Risques Et Terrils GUIDEZ214

JEAN-LOUIS GUIDEZ

Risques Et Terrils


Aux éditions RAVET-ANCEAU - POLARS EN NORD

765

Lectures depuis
Le vendredi 23 Novembre 2013

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
risques et terrils

sur
Amazone

fleche
fleche

Jean-louis GUIDEZ




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Terrils en la demeure ?

Un cadavre dans un cimetière, c'est banal, mais le retrouver dans la benne destinée aux fleurs fanées et autres déchets, ce l'est moins. Et pour qu'il ne prenne pas froid, ce cadavre, il est recouvert d'une bâche.

Pour les habitués du dernier refuge des corps de Noyelles-Godault, ce cadavre est même incongru. Eux qui venaient tranquillement bavasser, les veuves d'un côté, les veufs de l'autre, car les sujets de conversation sont différents d'un sexe à un autre, parfois, et accessoirement nettoyer à l'approche de la Toussaint les tombes et les plaques commémoratives, et changer les fleurs, car les tombes sont toujours fleuries même si les morts sont allergiques au pollen.

Le commandant Vandewalle, nouvellement muté à Lens, est désigné d'office par le commissaire divisionnaire Menton pour mener l'enquête en compagnie d'un lieutenant, Skanosky, qui débute dans la profession. Vandewalle n'est pas à proprement parler une jeune pousse, il a la cinquantaine fringante, et a fait toute sa carrière près de Toulouse. Il aurait bien aimé, puisque le redéploiement des effectifs l'exigeait, être nommé à Lille, mais faute de mieux, il se retrouve à Lens. Mais il connait bien la région, même si cela fait quelques décennies qu'il en est parti dans les bagages de ses parents, puisqu'il est natif de Dourges, une grosse commune qui s'est développée mais a gardé son attrait typique de pays de mineurs.

L'identité du défunt est vite dévoilée, son assassin lui ayant laissé dans les poches son portefeuilles sans le délester de l'argent en liquide qu'il contenait. Il s'agit d'un petit dealer répertorié par les services de police. Le médecin légiste, dont le seul regret est de ne pouvoir converser avec ses patients, procède aux premières analyses. Non seulement c'était un dealer mais lui-même s'adonnait à la seringue, ses bras peuvent en témoigner.

Le territoire à explorer ne s'étend guère autour de Noyelles-Godault, Hénin-Beaumont (anciennement Hénin-Liétard) et Dourges, avec toutefois des incursions à Lens et Lille. Toutefois c'est à Dourges même que Vandewalle va connaître la meilleure surprise qu'il ait eu depuis longtemps. La secrétaire de mairie est Marie-Claire, sa fiancée d'école, qu'il n'avait jamais revue depuis son départ dans le sud. Marie-Claire est veuve depuis quelques années, lui est divorcée, ne s'entendant plus vraiment avec sa femme avocate, ils sont beaux, ils sont jeunes ou presque, quinquagénaires dans la force de l'âge, et ils sentent poindre en eux les sentiments qu'ils avaient remisés dans leurs cartables. Ne nous étendons pas plus sur leur intimité retrouvée et continuons notre enquête. Car celle-ci avance, notamment grâce au médecin légiste qui découvre que le cadavre était séropositif.

La piste d'une vengeance, un truand avec qui le défunt aurait eu des bisbilles, vient d'être libéré de prison et il est donc normal d'aller vérifier son alibi, s'il en possède un, du soir du meurtre. Seulement le fait que l'homme fut séropositif propose une autre piste, qu'il ne faut pas négliger. Et si une personne de son entourage avait été contaminée ?

Grâce à Jean-Louis Guidez nous découvrons la région Nord dans sa réalité et son histoire sans fard. Les mineurs, les lieux, leurs transformations au gré de l'industrialisation et de son déclin, des images d'enfance que les moins de quarante ans ne peuvent pas connaitre, une certaine nostalgie, mais le tout sans emphase, sans démagogie, sans pathos.

L'auteur puise certaines références cinématographiques ou télévisuelles pour appuyer ses descriptions, de personnage notamment. Ainsi le commissaire divisionnaire, imbu de son grade obtenu sans vraiment être aller sur le terrain mais qui sait donner des ordres, est surnommé Rovère, comme le commissaire de la série Boulevard du Palais interpété par Jean-François Balmer. Il baisse les stores de son bureau afin que son personnel, qui n'est pas dupe, ne le voie pas s'ingurgiter son breuvage favori en importation directe d'Irlande.

Les relations entre Roovère et Vandewalle sont épiques et ne manquent pas de saveur. Vandewalle qui n'est pas un vieux de la vieille, puisqu'il avait pour habitude de mener la plupart du temps ses enquêtes en solitaire, a la répartie facile, acerbe, piquante, pratiquant l'humour au second degré. Skanosky, son coéquipier novice, comptant les points avec jubilation, et s'enrichissant de l'expérience de Vandewalle.

Un roman sympathique, dans lequel l'humour n'est jamais bien loin, et qui démontre le côté humain, pour ne pas dire humaniste de certains policiers. Ce qui n'est pas le cas de tous, malheureusement. Les cow-boys (garçons-vachers en français) sont plus nombreux que les bergères...

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/
 

livrenpoche
Chercher jean-louis guidez



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.88 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar