Rituel HAYDER34

MO HAYDER

Rituel


Aux éditions PRESSES DE LA CITE


Visitez leur site

1400

Lectures depuis
Le lundi 4 Juin 2008

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
rituel

sur
Amazone

fleche
fleche

Mo HAYDER




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

 

Ayant besoin de s’éloigner de Londres, le commissaire adjoint Jack Caffery est en poste à Bristol depuis peu. Plongeuse à la brigade subaquatique, le sergent Phoebe “Flea” Marley repêche dans le port une main tranchée, aperçue par un témoin. Pas de trace d’un cadavre, mais une conduite d’eaux pluviale permet à Caffery et Flea Marley de trouver la deuxième main. On les avait enterrées devant d’entrée du restaurant de l’Africain Mabuza. Sans rapport évident, une femme aurait vu un nain noir se masturbant la nuit devant le bassin du port. Le propriétaire des mains est identifié. Surnommé Mossy, c’est un drogué qui se prostitue.

Flea Marley reste obsédée par la mort accidentelle de ses parents, lors d’une plongée dans le cratère du Boesmansgat. Grâce aux champignons hallucinogènes de son père, elle espère que les transes l’aideront à entrer en contact avec sa mère. Kaiser Nduka, universitaire et meilleur ami de son père, lui conseille plutôt un trip à l’ibogaïne. Ancien drogué et délinquant repenti, Tig est un ami de Flea qui anime une association aidant les camés à décrocher. Il aide Flea à approcher Mabuza, un des ses généreux donateurs. Elle se convainc que l’Africain est un adepte du sacrifice muti, sorte de magie noire. Flea soumet l’hypothèse à Caffery, qui se renseigne.

Le muti serait un rite entre sorcellerie et médecine, visant souvent à éloigner le Tokoloshe, symbole de l’esprit démoniaque. Caffery a repéré le cas d’un autre Africain qui, sans doute comme Mabuza, était habité par de fortes superstitions ethniques et redoutait le Tokoloshe. Le policier pense qu’une personne attise les peurs, tirant profit de ces croyances… Nduka fournit à Flea l’ibogaïne, pour son expérience. Le seul message posthume de sa mère est de demander à Flea de les laisser où ils sont. Pourtant, elle persiste, cherchant des témoignages de plongeurs sur Internet... Caffery s'intéresse à une clinique proposant des cures à base d’ibogaïne, où Mossy est passé pour connaître les tarifs...

Il faudrait ajouter une multitude de détails pour résumer correctement cette histoire. Évoquer les tourments psychologiques de Caffery, sa relation étrange avec Le Marcheur (criminel libéré lucide sur son sort). Insister sur la fragilité de Flea, marquée elle aussi par la mort, et sur son univers. Suggérer le délirant martyre de Mossy. Souligner le respect des croyances africaines, l’auteur dénonçant plutôt la méconnaissance de ces rites. Car ce sont tous ces éléments, précisions et ambiances, qui font la supériorité des romans de Mo Hayder. Caffery, le héros de “Birdman” et de “L’Homme du soir”, est de retour dans une enquête particulièrement sombre et fascinante (âmes sensibles s’abstenir?). Dans cette atmosphère très noire, le subtil suspense n’est pas oublié. Remarquable !

Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
mo hayder



Proies

Skin

Viscères

livrenpoche
Chercher mo hayder



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.73 euros au format Kindle
9.99 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar