Toute La Nuit Devant Nous MALTE118

MARCUS MALTE

Toute La Nuit Devant Nous


Aux éditions ZULMA


Visitez leur site

1183

Lectures depuis
Le samedi 12 Janvier 2009

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
toute la nuit devant nous

sur
Amazone

fleche
fleche

Marcus MALTE




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE
Recueil de trois nouvelles : Le fils de l’étoile ; Des noms de fleurs ; Le père à Francis.Le fils de l’étoile : Pour la seconde année consécutive, Mestrel, le jeune narrateur de onze ans, subi les délices des colonies de vacances. Au Touquet. Mais pas question d’aller à la plage, de s’imprégner les yeux des moutonnements des vagues, de s’aérer les poumons. La soixantaine de gamins logent avec les moniteurs dans une grande bâtisse sise tout au fond d’une allée bruissante de feuilles mortes, et leurs seules balades sont les pique-nique près d’une mare, quel que soit le temps. Et puis il n’apprécie pas cette vie en communauté, Il n’aime pas la marche à pied, dormir dans un lit de camp, prendre sa douche sous les regards des autres ainsi que la nourriture proposée. Seul François, son ami qu’il retrouve avec plaisir, trouve grâce à ses yeux. Si Mestrel est renfermé et ne parle pas beaucoup, François est pis que lui. Tout juste s’il lui avoue que sa mère, une danseuse étoile qu’il ne voyait qu’épisodiquement, est décédée. Un gamin un peu étrange. L’année précédente, alors qu’il avait été perturbé par une diarrhée mal venue, ses compagnons de chambrée l’avait justement chambré. François avait dit, ne t’inquiète pas, ils ne t’embêteront pas longtemps. Peu après les moqueurs s’étaient retrouvés à l’hosto, d’avoir été trop goulus et l’un d’eux était même passé de vie à trépas. Aussi lorsqu’il prononce la même phrase à l’encontre de Muriel, une mono qui se prend pour un garde-chiourme, Mestrel à toutes les raisons de s’inquiéter.Des noms de fleurs : Quatre ados de quinze ans et plus ont décidés de troquer leurs prénoms officiels et de les transformer en noms de fleurs. Ainsi Cynthia est devenue Rose. Marco et Virginie sont Lys et Iris et pour clore cette petite bande Chardon, qui est le plus vieux et qui n’aime pas la vie parce qu’il est désespéré. Ils voulaient frapper un grand coup, mais que trouver pour se démarquer vraiment des autres ? Ils veulent se battre, parce qu’on “ leur a appris que chaque chose en ce bas monde a un prix et que la fin justifie les moyens. On leur a dit et répété que la vie est un combat ”. Puisque c’est comme ça, ils vont appliquer ces préceptes à la lettre, à leur façon. C’est pourquoi ce matin, ils laissent chacun à leurs proches un petit mot genre “ Je m’appelle Rose. Je ne peux pas vivre sur une terre irradiée. ”Le père à Francis : Le père à Francis, s’était un sacré bonhomme. Et lorsque le jeune narrateur brusquement réveillé, émergeant d’un rêve dans lequel il se prenait pour Zidane, apprend que cet ami de ses parents vient de mourir, cette annonce le laisse à moitié groggy. Le père à Francis s’était battu contre vents et marées, pour que la municipalité de Marseille aménage une parcelle en friche dans une zone délabrée en terrain de football. Le narrateur, qui compte les jours avant sa libération de tôle - il a purgé la moitié de sa peine - ressasse ses souvenirs de jeunesse, de joueur débutant promis à un bel avenir et de tous les avatars subis par le père de Francis afin d’aider les jeunes à s’en sortir par le sport. L’écriture de Marcus Malte est à la fois poétique et tragique et semble puiser dans un univers qui le touche profondément. Si ces trois histoires possèdent une thématique commune, les enfants, elles abordent des registres différents. Leur final n’est qu’une désespérance, liée à une date de naissance trop lourde à porter, à assumer comme dans Des noms de fleurs, mais surtout à des souvenirs d’enfance pas très reluisants. L’aspiration à un monde meilleur, utopique, reste à l’état d’espoir. Des secrets lourds à porter, qui ressurgissent parfois avec violence, entraînant des crises d’angoisse, de petites bêtises difficiles à assumer qui gâchent un avenir tronqué au départ. Marcus Malte s’attache à décrire dans ces textes des vies ordinaires, en apparence, mais combien malmenées et qui influent sur des lendemains qui déchantent.
Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
marcus malte



Cannisses

Carnage, Constellation

Fannie Et Freddy

Garden Of Love

Intérieur Nord

La Part Des Chiens

Le Doigt D'horace

Le Garçon

Le Lac Des Singes

Les Harmoniques

Les Indiens

Mon Frère Est Parti Ce Matin

livrenpoche
Chercher marcus malte



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
5.28 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar