Crime Au Kabuki HAQUET83

CHARLES HAQUET

Crime Au Kabuki


Aux éditions LE MASQUE


Visitez leur site

798

Lectures depuis
Le jeudi 24 Mai 2013

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
crime au kabuki

sur
Amazone
fleche

Charles HAQUET




Une lecture de
CLAUDE LE NOCHER

CLAUDE LE NOCHER

Grand reporter, Charles Haquet publia plusieurs titre chez Le Masque. Outre “Cargo” (2007), suspense contemporain, il fut l'auteur de plusieurs romans ayant pour décor le Japon d'autrefois : “L'œil du daruma” (2001, coll.Labyrinthes 2005), “Crime au kabuki” (2002, coll.Labyrinthes 2006), “La geisha de Yokohama” (2005, coll.Labyrinthes), “Le samurai d'Urakami” (2012, coll.Labyrinthes). Son héros est Tosode, un ancien samouraï. Pour les gaijins que nous sommes, le Japon reste un pays insolite dont nous connaissons mal le passé. Cette série est l’occasion de l'approcher, tel qu’il fut à la fin du 19e siècle. Dans “Crime au kabuki”, par exemple, l’intrigue criminelle est vraiment réussie. Utilisant une narration plutôt classique, l’auteur sait entretenir le mystère et ménager le suspense autour de ses personnages. Les protagonistes aux noms asiatiques restent aisément identifiables. Le glossaire est utile, mais ralentit quelque peu la lecture. L’essentiel est que l’histoire soit crédible et bien racontée : c’est le cas ici. Un roman (et une série) de belle qualité, à redécouvrir.

Japon, 1878. Depuis dix ans, ce pays commence à se moderniser, mettant fin à l’époque féodale. Ex-samurai, Tosode a perdu son prestigieux statut. Venu vivre à Tokyo, son existence est misérable. Mais il garde sa fierté.Suzuki est journaliste, spécialiste du kabuki. Il est présent au théâtre Nakajima le soir où l’acteur Yoshiro disparaît après une représentation assez médiocre. Qu’il s’agisse d’un enlèvement, d’une fuite ou d’un meurtre, l’affaire intéresse le journal de Suzuki. Il interroge les gens du théâtre, sympathise avec le jeune acteur Tanaka et avec l’écrivain Oda Kujiro. Il constate que le propriétaire des lieux, Akatsura, est aussi tyrannique que puissant : entre la troupe et lui, l’ambiance est tendue. Pas facile d’en savoir plus dans ces conditions. Mais un informateur anonyme accepte de le renseigner. Tosode est involontairement mêlé à cette disparition : il a trouvé une sacoche perdue par Yoshiro. Avec Sumara, une compagne de rencontre, ils sont menacés par des hommes cherchant cette sacoche. Une visite chez le disparu n’apprend rien au couple. Mais ils y croisent Suzuki, que Tosode connaît déjà. Le journaliste les héberge chez lui. La mort sur scène de l’acteur Tanaka est liée à cette affaire. L’ancien comédien Teshigara, un des rares amis de Yoshiro, en sait plus qu’il ne veut l’avouer. Un autre témoin, lutteur de sumo, est supprimé devant chez Suzuki. Tosode et le journaliste incitent Teshigara à parler. Akatsura et ses hommes (du Gang du Glaive) interviennent sans qu’ils puissent se défendre. Ces bandits cherchent toujours Yoshiro...
Retrouvez
CLAUDE LE NOCHER
sur
action-suspense.over-blog.com

Autres titres de
charles haquet



Les Fauves D'odessa

livrenpoche
Chercher charles haquet



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.84 euros au format Kindle
4.91 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest