Faux Coupable KATZENBACH14

JOHN KATZENBACH

Faux Coupable


Aux éditions PRESSES DE LA CITE


Visitez leur site

815

Lectures depuis
Le lundi 9 Avril 2008

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
faux coupable

sur
Amazone
fleche

John KATZENBACH




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

 

Étudiante à Boston, Ashley Freeman est harcelée par un jeune homme avec lequel elle n’a passé qu’une nuit. Michael O’Connell se dit amoureux d’elle. Le père d’Ashley, l’universitaire Scott Freeman, s’aperçoit que sa fille a un problème, plus sérieux qu’elle ne l’avoue. Il en avise son ex-femme Sally, avocate, qui vit avec Hope, conseillère d’éducation et coach. Tous ignorent que Michael O’Connell a gravement blessé un étudiant ayant échangé un baiser avec Ashley. Car le jeune homme reste dans l’ombre, épiant sa proie, déposant chez elle des fleurs fanées, provoquant l’accident de voiture d’une amie d’Ashley.

La jeune fille comprend bientôt que son ordinateur a été piraté par O’Connell, afin de tout savoir sur elle et ses proches. Ashley propose un rendez-vous de rupture à son “admirateur”, en présence de Scott, qui offre 5000 dollars à O’Connell. Pour autant, le problème n’est pas réglé, au contraire. Hope se voit accusée d’abus sexuels, Scott est soupçonné de plagiat, Sally est suspectée de détournement de fonds, et Ashley perd son emploi au musée pour de prétendues positions racistes. Leurs ennuis sont dus à la “malveillance informatique” d’ O’Connell, qui répand cette diffamation envers chacun d’eux.

Scott a un plan : Ashley va déménager en faisant croire qu’elle part pour ses études en Italie, à Florence, alors qu’elle se réfugie chez la mère de Hope dans le Vermont. Dans le même temps, Sally charge un détective chevronné d’enquêter sur O’Connell, et de faire pression sur lui afin qu’il cesse de s’occuper d’eux. Le harceleur simule la docilité. Mais il pénètre chez Sally et Hope, et devine vite où se trouve Ashley. Il se manifeste chez la mère de Hope, qui le reçoit armée, masquant sa peur. La mort du détective doit-elle être attribuée à O’Connell ? Si nul ne peut le certifier, elle incite les proches d’Ashley à organiser la riposte...

“Un professeur d’histoire dans une université libérale et snob. Une avocate de province, spécialisée dans les divorces à peine contestés et les conflits immobiliers mineurs. Une conseillère en éducation et entraîneur sportif. Et une étudiante en art un peu tête en l’air. De quels moyens de défense disposaient-ils ?” s’interroge un témoin de l’affaire. Car ce Michael O’Connell est un vrai prédateur, intelligent et habité par un besoin de possession. “Un harceleur digne de ce nom fait de son obsession une véritable science. Une science et un art” confirme un autre témoin. La tension règne sur l’ensemble de ce thriller, où le tourmenteur semble invulnérable, ayant toujours un coup d’avance. La réaction des proches d’Ashley est longtemps trop simpliste pour l’esprit tordu de leur adversaire. Face à la menace permanente, quelle issue ? Grand Prix de Littérature Policière 2004 pour “L’Analyste”, John Katzenbach fait preuve d’une virtuosité remarquable. On se passionne pour ce suspense captivant, idéalement maîtrisé. Un roman de qualité supérieure !

 

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
john katzenbach



Le Loup

Le Voyageur Sans Visage

livrenpoche
Chercher john katzenbach



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
4.97 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest