Le Meurtrier Du Mois D'août JANOUIN-BENANTI8

VIVIANE JANOUIN-BENANTI

Le Meurtrier Du Mois D'août


Aux éditions CRMES ET MYSRERES, CHES CHEMIN

1759

Lectures depuis
Le vendredi 21 Novembre 2004

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
le meurtrier du mois d'août

sur
Amazone
fleche

Viviane JANOUIN-BENANTI




Une lecture de
JEAN-CLAUDE RENOUX

JEAN-CLAUDE RENOUX
Viviane Janouin-Benanti est enquêtrice plutôt que romancière : elle part de faits historiques, telle l'histoire de Pierre Rivière dans "La serpe du maudit", et nous restitue tout à la fois une affaire qui a marqué une époque, avec quelques clés pour comprendre le contexte, les mobiles et la psychologie des personnages. Ce n'est donc pas non plus un travail d'historienne, Viviane Janouin-Benanti usant de la licence poétique pour se mettre dans la peau des personnages et nous faire vivre en quelque sorte le drame de l'intérieur. C'est cette aptitude à l'empathie avec les personnages principaux, le plus souvent fous et meurtriers, qui me semble caractériser d'abord sa démarche.
Dans "le meurtrier du mois d'août", elle retrace l'histoire sanglante de Marseil Sabourin, coupable dès la naissance d'être né dans une famille de marginaux, condamné à la colonie pénitencière (maison de redressement ou de correction) à l'âge de 13 ans, et qui y restera jusqu'à 20 ans (son seul crime est de courir les chemins avec son père), alors que le père est condamné à 5 ans de bagne pour vagabondage (en 1875 !). Est-ce que pour autant Marseil Sabourin est un serial killer, comme on nous le présente ? Certes les trois meurtres qui lui sont imputés ont eu lieu au mois d'août, certes les trois visages ont été tailladés et rendus méconnaissables, mais entre le gardien de la colonie pénitencière pédophile qui l'a violé, la petite fille vers qui il se sent irrésistiblement attiré et sa soeur qu'il aime d'amour sans avoir conscience qu'il transgresse là un interdit, il y a des différences, et dans le mode opératoire, et dans les mobiles, surtout entre un acte que l'on pourrait qualifier de vengeance voire d'autodéfense, et les deux autres qui relèvent de la pulsion non maîtrisée et de l'incapacité à juger des notions de bien et de mal.
Le livre est prenant, le travail sérieux de Viviane Janouin-Benanti est précieux et mérite le respect, et on ne peut que souhaiter qu'elle continue dans cette veine (le polar psychologique et historique) où elle excelle.
 

livrenpoche
Chercher viviane janouin-benanti



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
5.28 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest