L'arbre à Bouteilles LANSDALE34

JOE R. LANSDALE

L'arbre à Bouteilles


Aux éditions FOLIO


Visitez leur site

914

Lectures depuis
Le mercredi 8 Decembre 2005

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
l'arbre à bouteilles

sur
Amazone
fleche

Joe r. LANSDALE




Une lecture de
SOPHIE COLPAERT

SOPHIE COLPAERT
Juillet au Texas, un échantillon des chaleurs de l’enfer. Hap Collins sue les mille gouttes à travailler dans les champs de roses quand son meilleur ami, Leonard Pine, vient le tirer de là pour lui annoncer la mort de son oncle Chester. Malgré les années de brouille, le tonton n’ayant pas digéré l’homosexualité de Leonard, le grand black a du chagrin et compte sur Hap pour l’accompagner à l’enterrement. Sur place, Leonard découvre que l’oncle Chester lui a laissé, par testament, cent mille dollars et sa maison, délabrée. L’avocate lui remet également, de la part de son oncle, une enveloppe de bons de réductions périmés, un vieux livre et une mystérieuse clef… Les deux potes sont perplexes !
Leonard prend possession de son héritage et commence par virer quelques intrus, la maison servant d’annexe aux dealers de la crack house voisine. Ces braves gens ont pignon sur rue et les policiers du coin ont renoncé depuis longtemps à les arrêter : ils ont largement les moyens de se payer avocats et cautions et il se murmure qu’ils bénéficient de protections hauts placées… Mais Leonard enrage de les voir abuser de gamins pour les rendre accro à leurs poisons et quand Leonard enrage, ça fini par déménager !...
Les deux amis commencent à retaper la maison et découvrent un coffre. La mystérieuse clef leur donne accès au contenu : des magazines de pervers qui tombent en poussière et un squelette d’enfant… Chester est-il coupable, comme le pense immédiatement la police locale, ou était-il sur une affaire louche ? Hap et Leonard commençent à enquêter, avec les legs de l’oncle Chester en guise d’indices.
Depuis une dizaine d’années, des enfants noirs du coin, négligés des leurs, disparaissent régulièrement et personne ne s’en souçiait, sauf Chester et son pote Illium Moon, le vigile et l’ancien policier. Chester et Illium en avaient découvert suffisamment pour alerter les autorités, qui leur ont ri au nez. Ils ont donc continué à enquêter, seuls, et maintenant, Chester est mort tandis qu’Illium demeure introuvable…

Première enquête du duo bicolore Hap Collins / Leonard Pine, le blanc hétéro looser et le black gay fonçeur, L’Arbre à bouteilles séduit d’abord par son style humoristique. Ensuite, au fil des pages, le suspense d’une enquête poignante l’emporte sur la drôlerie des répliques. Au-delà de cette histoire de disparition d’enfants noirs, le roman décrit la difficile cohabitation entre blanc et noir. Le problème est abordé tant du côté des blancs que du côté des noirs avec des personnages représentatifs des différentes mentalités de ces communautés. Un roman où l’on rit beaucoup et où l’on réfléchit tout autant.
 

livrenpoche
Chercher joe r. lansdale



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
5.28 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest