Trousse Cocotte KERGRIST39

JEAN KERGRIST

Trousse Cocotte


Aux éditions DES RAGOSSES - NOIRE


Visitez leur site

784

Lectures depuis
Le jeudi 12 Avril 2013

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
trousse cocotte

sur
Amazone
fleche

Jean KERGRIST




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Durant l'automne 2024, ce grand rouquin fureteur qu'est Dorig Conan séjourne au cœur de la Bretagne intérieure. Un secteur appelé maintenant le Kreizbreizhkistan, ayant connu un fort développement économique ces dernières années. Surtout du côté de “la Tranchée de Glomel”, portion du canal de Nantes à Brest restée célèbre car elle fut creusée par des bagnards. En parallèle, une installation industrielle créée par Fred Turlen a vu le jour. Il s'agit d'un immense poulailler enterré sur des kilomètres. Un ancien maire peu scrupuleux donna les autorisations adéquates. Depuis, cette usine à poules s'affiche vertueuse, avec l'approbation des officiels et de certains écologistes. Pour le refroidissement, on va puiser dans l'ancienne “Tranchée de Glomel” aux eaux stagnantes hyper-polluées. Le confort des pondeuses est assuré. C'est tellement exemplaire, qu'on organise des visites en petit train depuis Brest, ou en liaison avec le nouvel aéroport voisin de Notre-Dame de Guiscriff.

Dorig Conan obtient des infos grâce à un ami habitant la contrée, William Pitch. Quant au médecin des environs, il confirme une mort suspecte autour du poulailler. Il y aura bientôt une autre victime, mais les décès de ces étrangers ne perturbent ni l'activité volaillère, ni la population. Dorig s'interroge sur l'auberge de Saint-Péran, tenue par l'énigmatique lord Gordon Lefébur. On y trouve entre autres une sorte de fumerie d'opium à peine illégale. Dorig se pose encore plus de question sur la belle Manon, employée au poulailler. La nuit, on la voit parfois frayer avec le biznessman Ziad Khadi. Ce Libanais d'origine a relancé une grande partie de l'économie du Kreizbreizhkistan, avec la bénédiction des autorités. Avec ses questions insidieuses, Dorig a dû être repéré. Car on provoque un accident de mob, qui l'envoie à l'hosto. Puis on charge la séduisante Gaëlle de charmer ce fouineur, afin de le piéger. Les énigmes s'accumulent, mais pas de quoi faire renoncer l'opiniâtre Dorig.

Une surveillance discrète de l'aéroport de Guiscriff confirme que l'activité y est dense, tant en marchandises qu'en passagers. Dorig obtient par le nommé Francis des précisions sur l'élevage ultra-industriel des poules. Il s'immisce dans une délégation de Japonais visitant les installations pour approcher les maîtres de l'économie locale. Frot, patron du groupe qui vend les aliments pour les poules, et le boss du poulailler Fred Turlen, le discours est bien rôdé, lénifiant à souhaits. Manquant encore d'éléments, Dorig prend l'avion pour le Pakistan, siège des affaires de Ziad Khadi. Il y traverse des tribulations mouvementées, devant changer son identité et la couleur trop voyante de ses cheveux. Entre autres, il va faire du trekking jusqu'à une mine de pierres précieuses. Néanmoins, c'est en revenant au centre de la Bretagne qu'il peut espérer découvrir la vérité sur les magouilles de certains milieux politico-affairistes...

Même si l'on n'est pas familier des chemins vicinaux bretons, des panoramas offerts par les Monts d'Arrée, des localités citées ici, ça n'a finalement aucune importance. Le décor n'est là que pour évoquer le devenir de l'agroalimentaire dans cette région. Non sans faire des allusions appuyées à la situation telle qu'elle existe depuis une quinzaine d'années. Les groupes dirigeant ces filières s'engraissent par tous les moyens, au mépris des exploitants agricoles et du personnel de l'agro-agri. Manœuvres financières douteuses et manipulation des populations vont de pair dans ce secteur économique. Il suffit de suivre l'actualité dans ce domaine, pour adhérer au propos ironique de l'auteur. Bien qu'il détourne leurs noms avec drôlerie, on reconnaît aisément au fil du récit quelques-uns des dirigeants d'hier et d'aujourd'hui. Qui se sont enrichis, avant de lâcher la filière.

Né en 1940, Jean Kergrist est un artiste qui aime à jouer les trublions. C'est dans un style jubilatoire, un peu mordant aussi, qu'il nous raconte les aventures de Dorig Conan. Cet enquêteur est un jumeau de Léo Tanguy, héros d'une série de romans animée par Gérard Alle, qui fut publiée chez Coop Breizh. Un proche cousin de Gabriel Lecouvreur, Le Poulpe, autre célèbre série de polars. Tous appartiennent à la tradition de ces détectives pointant leur nez là où ça sent le plus mauvais, en somme. Avec une belle part d'humour, certes (le syndrome DSK handicapant le brave Dorig). Mais en soulignant de plus sombres réalités sociopolitiques et des dysfonctionnements de l'économie. Ce “Trousse cocotte” est une belle réussite à l'actif de Jean Kergrist.

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
jean kergrist



Grosse Déglingue

livrenpoche
Chercher jean kergrist



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest