La Grande Morille LECLERCQ144

PASCAL LECLERCQ

La Grande Morille


Aux éditions EDITIONS LES 400 COUPS

857

Lectures depuis
Le dimanche 23 Mai 2011

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
la grande morille

sur
Amazone

fleche
fleche

Pascal LECLERCQ




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE
Troisième volet des aventures de Marzi, personnage que je découvre, La grande morille est un roman déroutant. Et en ce qui me concerne, je ne peux dire que j’ai accroché à cette histoire et aux personnages qui évoluent dans cette intrigue qui se déroule sur trois jours dans une narration alternée. Cela m’a fait penser aux personnages créés par Pierre Siniac et qui ont fait vibrer bon nombre de lecteurs à la fin des années soixante-dix, mais auxquels je n’avais pas adhéré non plus, Luj’Inferman et la Cloduque.

Dimanche matin vespéral dans un troquet liégeois. Il n’est pas encore sept heure, pourtant Marzi est déjà debout, s’engouffrant dans le troquet A mon usine, les bras encombrés d’un énorme paquet. Un individu portant un masque de Mickey tente de le lui subtiliser, mais Marzi veille. Coups de poing, coups de bottines, coups de couteau, l’individu est vraiment mal, allongé à terre. Marzi soulève un coin du masque, reconnait son ex-supposé voleur, et quémande une ambulance. Aux deux brancardiers qui se pointent, toutes sirènes hurlantes quelques minutes plus tard, il désigne non le cadavre mais le paquet convoité. L’arrivée à l’hôpital s’effectue dans un désordre indescriptible, digne d’une scène de Grand-Guignol.

Le vendredi précédent, Marzi le maffieux et sn ami Outchj ont rendez-vous avec Popette et trois autres personnages, hommes et femmes, hauts en couleurs pour une ballade en forêt. Outchj est tout guilleret d’aller à la chasse aux champignongnons, mot qu’il utilise pour désigner les mycoses forestières, le tout accompagné d’une nuitée dans une cabane solitaire. Mais cette promenade bucolique se transforme rapidement en randonnée pseudo militaire puis en lupanar.

Ce roman complètement déjanté et parfois à tendance scatologique, est le type même de roman qui ne peut laisser indifférent. Soit on aime et on dévore, soit on n’apprécie guère malgré quelques pointes d’humour, et on se dit qu’on a sûrement perdu son temps. Je penche pour la seconde proposition, n’étant que peu réceptif à ce style de roman, d’intrigue, d’histoire, mais ce livre fera le bonheur de lecture pour ceux qui désirent de l’innovation, et se laissent volontiers emporter par des audaces narratives abracadabrantes et sortir des sentiers battus. Ce n’est pas forcement ma tasse de thé, mon assiettée de boudin aux pommes comme on dit en Normandie, ou ma poêlée de champignons, mais le lecteur n’est pas formaté, heureusement, et celui qui aime ce style imaginaire déconcertant sera ravi.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/
 

livrenpoche
Chercher pascal leclercq



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.84 euros au format Kindle
4.91 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar