Petites Morts à Gaza LENOIR138

GWENAELLE LENOIR

Petites Morts à Gaza


Aux éditions NUITS BLANCHES

336

Lectures depuis
Le dimanche 11 Avril 2011

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
petites morts à gaza

sur
Amazone

fleche
fleche

Gwenaëlle LENOIR




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Alors qu’il croyait sa sœur Marwa traîner dans les libraires du Caire ou lécher les vitrines des échoppes, Maher est choqué d’apprendre à la télévision que la jeune fille vient de perpétrer un attentat à Tel-Aviv, attentat au cours duquel elle a perdu la vie. Maher et sa jeune sœur Marwa, le commissaire Taysir et sa sœur Salwa, formaient une petite bande très soudée, à tel point que Marwa était fiancée à Taysir et Salwa à Maher. Depuis que Marwa est devenue Istishhadat, tombée en martyre, tout a volé en éclat. Maher et Taysir se font la tête, ne possédant pas la même approche des événements, et Salwa a rompu. Maher, qui se remonte le moral à grandes doses d’alcool, est directeur d’une agence de presse arabe renommée et outre le glanage d’informations il joue le rôle de fixeur, c’est-à-dire de guide, pour les reporters étrangers. C’est ainsi qu’il s’est lié d’amitié avec Lola, camérawoman qui parle couramment l’arabe et use volontiers de l’argot pour mieux se faire comprendre, et Karl, le grand Noir, tous deux Américains en place sur la bande de Gaza. Maher rumine, il ne comprend pas pourquoi sa sœur, qu’il pensait pacifiste ou tout au moins éloignée de la politique, est devenue une terroriste. Qui l’a manipulée, telle est la question qui trottine dans sa tête. Taysir est occupé à démêler une sombre histoire de meurtres. Le cadavre d’un homme a été retrouvé sur une plage, la tête explosée, les chevilles liées, le cou détaché du corps, le pantalon baissé sur les pieds, émasculé. Qu’avait donc pu faire ce jeune homme pour être ainsi laissé en cet état. Le docteur Hisham, un épicurien et un humaniste, officie en tant que légiste en plus de ses responsabilités de chirurgien. Peu après un second corps est découvert dans les mêmes conditions. Des mutilations qui ne correspondent à aucune coutume, ou tradition. Une enquête qui s’avère difficile mais qui n’occulte en rien celle que mène Taysir, découvrir qui a pu embrigader Marwa et l’envoyer à Tel-Aviv perpétrer un attentat.

Au-delà de cette double intrigue, Gwenaëlle Lenoir, qui est grand reporter à France 3, s’attache à décrire la vie quotidienne des habitants de la bande de Gaza, transformant l’ouvrage en docu-fiction très intéressant, plus qu’un banal documentaire. Les dissensions qui existent entre membres du Fatah et du Hamas, les diverses brigades qui s’interfèrent dans les escarmouches et se combattent entre elles échappant au contrôle militaire, les tirs de roquette permanents en provenance d’Israël, les drones qui maraudent tels de gros bourdons au dessus de la tête des civils, les carences de toute sorte, le ravitaillement en nourriture principalement, la peur présente jour et nuit polluant l’activité des civils. De petites astuces sont mises au point afin d’éviter les conflits, les affrontements entre les habitants de la bande de Gaza et les militaires israéliens, pas toujours couronnées de succès. Ainsi, page 42, peut-on lire : Avant, il fallait des heures pour passer, des jours, parfois des semaines. Des enfants se louaient, un euro, de part et d’autre du no man’s land, pour que les conducteurs ne soient pas seuls, et ne soient pas pris pour des conducteurs d’engin suicide. Mais cet artifice ne marche pas à tous les coups, et une fois de plus, on se rend compte que les enfants sont les premières victimes de la guerre et des guérillas, qu’ils soient consentants ou non.
Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/
 

livrenpoche
Chercher gwenaëlle lenoir



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.88 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar