Cruelle Télé MAJAN51

RAPHAEL MAJAN

Cruelle Télé


Aux éditions P.O.L.


Visitez leur site

316

Lectures depuis
Le jeudi 17 Fevrier 2006

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
cruelle télé

sur
Amazone

fleche
fleche

Raphaël MAJAN




Une lecture de
ERIC GROSS

ERIC GROSS
Le commissaire Liberty Wallance a une conception bien particulière de son métier : il est persuadé que « si, après chaque meurtre, on arrêtait immédiatement le premier ou le deuxième venu, il n’y aurait plus de crime impuni ». Et naturellement, pour mieux prouver l’efficacité de sa méthode, il commet régulièrement des assassinats. Aussi vient-il tout juste de décider que sa prochaine victime serait Lydie Briochette, une maquilleuse qui travaille pour le jeu télévisé Le Maillon Faible.
Pour comprendre ce qui a motivé sa décision, il faut revenir en arrière. En effet, tout a commencé par l’intérêt que porte Nathalie Malicorne, gardienne de la paix, aux vainqueurs du Maillon faible. Aussi, pour séduire la jeune femme, le commissaire avait posé sa candidature à l’émission ; il avait même été retenu. Ce vendredi 3 septembre, en arrivant sur le plateau du jeu télévisé, il avait été surpris de voir que Nathalie Malicorne avait également été sélectionnée. Puis le jeu avait commencé et, comme à son habitude, Laurence Boccolini avait posé ses questions à des candidats déstabilisés par le trac et avait renvoyé les joueurs les moins brillants sur le ton aimable qu’on lui connaît. Après la quatrième manche, le commissaire s’était fait éliminer par la majorité des candidats. Enervé et humilié, le commissaire Wallance avait lamentablement quitté le plateau. Lui qui pensait que la plupart des participants étaient nuls ! Lydie Briochette, la maquilleuse, lui avait donné le coup de grâce en l’appelant « inspecteur » et en se moquant de sa prestation. Il avait alors quitté les studios en regrettant vraiment d’être allé à l’émission. C’est à ce moment-là qu’il a décidé de passer à l’acte.
Le commissaire se rend au domicile de la maquilleuse et l’assassine sauvagement tout en prenant soin de ne rien abandonner de compromettant derrière lui.
Lundi 6 septembre, le commissaire Wallance et ses collègues sont chargés d’enquêter sur le meurtre de Lydie Briochette. Wallance s’arrange alors pour faire porter les soupçons sur Ferdinand Birarat, le candidat qui s’était fait éliminer dès la première manche du Maillon Faible. Il le met en garde à vue et en profite alors pour l’intimider et le pousser à faire des aveux. La seule preuve fabriquée dont dispose Wallace est un bouton qui lui était resté dans la main après avoir brutalement tiré sur la chemise du soi-disant suspect !
Samedi 11 septembre, pendant la diffusion du Maillon faible a lieu un double meurtre. Deux personnes âgées qui habitent le même immeuble ont été tuées. Le commissaire Wallance se rend immédiatement sur place avec son équipe. Quel pourrait être le coupable idéal ? Wallance a déjà une idée derrière la tête. Il ne lui reste plus qu’à imaginer un nouveau coupable et à placer une pièce à conviction sur le lieu du crime…
Un polar hors du commun, puis que l'auteur a créé un personnage insolite. Liberty Wallance, dont les aventures ont commencé dans "L'Apprentissage" (2004), peut être considéré comme :
- un fonctionnaire expérimenté et respectable
- un théoricien du crime
- un tueur en série idéaliste
- un redresseur de torts audacieux
- un malade mental dangereux et imprévisible
- un des plus grands criminels de tous les temps

Bonne lecture !!!

Autres titres de
raphaël majan



Au Beau Milieu Du Sexe

livrenpoche
Chercher raphaël majan



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
5.28 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar