au sexisme. La logique du meurtrier apparaît : les victimes portent les prénoms des maîtresses de Louis XIV. On les a placés en des lieux symboliques...

Lauréat du prix du Quai des Orfèvres 2006, il s’agit d’un roman policier traditionnel assez plaisant. Les étapes de l’affaire et ses faux-semblants sont conformes aux enquêtes ordinaires, avec une poignée de suspects. Le décor offre une visite du prestigieux château de Versailles, évoquant quelques détails historiques sur Louis XIV et son époque. L’auteur n’abuse ni des techniques actuelles d’investigation, ni d’éloges envers la police. L’intrigue et son dénouement sont d’un niveau satisfaisant. Un suspense classique agréable.
Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com
 

livrenpoche
Chercher christelle maurin



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest