Jaune Camion IMBERT4

MICHEL IMBERT

Jaune Camion


Aux éditions L AUBE NOIRE

764

Lectures depuis
Le mardi 13 Janvier 2005

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
jaune camion

sur
Amazone
fleche

Michel IMBERT




Une lecture de
ERIC GROSS

ERIC GROSS
Zhou Tangyuan, vingt-cinq ans, travaille dans une usine de pièces mécaniques. Le 7 avril 1978, il est arrêté pour avoir volé quatre camions de la marque "Révolution". Il est jugé au tribunal populaire de Chongwen, troisième arrondissement de Pékin. Comme l'accusé appartient à la classe ouvrière, reconnaît ses erreurs et tient à s'amender, le tribunal ne retient aucune sanction pénale envers lui. Pourtant, après le verdict, un certain nombre d'anomalies finissent par intriguer le juge Li Jianjia. En effet, la société de cartonnage à laquelle appartenait le troisième des camions volés n'a pas porté plainte. De plus Zhou Tangyuan porte une montre luxueuse et circule en ville sur un magnifique vélo rouge qui coûte plusieurs mois de salaire. Li Jianjia soumet ses doutes à son ami Peng Yetaï, agent de la sécurité publique, qui fait aussitôt surveiller l'usine. L'enquête semble s'orienter vers un gang de voleurs de vélos ou une organisation maffieuse. Plus étrange encore, Zhou Tangyuan périt dans l'incendie qui ravage sa maison. A l'origine du sinistre : un cocktail Molotov.
A la même époque une ouvrière sanitaire découvre un doigt de femme coupé dans un pot de chambre devant la maison où habite Shi Tongshan, un membre du bureau politique. Il semblerait que cet homme gagne beaucoup d'argent grâce à un réseau de prostitution qu'il dirige et qu'il a établi à l'Hôtel de Pékin ; il pourrait ainsi courtiser les investisseurs étrangers. Par conséquent, Peng Yetaï fait également surveiller le luxueux hôtel ; ses agents sont à la recherche d'une fille au doigt amputé et d'un maquereau.
S'agit-il de deux affaires indépendantes ou peuvent-elles être reliées d'une façon ou d'une autre ? Laissez-vous séduire par ce récit trépidant rendu d'autant plus poignant par les descriptions minutieuses d'une Chine qui vient à peine de sortir de l'ère maoïste. Les affiches préconisant l'enfant unique, les unités de travail, les comités de quartiers, les bâtiments hideux, les conditions sanitaires déplorables, les vélos circulant anarchiquement dans les avenues pékinoises, les tickets de rationnement, les queues devant les magasins et la corruption ne sont que quelques-uns uns des nombreux éléments que l'auteur utilise pour créer une atmosphère oppressante et rendre le récit plus vraisemblable. Pour le plus grand plaisir du lecteur, bien évidemment !
 

livrenpoche
Chercher michel imbert



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.88 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest