Parfum Trompeur MARSH6

NGAIO MARSH

Parfum Trompeur


Aux éditions 10:18

733

Lectures depuis
jour de sa mise en ligne

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Parfum trompeur

sur
Amazone

fleche
fleche

Ngaio MARSH




Une lecture de
L A

L A
Miss Mary Bellamy, actrice de théâtre et de renom, fête aujourd'hui son anniversaire. Quel âge a-t-elle ? On ne pose pas ce genre de question à une dame lorsque l'on a un minimum d'éducation. En tout cas, elle est suffisamment âgée pour que l'on n'envisage pas de lui confier le rôle principal dans la prochaine pièce que montera Monsieur Marchand. On envisage même de ne lui confier aucun rôle.
On comprendra aisément que Miss Mary Bellamy, en ce jour d'anniversaire où la joie devrait l'habiter, soit d'une humeur exécrable.
En soirée, une grande fête est donnée et tout le gotha du théâtre se presse dans les salons de sa demeure.
Un nouveau coup de colère et voilà madame l'actrice qui file dans sa chambre afin de se repoudrer… Quelques instants plus tard, alors que les invités la réclament pour l'ouverture des cadeaux, sa camériste la découvre gisant sans vie au pied de son lit. Elle se serait pulvérisée de l'insecticide pour rosiers jusqu'à ce que mort s'en suive !
Impossible ! Il s'agit d'un assassinat! diagnostique la police. Certes, mais pourquoi s'est-elle laissée arroser d'insecticide sans réagir et surtout qui l'a fait. Au moment du décès tous les coupables potentiels l'attendaient dans le salon.

Parfum Trompeur est un "Whodunit pur jus", où la « place du mort », pour reprendre le titre de l'étude de Michel Lebrun, se situe au milieu du roman, ce qui permet à l'auteur de dresser un portrait peu flatteur de cette vieille actrice cabotine et égoïste, et au lecteur de souhaiter sa mort (puisque cadavre il doit y avoir).
"Un Whodunit pur jus" qui se déroule dans le milieu feutré de la bourgeoisie artistique.
"Un Kilafé pur jus" qui n'échappe pas au ridicule qui menace le genre.
« Le visage de Richard (c'est le principal suspect) trahit toute sa stupéfaction. Il s'évanouit aux pieds d'Alleyn (c'est le commissaire)

Richard avait ouvert les yeux. Il dévisagea le médecin, puis fronça les sourcils.
- Mon Dieu ! Je suis confus. J'ai dû perdre connaissance, n'est-ce pas ?
- Tout ira bien, dit le Dr Harkness Gracefield, où est le sel volatil ?
Le majordome le lui présenta, sur un plateau. Richard but la potion et laissa retomber sa tête. Ils l'avaient allongé sur un divan du salon.
- Ne vous inquiétez pas, dit Alleyn. Je ne vais pas vous harceler maintenant Je vous laisse récupérer »
 

livrenpoche
Chercher Ngaio Marsh



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.73 euros au format Kindle
9.99 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar