Beaulieu, Un Soir De Pluie GRISOLIA174

MICHEL GRISOLIA

Beaulieu, Un Soir De Pluie


Aux éditions ALBIN MICHEL


Visitez leur site

982

Lectures depuis
Le vendredi 2 Septembre 2012

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
beaulieu, un soir de pluie

sur
Amazone

fleche
fleche

Michel GRISOLIA




Une lecture de
PAUL MAUGENDRE

PAUL MAUGENDRE

Philippe Angelin est médecin de quartier, une vocation héréditaire. La cinquantaine blasée. Marié, deux enfants, une femme qui ne vit que par les invitations des uns et des autres, bourgeoise obsessionnelle. Lui, il aimerait parfois être tranquille, loin des réunions quasi obligées entre membres de la même confrérie, professionnelle ou snobinarde. Il est confiné dans un univers préfabriqué qui commence à l’étouffer.

 

Il suffit qu’un jeune homme fasse appel à lui pour que sa vie bascule. Gérard, le fils d’un confrère, un prothésiste décédé cinq ans auparavant, lui demande de secourir sa mère, gravement malade. Angelin propose de la conduire à l’hôpital mais Gérard ordonne que la malade soit soignée dans une clinique haut de gamme, celle dirigée par Jotterand. Angelin sait que la réputation du chirurgien est usurpée mais il se plie aux exigences de Gérard. Nicole, la patiente, était divorcée d’avec le père de Gérard. Peut-être est-ce pour cela qu’Angelin ne la reconnaît pas. Pourtant il devrait, selon le jeune homme.

 

Nicole décède, et évidemment la question se pose : fatalité ou meurtre par négligence ? Gérard harcèle Angelin. Il lui prétend que sa mère, de son vrai nom Andrée, n’avait jamais aimé que lui. Alors Angelin essaye de se souvenir mais le passé fuit. Il prend en filature Gérard et s’éprend d’Odile, la petite amie du jeune homme. Il s’installe seul dans une maison, loin de sa famille, afin de recomposer son passé.

 

On sent l’influence de George Simenon dans ce roman de Michel Grisolia, tout en nuance et intimiste. Une lente dérive d’un homme obligé de côtoyer les bourgeois et les notables de sa cité, Nice, mais qui ne s’y habitue pas alors que sa femme n’aspire qu’aux honneurs et aux représentations. Une lente décomposition de la cellule familiale et une reconstruction d’un passé qu’il avait enfoui parce que trop pénible. Simenon, oui Michel Grisolia l’avoue, ne serait-ce qu’à travers ces deux extraits : “…il s’évadait de ses cours en lisant Simenon ou des romans policiers anglais ” (page 132) ou encore par ce genre de petite phrase qui marque l’atmosphère : “ De menus évènements lui reviendraient en mémoire, plus tard, de cette journée sans histoire ” (page 140). Un roman intimiste prenant, sans grand esbroufe mais efficace.

Retrouvez
PAUL MAUGENDRE
sur
leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/

Autres titres de
michel grisolia



L'amour Noir

L'excelsior

livrenpoche
Chercher michel grisolia



 
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

4.73 euros au format Kindle
9.99 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar