Le Rubis De ChÂteauneuf-du-faou JAFFREZIC27

STEPHANE JAFFREZIC

Le Rubis De ChÂteauneuf-du-faou


Aux éditions ALAIN BARGAIN


Visitez leur site

998

Lectures depuis
Le mardi 8 Aout 2007

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
le rubis de chÂteauneuf-du-faou

sur
Amazone

fleche
fleche

Stephane JAFFREZIC




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER
 Juin 1895. Clet Moreau, 38 ans, est le chef de la gendarmerie de Concarneau. Blaise Furic, cousin de sa femme, occupe le même poste à Pont-Aven. Ensemble, accompagnés du fils de Moreau, ils se rendent à Châteauneuf-du-Faou. Profitant d’une permission agricole, ils vont y restaurer une bicoque dont Furic a hérité. En dix jours, ils feront de cette masure une maison habitable. Le trajet en diligence n’est pas sans risque. Le trio a voyagé avec le peintre Paul Sérusier, qui loge dans le même hôtel qu’eux. L’artiste y est couvé par la serveuse, Lucette. Les deux gendarmes font la connaissance de Catherine Gestin. Riche amie du peintre, elle est éprise de lui. Mais Sérusier reste amoureux de Gabriella, la belle Polonaise qui l’a abandonné.

 D’abord sombre, l’humeur de Sérusier s’améliore – grâce au tableau qu’il prépare, et à ses conversations avec Moreau, amateur d’art. Un soir, le peintre et son amie se disputent. Le lendemain, Catherine Gestin a disparu. Sérusier s’étant enivré durant toute la soirée, on ne peut guère l’accuser d’un crime sur la jeune femme. Pourtant, cette solution conviendrait au lieutenant de gendarmerie Mouret. Furic et Moreau évitent de lui signaler qu’ils sont collègues. Enlèvement, meurtre, suicide, ou départ volontaire pour Paris, rien n’est exclu. On pourrait soupçonner des clients de l’hôtel. Faute de piste sérieuse, le lieutenant fait arrêter Sérusier. Malgré sa méconnaissance de la région, Moreau cherche d’éventuelles traces et autres indices.   

Comme Gauguin, Paul Sérusier fut inspiré par la Bretagne, région qui ne l’a pas oublié. Ce roman est l’occasion de rappeler les conceptions artistiques de ce peintre ; et d’évoquer les Nabis, mouvement culturel novateur auquel il appartenait. L’image du Finistère d’alors n’est ni idéalisée, ni négative, mais tout simplement vivante et quotidienne. L’intrigue criminelle n’est pas exagérément compliquée, ce qui n’était pas indispensable. On sympathise aisément avec les personnages, crédibles car représentatifs de la population de l’époque. Très agréable !

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
stephane jaffrezic



Disparitions En Pays Fouesnantais

Tri Yann Tro Breizh

Ville Bleue Et Beaux Degats

livrenpoche
Chercher stephane jaffrezic



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
4.97 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar