Les Louchetracs MARIOLLE165

JEAN MARIOLLE

Les Louchetracs


Aux éditions LA MANUFACTURE DE LIVRES


Visitez leur site

782

Lectures depuis
Le vendredi 8 Mai 2010

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
les louchetracs

sur
Amazone

fleche
fleche

Jean MARIOLLE




Une lecture de
L A

L A

A sa sortie de la prison de la Santé, Max, petit truand parisien, proxénète comme tout un chacun, renoue avec son milieu de naturel : le mitan.
Sous la direction de celui que chacun désigne par le pseudonyme du Vieux, Pierrot, Serge et lui-même préparent un gros coup : le casse du siècle, le braquage d'une bijouterie place Vendôme, une aventure qui réclame beaucoup de sang-froid, une longue et minutieuse préparation.
Mais voilà, les hommes sont ainsi bâtis qu’ils ne renoncent que rarement à leur passion. Et Pierrot continue à flamber aux courses, à perdre, à creuser sa dette. Alors pour s’acquitter de son dû, il fait la seule chose qu’il sache faire : il tricote un braquage pitoyable en solitaire… qui le conduit directement au dépôt.
Pour le Vieux, le doute n’est pas de mise : Pierrot a été balancé.
Mais pour l’heure, il convient de poursuivre les préparatifs du braquage… et en temps utile d’arracher Pierrot à ses geôliers…

Soutenu par un langage fleuri au terreau de la rue qui embrume le milieu des années 60 de relents libertaires « Les Louchetracs », s’il s’inscrit dans la lignée des romans d'Albert Simonin, puise sa force dans la personnalité sulfureuse de l’auteur.

« Jean Mariolle a cinquante ans lorsqu’il rencontre en 1967 Marcel Duhamel, le patron de la série Noire. Braqueur et casseur parisien, il a comme beaucoup découvert l’écriture en prison ». - Quatrième de couverture.
Autant dire qu’il sait de quoi il parle lorsqu’il décrit le monde de la truanderie.
Mais là ne s’arrête pas l’étrange histoire de cet homme, surnommé Jeannot L’écrivain, que tous avaient oublié et qui décéda lors de la canicule de 2003.
En 1974, son nom apparaît dans le cadre de l’affaire dite « Casanis », et le nouvel observateur du 1er avril 1974 écrit à son sujet :
«(…) Signataire d'un roman policier - « les Louchetracs » - dont le « nègre », le véritable auteur, Jean Rimbault, purge actuellement une peine de vingt ans de prison aux Etats-Unis pour une affaire de drogue : celle qui a inspiré le film « French Connection »

Avouez qu’il y a de quoi laisser rêveur… avouez que ce polar constitue lui-même une intrique, un polar dans le polar

 

livrenpoche
Chercher jean mariolle



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.88 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar