Modes D’emploi GUEGAN87

JEAN-CLAUDE GUEGAN

Modes D’emploi


Aux éditions LES PRESSES DU MIDI


Visitez leur site

1228

Lectures depuis
Le dimanche 14 Decembre 2009

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
modes d’emploi

sur
Amazone

fleche
fleche

Jean-claude GUEGAN




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Être un écrivain de littérature policière renommé, obtenir le prestigieux grand prix de littérature du même nom et collectionner les trophées, ne plus compter les scénarios adaptés au cinéma à partir de ses œuvres, ne met pas pour autant un auteur à l’abri des vicissitudes de la vie. Ainsi Jean-Charles Grissan qui rentrant chez lui après avoir fêté la remise de la récompense d’une déjà longue carrière, ne pensait certes pas être victime d’un enlèvement et d’une pénible séquestration. Tout comme son ami Benjamin Lecomte malgré sa fonction de policier attaché à la Place Beauvau. Benjamin Lecomte avait renoué par hasard avec Grissan un an auparavant, alors qu’ils étaient amis dans la cour de l’école lors de leur jeunesse. Les deux amis, qui sont entreposés dans une cave, ne sont toutefois pas logés à la même enseigne. Si Lecomte est nourrit d’un affreux brouet, au moins il mange. Alors que Grissan ne bénéficie pas du minimum vital, le régime pain sec et eau n’étant pas prévu au programme des réjouissances. Leur ravisseur reproche à Grissan non seulement d’être à l’origine de la mort de sa mère, assassinée selon la trame d’un de ses romans, mais également de cinq ou six autres femmes. Et à chaque fois, le tueur s’est inspiré d’un ouvrage différent, en suivant le processus décrit dans ces romans. L’enquête est confiée à Berque, le commissaire de police de Nanterre, et Lecomte participe aux recherches. Rapidement le nom du coupable saute aux yeux, il s’agit d’Yves Dublin, le propre fils de la victime qui a perpétré son forfait douze ans auparavant. Lecomte va même jusqu’en Bretagne contacter l’ex commissaire Paul Grange, qui avait été chargé de l’enquête sur le meurtre de la mère de Dublin. Seulement Yves Dublin reste introuvable jusqu’au jour où des témoins indiquent l’avoir aperçu dans le XVIII arrondissement parisien. Il serait hébergé par son demi-frère mais lorsque les policiers se rendent à son domicile occasionnel, c’est pour retrouver son cadavre dans la baignoire, les deux poignets entaillés. Suicide ou mise en scène d’un nouveau meurtre ? Lecomte va de surprise en surprise, la moindre n’étant pas celle de se voir accusé de complicité sinon de meurtre. Quant aux victimes, elles avaient toutes en point commun d’être membres d’une association culturelle.

Le récit est narré à la première personne par Benjamin Lecomte et le lecteur ne pourra s’empêcher d’établir un parallèle entre l’auteur et son personnage d’écrivain. Ils possèdent les mêmes initiales ! Benjamin Lecomte, outre ramer dans les méandres de cette enquête qui frise la manipulation, se fourvoie dans ses rapports avec le beau sexe, entre son ex-femme qui occupe toujours son esprit, sa petite amie actuelle et l’une des proches des victimes. Bon polar à la française, de facture classique, Modes d’emploi eut toutefois gagné en vivacité en étant plus concentré et moins surchargé de détails. Mais je me demande quel est le travail exact de Benjamin Lecomte à la Place Beauvau, car tout au long de l’enquête, qui dure plusieurs semaines, il ne pointe jamais à son bureau, ou si peu. A moins que quelque chose m’est échappé.
Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/
 

livrenpoche
Chercher jean-claude guegan



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.88 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar