Double Blanc KHADRA2

YASMINA KHADRA

Double Blanc


Aux éditions FOLIO


Visitez leur site

704

Lectures depuis
jour de sa mise en ligne

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Double Blanc

sur
Amazone
fleche

Yasmina KHADRA




Une lecture de
L A

L A
Llob avait connu Ben Ouda à Ghardaïa juste après l’indépendance, c’était un moudjahid, un valeureux combattant anti-colonial. Voilà pourquoi, Llob lui vouait une admiration sans borne qu’une sombre histoire de mœurs n’avait pas réussi à ternir et que le temps n’avait que vaguement entamée.
Alors, lorsque 30 ans plus tard, celui-ci l’invite à son domicile, c’est avec émotion qu’il se rend à ce rendez-vous.
Quelques jours plus tard Llob reverra son vieil « ami » mais dans des circonstances plus dramatiques.
« Des flics vaquent çà et là, en quête d'indices, tandis qu'un photographe mitraille les alentours d'éclairs frénétiques Ben Ouda est dans le vestibule, les bras en croix, décapité Une hache grotesque, maculée de grumeaux brunâtres, repose sur le canapé
- Sa tête est dans le bidet, dans la salle de bains, m'apprend le brigadier en passant un torchon sur sa vareuse tachée de vomissures Si ça continue, dans quelques générations, les hommes naîtront sans rien entre les épaules »

Yasmina Khadra nous entraîne dans les bas-fonds de la société algéroise, plombée par le chômage, la misère et la combine. Nous croisons des personnages issus de la lutte de libération nationale, des gens qui voulaient transformer la guerre en révolution, qui rêvaient d’une Algérie libre et juste, qui chargeaient le mot socialisme de tout leur espoir, qui l’avaient inscrit au dictionnaire des synonymes à la rubrique bonheur. Nous les croisons trente ans plus tard, au fond de leur désespoir, de leurs désillusions, de leur cynisme ou de leur trahison.

« c’était parce qu’il voulait tellement changer le monde qu’il en est mort, car lui seul n’avait pas changé. »

A l’opposé, au-dessus, au-delà, il y a le monde de la finance, de l’immobilier, le monde des affaires. Dans un Alger où tout semble à faire, où tout reste à construire, les coups foireux, tordus et sanglants ne surprennent plus personne.
Au milieu, plongeant ses racines dans les bas-fonds les plus troubles, bénéficiant de complicité au plus haut niveau, surgis d’une histoire lointaine que les conflits afghans ont ressuscitée, s’agitent les milieux intégristes, des bandes armées qui entendent purifier le monde au sang des infidèles.

« le pays contracta l'épidémie intégriste. La guerre s'installa en terre numide. Une tragédie certes, mais une sacrée aubaine pour une certaine minorité friquée Une occasion inestimable pour fermer enfin sa grande gueule au socialisme de pacotille qui empêchait les initiatives de féconder les fortunes. Pour cela, il fallait entretenir les foyers de tension, jeter de l'huile sur le feu pour désaxer le pays afin de mieux le couillonner Il devenait impératif d'amener le Pouvoir piégé à négocier sa grâce, à renoncer à ses principes prolétaires, à faire d'importantes concessions »

Double blanc est un polar puissant, à l’écriture serrée et éblouissante. Chaque mot, chaque phrase, chaque image ou métaphore est choisi et calibré avec le soin d’un horloger et la force d’un boxeur. De la juxtaposition des mots, jaillit la violence de la nostalgie, l’amour d’une terre, l’espoir d’un pays.
Avec Double blanc, Yasmina Khadra nous livre un roman policier, où policier et politique confluent dans les égoûts d’une société en décomposition


 

livrenpoche
Chercher Yasmina Khadra



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
5.28 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest