J'ai Tué Kennedy MONTALBAN21

M.V. MONTALBAN

J'ai Tué Kennedy


Aux éditions 10:18

1364

Lectures depuis
jour de sa mise en ligne

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
J'ai tué Kennedy

sur
Amazone

fleche
fleche

M.V. MONTALBAN




Une lecture de
L A

L A

« Je crois que le fait qu'un écrivain décide ou non que son écriture est une écriture d'intervention est un problème de satisfaction morale, personnelle, et qu'il ne peut jamais espérer que de cette intervention puisse découler un changement réel des choses. »
Dans Mouvements n°15/16




Il fut un temps où Pepe Carvalho n’était ni détective privé, ni fin gourmet, ni brûleur de livres. Il fut une époque où il était amoureux d’une certaine Muriel, au purisme schématique. Mais en ce temps-là, Pepe Carvalho ne partageait pas les opinions de son épouse sur les qualités et les défauts de Rousseau et Voltaire, alors il fut agent de la CIA en charge de la protection rapprochée du président Kennedy.
De JFK ? Ou plutôt de l’idée onirique et drôlatique que s’en faisait un certain Montalban.
Et c’est ainsi que Pepe Carvalho côtoya un JFK mégalomaniaque, méprisant et hautain, le premier véritable patron de la World Compagnie, le seul président vivant dans un palais invisible, flottant dans les airs, au-dessus de la Maison Blanche.
Mais ce Pepe Carvalho était-il vraiment garde-du-corps ? N’était-il pas un agent double ayant pour mission d’éliminer JFK ? Agent double manipulé par un individu, au passé trouble, qui aurait retourné sa veste au sortir de la guerre civile et qui, aujourd’hui, ne rêverait plus que de toucher son argent et de filer.
La quatrième de couverture l’annonce J’ai tué Kennedy se situe entre la politique-fiction, l’anticipation, l’espionnage, le polar noir, le pastiche du roman d’avant-garde
MV Montalban renouera avec ce style dans Sabotage Olympique ou Roldan, ni mort ni vif.
J’ai tué Kennedy est un livre quelque peu sibyllin que liront avec délectation les inconditionnels de cet auteur ou les ethnologues du monde montalbanesque, mais qui risque de glisser des mains à tous les autres.
 

livrenpoche
Chercher M.V. MONTALBAN



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
4.97 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar