Certains L’aiment Clos MARTIN124

LAURENT MARTIN

Certains L’aiment Clos


Aux éditions BALEINE


Visitez leur site

718

Lectures depuis
Le lundi 18 Fevrier 2009

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
certains l’aiment clos

sur
Amazone

fleche
fleche

Laurent MARTIN




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Depuis le temps cela devait lui arriver : Gabriel Lecouvreur, alias Le Poulpe est atteint d’une crise de foi. Un moment de déprime, un coup de fatigue, une averse qui le trempe et notre héros se réfugie dans une église. L’organiste lui conseille, afin de comprendre le sens de la vie, un besoin que ressent comme une obsession depuis quelque temps Gabriel, lui préconise donc d’effectuer une retraite dans un monastère. Aussitôt conseillé, aussitôt fait. Il faut vraiment que Gabriel soit mal en point moralement car dans le train qui l’emmène dans son lieu de résidence, il se fait dévaliser par une petite vieille. L’accueil au monastère n’est pas des plus chaleureux, les moines n’ont pas mis les petits plats dans les grands, mais au moins la pitance frugale qui lui est proposée est mangeable, et sa chambre, petite et d’aspect austère, est propre et dénuée de colocataires indésirables tels que cafards, punaises et autres petites bêtes pas forcément inoffensives. Pas comme l’homme qui balance d’une fenêtre un corps avec une croix de fer fichée dans le ventre. Un événement qui dégrise complètement Gabriel lequel venait de courser un individu dans le parc du monastère. Et tout ça parce qu’il est allé boire quelques bières à la crêperie du village afin de compenser les calories omises de son dîner. Le lendemain, le cadavre a disparu et aucun des abbés en fait écho. Ni Bernard et Antoine, deux résidents dont il a fait la connaissance la veille, et qui n’en sont pas à leur premier séjour. Il remarque que quelqu’un l’espionne à travers la fenêtre de la salle de bain. Dans une de ses poches il découvre un morceau de papier avec un N° de téléphone, celui de Natacha, la tenancière de la crêperie. Fouinant dans le cimetière du couvent, Gabriel découvre un emplacement fraîchement remué surmonté d’une croix. Le nom de frère Dominique y est inscrit ainsi que deux dates : 1943-2008. Le lendemain un autre abbé est assassiné, poignardé selon le docteur, et les moines ne peuvent cacher l’absence de leur frère, même si les causes de sa disparition sont soigneusement éludées. 

Cette histoire qui dure sept jours, comme la création, nous montre un Gabriel Lecouvreur mystique, ce qui pour cet anar libertaire est pour le moins insolite. Mais comme on le connaît curieux, on mettra cet état d’esprit sur le compte de l’envie de la découverte d’autre chose, d’une expérience nouvelle. D’une invitation au recueillement, à l’introspection, au renouveau de soi en participant au renouveau monachique. C’est chic. Ce qui ne l’empêche pas, entre deux prières et une confession, encore une fois acte inhabituel chez lui, de se laisser tenter par le Diable en la personne d’une créature de sexe féminin. L’abstinence, il ne connaît pas, aussi bien en alcool qu’en relation sexuelles. Les voies du Seigneur sont paraît-il impénétrables, mais les voix, il ne l’est entend pas ou les ignore sciemment. Un livre sain, ou saint, comme vous voulez, c’est vous qui voyez.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
laurent martin



Cantique Des Gisants

Certains L'aiment Clos

Des Rives Lointaines

La Reine Des Connes

La Tribu Des Morts

livrenpoche
Chercher laurent martin



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.69 euros au format Kindle
9.94 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar