Sale Temps Pour Vivre LAMARCHE75

LEO LAMARCHE

Sale Temps Pour Vivre


Aux éditions HAUTE TENSION - LES 400 COUPS

346

Lectures depuis
Le mardi 10 Avril 2008

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
sale temps pour vivre

sur
Amazone
fleche

Léo LAMARCHE




Une lecture de
L A

L A

Le noir est noir. Le noir est une absence de couleur.

Léo Lamarche aime le noir, le noir anthracite, celui qui absorbe l’espoir, celui qui emprisonne les êtres faibles, abandonnés ou ballottés… ceux qui vivent en marge, sous les ponts ou sous l’emprise de la violence… ceux qui tuent volent ou se droguent au lieu de hurler… Ceux pour qui « ça valait une Craven A ». 

A l’image du noir, l’écriture de Léo ne transige pas, elle est violence et tendresse. Elle est le reflet de l’espoir disparu pour des millions d’êtres qui se nomment tous Lilou, Didou, Martine, Aziz, Lala… et qui tous aimeraient dire : Demain, j’arrête de mourir! 

Avec Sale temps pour vivre, Léo Lamarche nous offre un petit recueil de nouvelles où, à la manière de Pierre Soulages, elle sculpte le noir, y creuse un sillon profond d’où, peut-être, un jour jaillira l’espoir.  

« Lui (Victor) se laissa faire en silence, seul l'Opinel crissa en déchirant le vêtement et les chairs. Une odeur fade et métallique se répandit. Un soubresaut, c'était déjà fini. Les enfants firent rouler le corps vers le fleuve, il disparut dans l'eau saumâtre, quelques bulles et ce fut tout. Il ne resta de l'homme qu'un clapotis qu'un rat troubla de son sillage. Deux canettes vides s'entrechoquaient, dans un fouillis d'algues.
Mais Marika savait. Elle reprit le bébé qu'elle avait déposé sur le gazon humide, ne suivit pas les autres, réfugiés à croupetons sous une arche du pont à inventorier leur trouvaille. Des papiers, encore des papiers, et diversement colorés, dans une langue qu'ils ne savaient pas lire. Le cliché usé d'un enfant de sept ans et une photo de femme qui souriait d'un air énigmatique. Des tickets verts. Mais pas un centime.
Lilou se mit à pleurer et Sacha lui flanqua une baffe. Stoja rangea soigneusement les papiers, jeta le portefeuille d'un geste précis, presque à l'horizontale. Il ricocha à la surface, une fois, deux fois et s'engloutit. Alors, Lilou rit à travers ses larmes. » -Extrait-

Autres titres de
léo lamarche



Leçons De Ténèbres

Macadam Blues

Nous Sommes Tous Des Assassins

livrenpoche
Chercher léo lamarche



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
4.97 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest