Nada MANCHETTE57

JEAN-PATRICK MANCHETTE

Nada


Aux éditions FOLIO POLICIER GALLIMARD

1010

Lectures depuis
Le jeudi 21 Juillet 2006

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
nada

sur
Amazone
fleche

Jean-patrick MANCHETTE




Une lecture de
CYRIL HERRY

CYRIL HERRY
« Le régime se défend évidemment contre le terrorisme. Mais le système ne s’en défend pas, il l’encourage, il en fait la publicité. »
Ces quelques mots constituent le mortier de Nada – groupe terroriste dont le plan est celui-ci : enlever l’ambassadeur des Etas-Unis en plein Paris, le séquestrer dans un lieu écarté et donner 48 heures aux autorités pour, premièrement, verser au groupe la somme de deux cent mille dollars ; deuxièmement, diffuser largement et par tous les moyens existants le contenu du manifeste Nada – et l’ambassadeur sera relâché.
A défaut, on l’éxécutera.

Le manifeste ? Inutile d’en citer le contenu dans les pages, ce serait pléonasme puisque le roman même en offre un aperçu développé, sinon qu’il constitue le manifeste.
Le groupe ? Une subtile combinaison de truands, entre autres philosophe, alcoolique au sang froid, révolté de bien avant la dernière pluie, ou encore cerise sur le gâteau qu’on n’attend pas et qui vient diluer la chaux masculine en annonçant, Cash : « Je suis pour l’harmonie universelle et pour la fin du pitoyable Etat civilisé. Sous mon apparence froide et apprêtée se cachent et bouillonnent les flammes de la haine la plus brûlante à l’égard du capitalisme technobureaucratique qui a le con en forme d’urne et la gueule en forme de bite. »

Nada nous expédie dans l’intimité du groupe, dans le fil tendu entre les relations et les passés qui l’animent, tout en cheminant assurément vers l’acte programmé au millimètre, et qui va semer la panique dans les milieux – Gauchistes ? Pas seulement. Car l’événement procure en fin de compte une somme complexe de résonnances parfois imprévues, parfois étonnantes, contradictoires, également sources de doute au sein même du groupe. De remises en question en obstinations, le plan suit néanmoins son cours, et les natures profondes prennent le dessus à mesure que les heures s’écoulent ; que les relations, dans ces circonstances, se tissent ou se déchirent.

Nada produit des vibrations ; Nada interroge et dérange.
L’attachement de Manchette aux lieux se révèle ici aux proportions d’une société toute entière, en l’occurrence occidentale, et non d’un espace échantillonnaire déterminé. De part les répercutions de l’acte audacieux, le lieu ne cesse de s’étendre sous nos yeux, quitte à nous priver de recul et à créer des confusions. Manchette aime semer le doute, dresser des paradoxes, opposer des forces contraires et touiller l’ensemble à coups de mots simples et de phrases qui irritent.
Le lieu semble ainsi ne posséder aucune frontière et ne surtout pas se limiter au rapport entre deux pays, mais bien à raconter (par une fiction – rappellons-le !?) l’Histoire de l’Homme.

Un roman qui énivre par l’efficacité de sa forme, certes. Une écriture qui nous projette dans un rapport immédiat aux personnages, aux choses et aux situations, certes, aussi. Mais Manchette accoutumait déjà le lecteur à ce type de sauce dans Laissez bronzer les cadavres ! et L’affaire N’Gustro. Seulement, dans le parcours de l’auteur, sous son apparence de roman policier à la dynamique remarquable, Nada prend les airs d’une charge plastique blottie entre les pages, disséminée entre les mots – un cratère d’obus potentiel laissé dans la mémoire. Un livre à manipuler avec d’infinies précautions, des fois qu’une balle serait restée dans le canon.

Autres titres de
jean-patrick manchette



Fatale

L'affaire N'gustro

Laissez Bronzer Les Cadavres !

Le Petit Bleu De La Côte Ouest

Morgue Pleine

ô Dingos, ô Châteaux !

Que D'os

livrenpoche
Chercher jean-patrick manchette



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
5.28 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest