Les Fans Sans Balance JOLY25

FRANCOIS JOLY

Les Fans Sans Balance


Aux éditions LA BRANCHE


Visitez leur site

718

Lectures depuis
Le mardi 6 Juin 2007

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
les fans sans balance

sur
Amazone

fleche
fleche

Francois JOLY




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER
A Grenoble, Roland Sapey est interrogé par le commissaire Granier. Il détaille la vie de Yossef Blumenthal. Pianiste de jazz, ce Juif hollandais fut envoyé dans les camps nazis. Il y tomba amoureux de Valaida Snow, une noire Américaine, trompettiste et chanteuse de jazz confirmée. Durement traité, Yossef perdit deux doigts. A Buchenwald, il remit en état un saxophone avec les moyens dont il disposait, et apprit à en jouer. A la libération des camps, toute sa famille avait été exterminée. Musicien doué et modeste, Yossef joua dans les clubs de St Germain des Prés, avec tous les grands noms du jazz. Plus tard, grâce à Sapey, il s’installa à Grenoble, sans jamais revoir Valaida.

Yossef Blumenthal a été assassiné quelques jours plus tôt. Son précieux saxo de Buchenwald n’est plus dans sa cachette. Ce ne sont pas ses agresseurs qui l’ont volé. Car, plus tard, les deux mêmes se sont attaqués à Sapey, cherchant l’instrument. Malgré la violence de ces types, il résista autant qu’il put. Quand l’occasion de les abattre se présenta, il n’hésita pas. Il se débarrassa des cadavres. Finalement, il éprouve le besoin de se confier à la police. Grand amateur de jazz, le commissaire Granier s’interroge. Se présentant comme victime, Sapey peut aussi bien être un mythomane ou un criminel retors. Après la garde à vue, Sapey est mis en prison. Le policier se documente, à la fois sur Valaida Snow et sur la douloureuse époque des camps nazis. Il rencontre à Paris le fils de Yossef, qui ne doute pas de la sincérité de Sapey...

Quand le devoir de mémoire s’associe à la passion du jazz… L’auteur milite contre l’oubli, qui permet le retour de toutes les formes de racisme. Il décrit la vérité des camps d’extermination, refuse la négation de l’horreur, alerte sur les dangereuses nostalgies. Il retrace un destin qui, s’il est fictif, n’en est pas moins crédible et réaliste. Quant à Valaida Snow, elle a vraiment été une figure du jazz. Faute de la connaître, on peut imaginer sa musique (forcément mélancolique) accompagnant ce récit. L’intrigue criminelle proprement dite ménage un bon suspense. Un roman utile contre les extrémismes, mais aussi une très belle histoire.
Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
francois joly



Be-bop à Lola

Chicagone

L'homme Au Mégot

La Mort, Comme Un Service

livrenpoche
Chercher francois joly



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
5.28 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar